Guide Rapide

sorties Vod, Dvd, Blu‑Ray

Les publicités sont peu nombreuses sur ce site, mais nécessaires à son financement.
Si vous aimez Guide rapide, pensez à faire une exception sur votre bloqueur de pub !

Sortie vod, dvd et blu-ray: Elvis

Film réalisé en 2022, USA, par : Baz Luhrmann
Durée: 2h39
Genre: Biographie, Musical
Ce film retrace sur une vingtaine d'années le parcours du mythique chanteur Elvis Presley et de sa relation avec son manager, le colonel Tom Parker.
Disponibilité Blu-Ray 4K (location + vente)
Sortie VOD location
Sortie DVD location
Sortie Blu Ray location
: inconnue
: 26 oct 2022
: 26 oct 2022
VOD vente
DVD vente
Blu Ray vente
: 26 oct 2022
: 26 oct 2022
: 26 oct 2022
Nombre de votants: 119 864 internautes
7,5  /10
sortie dvd blu ray 3D imdb
sortie dvd blu ray 3D allocine
Nombre de votants chez IMDb:
Nombre de votants chez Allociné:
113 776
6 088
note: 7,5
note: 8,4
sortie vod, dvd et blu-ray Elvis
© Warner Bros
< >
vod
dvd blu-ray
Téléchargez légalement en vente vod sur itunes
vente:11.99 €HD 11.99 €
Voir toutes les vidéos en qualité normale
ou éventuellement en HD, Dailymotion
  Youtube
Trouver le film en VOD
grâce au SERVICE PROPOSÉ PAR LE
Aperçu des critiques de la presse Internet (sortie vod, dvd et blu-ray Elvis):

"Grâce à son montage électrique et sa caméra tourbillonnante, Baz Luhrmann fait de son Elvis un objet visuel passionnant. La performance d'Austin Butler est aussi remarquable que juste, il incarne un Elvis agité, abusé et terriblement captivant. C'est lui la vraie révélation d'Elvis."
Ecran large - Chloé Chahnamian

"Elvis est presque interminable avec ses 2h39, mais Baz Luhrmann enflamme l'écran avec son festival musical et visuel dans un biopic furieusement fiévreux et mélancolique du King porté par la performance fabuleuse de Austin Butler. "
Ecran large - Alexandre Janowiak

"Ayatollahs de la finesse et sensibles de la rétine, s’abstenir : c’est du Luhrmann dans toute sa splendeur et ses excès, barnum ballonné au montage frénétique, au mixage ahurissant et aux trouées d’inspiration folles (personne n’a aussi bien capté l’énergie, la puissance musicale et scénique du King). A condition de se laisser embarquer, l’expérience vaut le détour."
L'Obs - Nicolas Schaller

"Baz Luhrmann finira par lever le pied dans un troisième acte plus classique, où le film devient un drame humain très émouvant, succession de scènes oppressantes, qui montre Elvis prisonnier, n’évoluant plus que dans des lieux clos (l’hôtel Intercontinental, les banquettes arrière des limousines, sa chambre à coucher de Graceland). De très beaux moments qui s’apprécient aussi comme une sincère entreprise de réhabilitation d’une période honnie de la vie du King. Mais c’est dans sa première heure que le cinéaste donne véritablement sa note d’intention : hystérique et grandiose, à prendre ou à laisser, atomisant les conventions casse-bonbons du biographical picture, s’affranchissant de la réalité historique pour raconter non pas les faits et gestes d’un homme mais pour faire ressentir physiquement aux spectateurs d’aujourd’hui ce que fut véritablement Elvis pour le public des années 1950."
Première - Frédéric Foubert

"Elvis est un agréable biopic musical qui trouve une vraie dimension dans sa seconde partie, au-delà du clinquant et des conventions. (...) Luhrmann renonce à l’esbroufe, se concentrant sur des rapports psychologiques et filmant les scènes de spectacle avec beauté, optant pour une sobriété qui exclut toute surenchère."
Avoir Alire - Gérard Crespo

"Comme d'hab avec Baz Luhrmann, Elvis enchaîne mille effets kitsch à la seconde sans jamais rien hiérarchiser, si bien que son récit à la narration explosée se cannibalise en permanence. Mais paradoxalement, cette forme épuisante s'accorde à la vie décousue de cette icône dévorée par sa propre image."
Ecran large - Antoine Desrues

"Évidemment, ceux qui espéraient une véracité sur la vie de l’artiste risquent d’être déçus, tout comme les aficionados de la sobriété. Ici, les dates n’ont que peu d’importance, les faits sont probablement pour la plupart imaginaires ; l’important n’est pas là, il se situe dans ce voyage électrique où les guitares vibrent et la frénésie ambiante se banalise. Surtout, cet objet cinématographique saturé et hyperbolique n’est pas que le récit de l’existence du rockeur, mais bien l’histoire d’une Amérique à l’innocence perdue."
Abus de Ciné - Christophe Brangé

"Avec une introduction délirante sur plans aériens et grues mécaniques, des effets spéciaux vertigineux, des outrances, puis une dernière heure quasi soporifique, Elvis se révèle un film très inégal. (...) Les dialogues s’étiolent. La complexité du personnage nous échappe. Pour la fin de carrière, son interprète aurait eu par ailleurs intérêt à se faire engraisser. Trop mince, il ne l’évoque plus guère."
Le Devoir - Odile Tremblay
Synopsis usuel:

La vie et l’oeuvre musicale d’Elvis Presley à travers le prisme de ses rapports complexes avec son mystérieux manager, le colonel Tom Parker. Le film explorera leurs relations sur une vingtaine d’années, de l’ascension du chanteur à son statut de star inégalé, sur fond de bouleversements culturels et de la découverte par l’Amérique de la fin de l’innocence.
Sortie ciné : 22 juin 2022
Box office France: 1 202 939 entrées cinéma
La répartition des votes des internautes (IMDb)
31%
ont adoré
sortie vod, dvd et blu-ray 3D
(notes: 9 et 10)
52%
aiment vraiment
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 7 et 8)
13%
aiment moyen
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 5 et 6)
3%
n'aiment pas
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 3 et 4)
2%
détestent
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 1 et 2)