Guide Rapide

sorties Vod, Dvd, Blu‑Ray

Les publicités sont discrètes sur ce site, mais nécessaires à son financement.
Si vous aimez Guide rapide, pensez à faire une exception sur votre bloqueur de pub !

Sortie vod, dvd: Remember

Film réalisé en 2015, Canada, par : Atom Egoyan
Durée: 1h35
Genre: Drame, Thriller
Un octogénaire rescapé des camps de concentration nazis quitte sa maison de retraite pour aller aux Etats-Unis. Il doit y retrouver et tuer un homme, ancien gardien du camp, qui s'est réfugié là-bas sous une fausse identité.
Sortie VOD location et vente
Sortie DVD location et vente
Sortie Blu Ray location et vente
: 6 sept 2016
: 6 sept 2016
: inconnue
Nombre de votants: 7 004 internautes
7,4  /10
sortie dvd blu ray 3D imdb
sortie dvd blu ray 3D allocine
Nombre de votants chez IMDb:
Nombre de votants chez Allociné:
6 661
343
note: 7,4
note: 7,8
sortie vod, dvd Remember
© ARP Selection
< >
vod
dvd
Téléchargez légalement en location vod sur itunes
location:4.99 €HD 4.99 €
vente:8.99 €HD 9.99 €
Voir toutes les vidéos en qualité normale
ou éventuellement en HD, Dailymotion
  Youtube
Trouver le film en VOD
grâce au SERVICE PROPOSÉ PAR LE
Aperçu des critiques de la presse Internet (sortie vod, dvd Remember):

"À la fois vigilante movie, thriller psychologique, road-movie gériatrique et drame métaphysique, Remember captive, passionne et émeut, avec une rare élégance. (...) la grande force du film, c'est aussi et surtout l'extraordinaire mise en abyme construite par Atom Egoyan autour de la question de la mémoire, ou plutôt de l'oubli. Car au-delà de son utilité dans la progression de l'intrigue (et de sa portée dramatique il faut bien l'avouer), la démence sénile de Zev est au coeur d'un dispositif narratif bien plus complexe qu'il n'en a l'air. Le spectateur est baladé, jusqu'à un final hallucinant aux résonances multiples."
Abus de Ciné - Sylvia Grandgirard

"Remember est une oeuvre prenante et surprenante qui parle du devoir de mémoire à travers un amnésique. Parfois tragicomique, toujours émouvant, ce film distille son suspense à la façon d'une roulette russe."
Paris Match

"Remember est un film de vengeance classique, sauf qu'à la place du héros macho, vous avez un vieil homme à la mémoire vacillante, qui peine à se déplacer. D'emblée, il y a comme une anomalie."
L'Express

"Grand acteur de théâtre shakespearien, Plummer est la personne toute indiquée pour ce personnage qui doit exprimer une grande panoplie de sentiments avec son seul langage corporel. (...) Atom Egoyan a eu raison de se mettre au service de l'immense Christopher Plummer en lui offrant ce rôle énorme qu'il a sublimé avec un talent insuffisamment rencontré sur le grand écran, et en nous offrant un film qui nous fait réfléchir."
Ciné Séries Mag

"Pour ce road movie bouleversant, collant aux basques d'un homme au crépuscule de sa vie, Atom Egoyan s'attache les services d'un quatuor d'acteurs fabuleux ! Les patriarches du cinéma Christopher Plummer (qui porte le film sur ses frêles épaules), Martin Landau, Bruno Ganz et Jürgen Prochnow (plus de 300 ans à eux quatre et pas loin de 500 films ! ! ! ) nous propulsent dans un conte envoûtant, dont la mémoire, ses circonvolutions et son pouvoir dévastateur est le pilier central. Et Egoyan va très loin (quitte à plonger dans la caricature grotesque)... Jusqu'à un climax [point culminant] proprement incroyable. Marqué par un twist plus que tendancieux qui tend à desservir son propos... Comme une grosse dose de cynisme (et de facilité scénaristique) dans un océan de pureté. Drôle de cocktail... Assez indigeste... Reste le visage inoubliable de l'immense Christopher Plummer, légende vivante du cinéma..."
Daily Mars - Docteur No

"Le "twist" final, ce coup de théâtre qui redéfinit tout le film, est une astuce diabolique du scénariste Benjamin August. On a croisé en sortant de la projection de presse un journaliste choqué de voir un tel rebondissement dans un film consacré à la seconde guerre mondiale et aux survivants de l'holocauste. Pour autant, ce nouveau long-métrage signé Atom Egoyan (...) mérite votre attention. D'abord parce qu'il offre à Christopher Plummer un rôle extraordinaire."
L'Obs

"Le scénario est tiré d'un roman, et l'on imagine assez bien comment la forme romanesque pouvait mieux faire passer certaines péripéties, invraisemblances ou clichés. Quels clichés  ? Des choses comme : les Juifs sont des chasseurs de nazis très pervers, les nazis aiment Wagner et les chalets en bois. Nulle intention maligne ici, sûrement. Mais tout est un peu gros et grossi, jusqu'au portrait chargé d'un jeune redneck sans doute membre du Ku Klux Klan qui se fait exploser le crâne par Zev quand il lâche son chien sur lui (à la Mostra de Venise, la scène fut applaudie...)."
Les Inrocks - Jean-Baptiste Morain

"Egoyan, cinéaste souvent sophistiqué, a du mal à se débarrasser du simplisme psychologique des personnages."
Les Inrocks - Jean-Baptiste Morain

"Remember est pétri de balourdises : de l'emploi d'inserts sur des pommeaux de douche (adieu, subtilité) à son dénouement d'une vulgarité rare, en passant par l'apparition d'un policier antisémite splendidement caricatural (son berger allemand s'appelle Eva... adieu, subtilité bis [Eva Braun était la maîtresse d'Adolf Hitler]). En résulte une oeuvre curieuse, perdue entre la simplicité suprême de sa réalisation, la linéarité de sa trame, et la myriade de piques provocatrices parsemées dans le film."
Avoir Alire

"Depuis quelques films, on s'inquiétait pour le talent d'Atom Egoyan (...). Gêne totale devant ce road movie où un survivant d'un camp de la mort prend la route pour retrouver son ancien tortionnaire parmi une liste de suspects. Qui se cache derrière le même nom allemand : un ancien nazi ou une ancienne victime ? Le suspense est fâcheux et la mise en scène, empesée. Quant au rebondissement final, il est carrément déplaisant : concernant la Shoah, on n'utilise pas la mémoire comme un simple ingrédient de thriller."
Telerama - Guillemette Odicino
Synopsis usuel:

Un vieil homme, survivant de l’Holocauste, parcourt les États-Unis pour se venger d’un passé qu’il ne cesse d’oublier.
Sortie ciné : 23 mars 2016
Box office France: 26 396 entrées cinéma
La répartition des votes des internautes (IMDb)
21%
ont adoré
sortie vod, dvd 3D
(notes: 9 et 10)
59%
aiment vraiment
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 7 et 8)
14%
aiment moyen
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 5 et 6)
3%
n'aiment pas
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 3 et 4)
3%
détestent
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 1 et 2)