Guide Rapide

sorties Vod, Dvd, Blu‑Ray

Les publicités sont peu nombreuses sur ce site, mais nécessaires à son financement.
Si vous aimez Guide rapide, pensez à faire une exception sur votre bloqueur de pub !

Sortie vod, dvd et blu-ray: Midnight Special

Film réalisé en 2016, USA, par : Jeff Nichols
Durée: 1h51
Genre: Fantastique, Aventure, Drame, Thriller, Science-fiction
Alton, 8 ans, est kidnappé. La police débarque dans la communauté religieuse dans laquelle vivait le garçon. Le leader, père adoptif de l'enfant, est alors interrogé, avouant que le kidnappeur n'est autre que le père biologique de l'enfant...
Sortie VOD location et vente
Sortie DVD location et vente
Sortie Blu Ray location et vente
: 27 juil 2016
: 27 juil 2016
: 27 juil 2016
Nombre de votants: 22 111 internautes
6,9  /10
sortie dvd blu ray 3D imdb
sortie dvd blu ray 3D allocine
Nombre de votants chez IMDb:
Nombre de votants chez Allociné:
19 695
2 416
note: 6,9
note: 6,8
sortie vod, dvd et blu-ray Midnight Special
© Warner
< >
vod
dvd blu-ray
Téléchargez légalement en location vod sur itunes
location:2.99 €HD 2.99 €
vente:7.99 €HD 7.99 €
Voir toutes les vidéos en qualité normale
ou éventuellement en HD, Dailymotion
  Youtube
Trouver le film en VOD
grâce au SERVICE PROPOSÉ PAR LE
Aperçu des critiques de la presse Internet (sortie vod, dvd et blu-ray Midnight Special):

"Plongée dans l'Amérique des sectes et de l'occultisme, Midnight Special est un thriller ramassé et haletant d'où émerge une figure bouleversante d'enfant messianique terrorisé par ses pouvoirs."
Les Inrocks

"Midnight Special est un peu un OVNI dans le paysage ciné. Il tend certes vers le fantastique, mais pas que. On peut reconnaître à Jeff Nichols un vrai talent de conteur d'histoires et de technicien, ainsi qu'un talent certain en ce qui concerne la direction d'acteurs. Le film est à ce titre à découvrir absolument."
Strange Movies

"Drôle de cavale, où la mélancolie le dispute à l'action. De motels crépusculaires en cascades sur le bitume, Jeff Nichols joue sur tous les tableaux : la complexité des sentiments, autant que le vertige du spectacle. Du plus délicat au plus fracassant, des demi-teintes et demi-mots du cinéma indépendant au surgissement démesuré du merveilleux, ce film atypique change peu à peu de registre et d'ampleur : c'est une incursion très personnelle sur les terres de la science-fiction."
Telerama

"Jeff Nichols s'attaque pour la première fois de sa carrière au genre fantastique avec Midnight Special. Jusqu'alors, le réalisateur était un habitué des récits ancrés dans la réalité qui décrivaient avec précision la complexité des relations humaines. Cet aspect particulier du travail de Nichols se retrouve toutefois tout au long de ce nouveau métrage. Le réalisateur, qui ne se sépare quasiment plus de son acteur fétiche, Michael Shannon, offre à celui-ci un rôle très émouvant de père prêt à tous les sacrifices."
Strange Movies

"Jeff Nichols ravive les classiques de la SF des années 1980, une fois de plus au prisme de la famille. Moins de psychologie qu'à l'accoutumée, mais une leçon de mise en scène ahurissante."
Avoir Alire

"Ménageant ses effets, le metteur en scène provoque un certain stress dans une ambiance qui sent une fois de plus l'apocalypse et convoque des thèmes qui lui sont chers : l'innocence, la découverte de la responsabilité, et l'inconditionnel amour paternel. Avec quelques impressionnants coups d'accélérateur, Jeff Nichols embarque ainsi le spectateur dans une aventure palpitante, quelque part entre deux vieux Spielberg : Rencontre du troisième Type et E.T.."
Abus de Ciné - Olivier Bachelard

"L'idée très belle de faire ce petit super-héros en puissance un bambin fragilisé par ses pouvoirs est typique du cinéma de Nichols : plutôt que de céder à une forme de merveilleux dégoulinant, le cinéaste s'attache à rester dans une forme de rétention et à rester dans une dimension essentiellement intérieure et secrète."
L'Obs

"Jeff Nichols et son casting de dingo (d'où ressort une Kristen Dunst bouleversante) réussissent un tour de force (presque) inimaginable. Retrouver l'essence d'un cinéma américain populaire adulte, qui fait confiance au spectateur. Un spectateur prêt à se faire embarquer dans une intrigue mystérieuse, qui prend son temps pour se dévoiler jusqu'à un climax magnifique de simplicité réussissant à éviter le grotesque. Loin, très loin de la bouillie pour bébé trépanée qu'on nous force à ingurgiter à grand coup de remakes moisis et de débauches technologiques insipides..."
Daily Mars - Docteur No

"Midnight Special est à la fois le film le plus limpide - le plus grand public aussi ? - de Jeff Nichols et son scénario le plus complexe. Comme dans Take Shelter, le spectateur passe son temps à se demander si son héros n'est pas en plein délire paranoïaque. Déceler le vrai du faux, telle est l'obsession du cinéaste, qui laisse toujours le public décider par lui-même. On ne saura rien des relations que les protagonistes entretiennent les uns avec les autres. Quelle est cette mystérieuse communauté qui a fait d'un enfant son messie ? Pourquoi le père et la mère de l'enfant se sont-ils séparés ? (...) En évitant soigneusement les explications, Nichols rend l'intrigue de Midnight Special plus "merveilleuse" encore."
L'Express

"Le réalisateur tord son script, saute les scènes explicatives, essaie de faire naître une émotion par la seule force des regards et du montage. La méthode a ses limites : on a parfois l'impression qu'il manque des pièces du puzzle pour bien comprendre l'évolution psychologique de certains personnages secondaires. Mais la foi de Jeff Nichols dans le pouvoir du cinéma fait déplacer les montagnes et les dimensions spatiales. Par séquence, Midnight Special atteint son but : reproduire le « merveilleux », ce sentiment que l'on éprouvait enfant devant la séquence finale de Rencontre du troisième Type ou E.T.."
Paris Match
Synopsis usuel:

Fuyant d’abord des fanatiques religieux et des forces de police, Roy, père de famille et son fils Alton, se retrouvent bientôt les proies d’une chasse à l’homme à travers tout le pays, mobilisant même les plus hautes instances du gouvernement fédéral. En fin de compte, le père risque tout pour sauver son fils et lui permettre d’accomplir son destin. Un destin qui pourrait bien changer le monde pour toujours.
Sortie ciné : 16 mars 2016
Box office France: 259 796 entrées cinéma
La répartition des votes des internautes (IMDb)
15%
ont adoré
sortie vod, dvd et blu-ray 3D
(notes: 9 et 10)
51%
aiment vraiment
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 7 et 8)
27%
aiment moyen
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 5 et 6)
5%
n'aiment pas
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 3 et 4)
2%
détestent
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 1 et 2)