Guide Rapide

sorties Vod, Dvd, Blu‑Ray

Les publicités sont peu nombreuses sur ce site, mais nécessaires à son financement.
Si vous aimez Guide rapide, pensez à faire une exception sur votre bloqueur de pub !

Sortie vod, dvd et blu-ray: Les Minions

The Minions
Film réalisé en 2015, USA, par : Pierre Coffin, Kyle Balda
Avec: (voix françaises) Marion Cotillard, Guillaume Canet, Gad Elmaleh
Durée: 1h31
Genre: Animation, Comédie, Pour enfants
Depuis la préhistoire, les minions se sont mis au service de vilains, qu'ils aident avec bienveillance, et une maladresse parfois fatale pour leurs maîtres. Dans les années 60, ils se mettent au service de Scarlett Overkill, une super-méchante.
Disponibilité Blu-Ray 3D
Version Blu-Ray 4K: 7 nov 2017 (location + vente)
Sortie VOD location et vente
Sortie DVD location et vente
Sortie Blu Ray location et vente
: 10 nov 2015
: 10 nov 2015
: 10 nov 2015
Nombre de votants: 232 189 internautes
6,4  /10
sortie dvd blu ray 3D imdb
sortie dvd blu ray 3D allocine
Nombre de votants chez IMDb:
Nombre de votants chez Allociné:
228 815
3 374
note: 6,4
note: 6,8
sortie vod, dvd et blu-ray Les Minions
© Universal
< >
vod
dvd blu-ray
Téléchargez légalement en location vod sur itunes
location:4.99 €HD 4.99 €
vente:9.99 €HD 9.99 €
Voir toutes les vidéos en qualité normale
ou éventuellement en HD, Dailymotion
  Youtube
Trouver le film en VOD
grâce au SERVICE PROPOSÉ PAR LE
Aperçu des critiques de la presse Internet (sortie vod, dvd et blu-ray Les Minions):

"Véritable comédie au rythme endiablé, Les Minions recèle son lot de scènes régressives au potentiel culte indéniable."
Abus de Ciné

"Pas de surprise, Les Minions est une comédie trognon, dans l'esprit de ses deux prédécesseurs, Moi, Moche et Méchant 1 et 2."
Avoir Alire

"Les gags s'enchaînent sur un sacré rythme, c'est assez souvent tarte à la crème, mais c'est finalement plutôt efficace. Les parents ne sont pas oubliés, les films regorge de nombreuses références (...) qui vont leur parler bien plus qu'aux enfants. En vrac, j'ai noté par exemple des références à King-Kong, aux Beattles traversant Abbey Road, ou encore aux super-héros (...). Le film a également la bonne idée de nous ressortir quelques tubes des années 60 (l'action se déroule en 1968) avec des chansons des Beatles, des Doors ou des Turtles, histoire de rythmer l'action et les scènes comiques."
GeeKroniques

"Ce n'est pas très recherché mais la bonne humeur est assurée."
My Screens

"J'avais peur de tomber dans l'overdose de Minions, mais que nenni. Cet opus s'éloigne suffisamment des deux Moi, moche et Méchant tout en conservant l'esprit. Ainsi, pas d'impression de déjà-vu. Le changement d'époque y contribue aussi."
Le Blog de Marvelll

"L'intelligence visuelle couplée à la qualité de l'animation aide à soutenir le rythme hésitant de la progression du film, alimentant en continu le spectateur de séquences d'humour délirantes."
Clap Mag

"Une simplicité apparente (question look), une personnalité bien à eux (une maladresse et un langage caractéristiques), un humour universel qui fait mouche... voilà d'où ces petits personnages tirent leur charisme sans faille que le public espère retrouver dans ce long-métrage. Si le charme opère toujours au point que Les Minions se présente tel un divertissement sympathique et plaisant à regarder (le rendu visuel se révèle encore plus élaboré que pour Moi, moche et Méchant 2), la sauce a tout de même du mal à prendre. (...) le film ne fera qu'enchaîner les séquences sans aucune imagination, ayant l'impression de constamment tourner en rond. La faute étant que Les Minions ne propose aucune trame secondaire (...)."
Ciné Séries Mag

"Les critiques, partagées, sont soit complètement convaincues, soit dépitées par un film où les dialogues des personnages principaux se résument à un gloubi-boulga de mots français, espagnols, américains et j'en passe, à une intrigue complètement abracadabrantesque, et à un humour certes jamais vulgaire, mais pas toujours des plus fins."
Les Chroniques de Cliffhanger & Co

"Moi, Moche et Méchant jouait sur un concept simple mais efficace : faire du vilain le héros du film. Les Minions aurait pu accentuer le contre-pied, en hissant de vulgaires serviteurs du mal au rang de personnages principaux, mais le concept est vite désavoué quand, suite à une mésentente, Scarlet Overkill devient la méchante effective du film et l'antagoniste des Minions. Le métrage se sabote en reprenant à mi-chemin la forme traditionnelle du film pour enfants plutôt que de gager sur une déconstruction de ses codes, comme pouvait le laisser présager son pitch dans sa volonté d'inverser et de réenvisager les rôles. On se retrouve donc face à un film fade, remplissant un cahier des charges poussif et diluant ses quelques bonnes trouvailles dans un humour très premier degré, pour ne pas dire un peu débile."
Les Inrocks - Léo Moser

"Manifestement destiné à un public de moins de six mois d'âge mental, Les Minions fait dans la paresse artistique furieuse et la facilité permanente. Les Minions (...) enchaîne laborieusement les gags éculés et les références pachydermiques (on est très loin du génie créatif de Shaun le Mouton). Tout, mais tout mais absolument tout, tient sur la sympathie que suscitent ces gentils nervis qui parlent une espèce de babillage à base d'espéranto-rigolo. C'est tout... C'est amusant le temps de l'intro... Après, il se passe plus rien du tout."
Daily Mars - Docteur No
Synopsis usuel:

A l'origine de simples organismes monocellulaires de couleur jaune, les Minions ont évolué au cours des âges au service de maîtres plus abjectes les uns que les autres. Les disparitions répétitives de ceux-ci, des tyrannosaures à Napoléon, ont plongé les Minions dans une profonde dépression. Mais l'un d'eux, prénommé Kevin, a une idée. Flanqué de Stuart, l'adolescent rebelle et de l'adorable petit Bob, Kevin part à la recherche d'un nouveau patron malfaisant pour guider les siens. Nos trois Minions se lancent dans un palpitant voyage qui va les conduire à leur nouveau maître : Scarlet Overkill, la première superméchante de l'histoire. De l'Antarctique au New York des années 60, nos trois compères arrivent finalement à Londres, où ils vont devoir faire face à la plus terrible menace de leur existence : l'annihilation de leur espèce.
Sortie ciné : 8 juillet 2015
Box office France: 6 588 715 entrées cinéma
La répartition des votes des internautes (Allocine + IMDb)
12%
ont adoré
sortie vod, dvd et blu-ray 3D
(notes: 9 et 10)
39%
aiment vraiment
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 7 et 8)
37%
aiment moyen
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 5 et 6)
8%
n'aiment pas
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 3 et 4)
4%
détestent
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 1 et 2)