Guide Rapide

sorties Vod, Dvd, Blu‑Ray

Les publicités sont peu nombreuses sur ce site, mais nécessaires à son financement.
Si vous aimez Guide rapide, pensez à faire une exception sur votre bloqueur de pub !

Sortie vod, dvd: Les Héros ne meurent jamais

Film réalisé en 2019, France-Belgique-Bosnie, par : Aude-Léa Rapin
Durée: 1h25
Genre: Drame
Joachim croise dans les rues de Paris un SDF qui croît reconnaître en lui un soldat mort en Bosnie le 21 août 1983. Or, Joachim est né le 21 août 1983. Troublé, il se dit qu'il est peut-être la réincarnation de ce soldat. Il décide d'enquêter.
Sortie VOD location et vente
Sortie DVD location et vente
Sortie Blu Ray location et vente
: 13 janv 2021
: 13 janv 2021
: inconnue
Nombre de votants: 192 internautes
5,7  /10
sortie dvd blu ray 3D imdb
sortie dvd blu ray 3D allocine
Nombre de votants chez IMDb:
Nombre de votants chez Allociné:
85
107
note: 5,5
note: 5,8
sortie vod, dvd Les Héros ne meurent jamais
© Le Pacte
< >
vod
dvd
Téléchargez légalement en location vod sur itunes
location:4.99 €HD 4.99 €
vente:9.99 €HD 9.99 €
Voir toutes les vidéos en qualité normale
ou éventuellement en HD, Dailymotion
  Youtube
Trouver le film en VOD
grâce au SERVICE PROPOSÉ PAR LE
Aperçu des critiques de la presse Internet (sortie vod, dvd Les Héros ne meurent jamais):

"Les Héros ne meurent jamais : un drame qui déroute. Tourné en Bosnie, ce film parle de fantômes de la guerre mais aussi d'histoires qu'on se raconte… pour survivre. La présence d'Adèle Haenel y est hypnotique."
Le Parisien

"Le film aborde la thématique de la Bosnie en toile de fond et surtout nous amène à la réflexion sur notre société actuelle dans laquelle des thématiques comme l'amour, l'amitié, la guerre et la paix continuent à occuper une part importante. (...) Par sa thématique et la présence de l'excellent comédienne Adèle Haenel, Les Héros ne meurent jamais s'impose certes comme un film original et maitrisé mais surtout comme un moyen parfait de mieux être à l'écoute de son environnement mondial et à croire en l'impossible."
Mulderville

"Pour son premier long-métrage, Aude Léa Rapin propose un étonnant road movie enrichi de sa propre expérience en Bosnie. Un film à la croisée des genres, une quête initiatique bouleversante et un récit d'amitié touchant."
Le Blog du Cinéma

"Assez absurde, le film dégage un certain potentiel comique en raison de la maladresse de ses personnages. Il y a aussi un certain jeu avec la caméra, supposément un personnage en elle-même, qui filme parfois des choses un peu étranges. Mais l'émotion est aussi au rendez-vous, surtout dans les deux séquences finales qui dévoilent, pour la première, l'étendue et la profondeur du jeu d'Adèle Haenel, et pour la seconde, la force de la mise en scène ainsi que la gestion de la lumière par la réalisatrice."
Abus de Ciné - Thomas Chapelle

"Les Héros ne meurent jamais est à mi-chemin entre la fiction et le documentaire. (...) les images de la Bosnie sont impressionnantes ; les stigmates de la guerre, que l'on croyait appartenir au passé, sont toujours prégnants en 2018. Les décors de HLM pilonnés, ravagés par les balles et les obus, trouvent des échos douloureux dans les visages des habitants (...). Si le fil rouge d'une prétendue réincarnation de Joachim peut agacer au départ, car surjoué, il laisse rapidement place à une forme de sidération lorsque nos héros sont sur le terrain, le réel prenant la main. Aude Léa Rapin capte ainsi la confrontation de Bosniaques et Serbes, témoins du chaos, avec ces jeunes Parisiens si naïfs, Alice et Joachim en tête. L'aisance naturelle de ces derniers, leurs crâneries et fanfaronnades des premiers temps, s'effacent lentement au profit d'une prise de conscience, celle d'un échec cuisant, à l'image du conflit bosniaque incarnant la débâcle collective européenne, toujours prête à resurgir."
Bande à Part - Olivier Bombarda

"La cinéaste Aude Léa-Rapin, dont c'est le premier long métrage de fiction, cherche quel ton donner à son histoire et, lorsqu'elle ne sait plus, elle a recours à la forme documentaire façon carnet de voyages avec les personnages qui s'adressent à la caméra."
Première - Thomas Baurez

"On ne sait jamais sur quel pied danse le film de la jeune réalisatrice tant elle échoue à entremêler le faux documentaire, la vraie histoire des autochtones et le psychodrame des protagonistes, tour à tour risibles et pathétiques."
L'Obs - Nicolas Schaller

"Malgré une belle proposition initiale, le film ne décolle jamais vraiment, échouant à créer de l'intérêt pour des personnages qui manquent de densité et un scénario oscillant entre fantastique, drame et road-movie. (...) Quant aux acteurs, certes pas aidés par la faiblesse de leurs personnages, ils s'enlisent peu à peu dans la noirceur du paysage bosnien. Jonathan Couzinié apparaît toujours en dedans, tantôt mutique, parfois hystérique, sans aucune explication préalable. Adèle Haenel semble tout aussi perdue, même si sa qualité de jeu peut sauver quelques séquences."
Le Quotidien du Cinéma
Synopsis usuel:

Dans une rue de Paris, un inconnu croit reconnaitre en Joachim un soldat mort en Bosnie le 21 août 1983. Or, le 21 août 1983 est le jour même de la naissance de Joachim ! Troublé par la possibilité d’être la réincarnation de cet homme, il décide de partir pour Sarajevo avec ses amies Alice et Virginie. Dans ce pays hanté par les fantômes de la guerre, ils se lancent corps et âme sur les traces de la vie antérieure de Joachim.
Sortie ciné : 30 septembre 2020
La répartition des votes des internautes (IMDb)
12%
ont adoré
sortie vod, dvd 3D
(notes: 9 et 10)
22%
aiment vraiment
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 7 et 8)
35%
aiment moyen
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 5 et 6)
20%
n'aiment pas
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 3 et 4)
11%
détestent
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 1 et 2)