Guide Rapide

sorties Vod, Dvd, Blu‑Ray

Les publicités sont peu nombreuses sur ce site, mais nécessaires à son financement.
Si vous aimez Guide rapide, pensez à faire une exception sur votre bloqueur de pub !

Sortie vod, dvd et blu-ray: Peur primale

Primal Fear
Film réalisé en 1996, USA, par : Gregory Hoblit
Durée: 2h11
Genre: Policier, Thriller, Drame
Aaron, un jeune homme fragile et névrosé, est arrêté par la police, alors que l'archevêque de la ville vient d'être assassiné, la main et les paupières coupées. Un avocat, avide de publicité, propose de défendre Aaron gratuitement.
Sortie VOD location et vente
Sortie DVD location et vente
Sortie Blu Ray location et vente
: 1er janv 2006
: 5 juil 2001
: 7 juil 2021
Nombre de votants: 209 349 internautes
7,7  /10
sortie dvd blu ray 3D imdb
sortie dvd blu ray 3D allocine
Nombre de votants chez IMDb:
Nombre de votants chez Allociné:
207 783
1 566
note: 7,7
note: 7,2
sortie vod, dvd et blu-ray Peur primale
© Paramount
< >
vod
dvd blu-ray
Téléchargez légalement en location vod sur itunes
location:3.99 €HD 3.99 €
vente:9.99 €HD 9.99 €
Voir toutes les vidéos en qualité normale
ou éventuellement en HD, Dailymotion
  Youtube
Trouver le film en VOD
grâce au SERVICE PROPOSÉ PAR LE
Aperçu des critiques de la presse Internet (sortie vod, dvd et blu-ray Peur primale):

"Peur Primale, c'est une histoire solide, une interprétation excellente et une mise en scène sobre : les vertus du polar à l'ancienne."
Les Inrocks

" Les films de procès, habilement agencés, fertiles en rebondissements, ont souvent donné lieu à des oeuvres mémorables, comme Douze hommes en Colère ou Des Hommes d'Honneur, pour n'en citer que deux. Celui-ci ne démérite aucunement, bien au contraire."
Images et Mots

"L'intérêt primordial du film jaillit de la performance exceptionnelle d'Edward Norton, qui, pour son premier rôle, démontre l'étendue de son talent."
Images et Mots

"A contre-courant de ce qui marche au box-office, Peur Primale refuse le flash-back sanguinolent et la "sexploitation" qu'appelait cette histoire de ballets roses ecclésiastiques. De la même manière, le film ne sombre dans la psychologie que pour mieux s'en moquer et se passe avec élégance de l'histoire de cul obligatoire. (...) modeste et d'intelligent, ce cinéma à l'ancienne a parfois du bon."
Les Inrocks

"Sur le papier, Peur Primale n'est rien d'autre qu'un énième film de procès (...). Là où le film verse (enfin) dans l'originalité, c'est dans le choix de l'accusé. Pratiquement encore inconnu à l'époque, Edward Norton dévore chaque seconde à l'écran que lui offre le réalisateur, aussi peu inspiré soit ce dernier. Ainsi, les nombreuses confrontations entre l'avocat et son client sont de loin les scènes les plus captivantes. L'éternelle question « Mon client est-il vraiment innocent ? Serait-ce une erreur d'obtenir son acquittement et sa remise en liberté ? » se pose inévitablement, et les nombreux rebondissements vont la ramener sur le tapis régulièrement."
Cine Critiques

"Le twist final est d'une efficacité redoutable, mais ce que peu de personnes savent c'est qu'il n'était pas du tout prévu dans le scénario initial et qu'il est simplement du à une improvisation d'Edward Norton jugée « géniale, ahurissante » par le réalisateur (...). On ne peut s'empêcher de regretter qu'Hoblit n'ait pas gardé les autres improvisations d'Edward Norton, seulement visibles sur l'édition DVD collector. On peut y voir un Ed Norton, décidément en grande forme, profitant de son rôle d'attardé mental pour rendre la vie impossible à un Richard Gere qui faillit plus d'une fois en oublier sa philosophie bouddhiste. (...) Malgré ces scènes manquantes qui auraient fait de Peur Primale un chef d'oeuvre intemporel, on a tout de même droit à un thriller bien ficelé."
Il a osé ! 

"Richard Gere mène une bizarre carrière. On imagine que les bons scénarios circulant à Hollywood lui passent tout de même entre les mains. Or, deux fois sur trois, il fait le mauvais choix. Voici donc un navet de plus à ajouter à sa filmographie. (...) Le scénario est archi-prévisible et mis en scène sans aucune imagination... Pour renouveler le « film de prétoire » (un genre en soi du cinéma américain), il faut un sacré talent. Que n'a pas Gregory Hoblit, producteur et réalisateur de télévision à succès qui fait ses débuts au cinéma."
Telerama
Synopsis usuel:

Martin Vail, brillant avocat de Chicago, aussi soucieux de sa publicité que de son talent, se porte volontaire pour défendre un jeune homme accusé du meurtre de l'archevêque Rushman, un des plus éminents dignitaires de la ville. Aaron Stampler, le présume coupable, provincial timide et naïf, bénéficiait de la protection de l'archevêque qu'il considérait comme son père. Vail est vite convaincu de l'innocence de son client...
Sortie ciné : 5 juin 1996
Box office France: 429 972 entrées cinéma
La critique sur Les Inrocks
La critique sur Imagesetmots
La critique sur Cinecritiques
La critique sur Ilaose
La critique sur Telerama
La répartition des votes des internautes (Allocine + IMDb)
25%
ont adoré
sortie vod, dvd et blu-ray 3D
(notes: 9 et 10)
63%
aiment vraiment
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 7 et 8)
10%
aiment moyen
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 5 et 6)
1%
n'aiment pas
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 3 et 4)
1%
détestent
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 1 et 2)