Guide Rapide

sorties Vod, Dvd, Blu‑Ray

Les publicités sont discrètes sur ce site, mais nécessaires à son financement.
Si vous aimez Guide rapide, pensez à faire une exception sur votre bloqueur de pub !

Sortie vod, dvd et blu-ray: Sicario

Film réalisé en 2015, USA, par : Denis Villeneuve
Durée: 2h02
Genre: Thriller, Policier, Action, Drame
Après avoir fait ses preuves dans une importante opération de police, Kate, une jeune recrue idéaliste du FBI, doit faire équipe avec un agent de la CIA. Elle va participer à une vaste opération contre les narco-trafiquants au Mexique.
Film interdit aux moins de 12 ans.
Sortie VOD location
Sortie DVD location
Sortie Blu Ray location
: 8 fev 2016
: inconnue
: inconnue
VOD vente
DVD vente
Blu Ray vente
: 8 fev 2016
: 8 fev 2016
: 8 fev 2016
Nombre de votants: 114 029 internautes
7,8  /10
sortie dvd blu ray 3D imdb
sortie dvd blu ray 3D allocine
Nombre de votants chez IMDb:
Nombre de votants chez Allociné:
110 416
3 613
note: 7,8
note: 8
sortie vod, dvd et blu-ray Sicario
© Metropolitan - Lionsgate
< >
vod
dvd blu-ray
Voir toutes les vidéos en qualité normale
ou éventuellement en HD, Dailymotion
  Youtube
Aperçu des critiques de la presse Internet (sortie vod, dvd et blu-ray Sicario):

"D'une noirceur inattendue, Sicario décrit comme une progression vers le coeur de l'horreur les premiers pas de l'agent Kate Macer (Emily Blunt, parfaite) dans une unité d'élite. (...) Dans ce thriller vigoureux, Denis Villeneuve filme la violence rituelle des unités d'élite."
Les Inrocks

"Sicario est un adroit mélange entre violence sèche et oppression tentaculaire."
Ciné Séries Mag

"Sicario est une fable politique onirique sans concession, froide et brutale, dont la violence épouse le propos. Surtout, Sicario dispose de plusieurs scènes époustouflantes, comme cette course-poursuite haletante ou la séquence de l'assaut (...). Denis Villeneuve ose l'ambition de l'exhaustivité, multipliant les petits détails et les partis pris audacieux pour proposer une fresque viscérale dont on ne ressort pas indemne."
Abus de Ciné - Christophe Brangé

"Ce qu'on n'aurait pas imaginé chez Denis Villeneuve, c'est d'être bluffé par sa mise en scène... Car c'est bien ce qu'est Sicario : un pur film de mise en scène. (...) C'est exactement le cinéma que nous aimons, celui où l'on ressent une vraie intelligence d'organisation et de réflexion, derrière une réalisation limpide. Alors si en plus y'a des explosions et des fusillades dedans..."
Le Blog du Cinéma

"Comme souvent chez Denis Villeneuve, il y a deux films dans Sicario. Le premier est un thriller sensationnel (...). Un deuxième degré de lecture est nécessaire afin d'interpréter Sicario. (...) tout se rapporte à la genèse de la violence dans Sicario, au pourquoi du mal, et à la difficulté de le contourner. (...) Cette radioscopie du mal originel prend en quelque sorte la forme d'une quête initiatique pour Kate."
Avoir Alire

"Sicario permet au réalisateur de mettre une nouvelle fois l'Amérique à nue, retranchée derrière sa sempiternelle hypocrisie. Les failles du système judiciaire, les limites du pays, qui se voile la face contre ses propres maux, le cynisme ambiant sont ainsi révélés avec panache par le québécois."
Les Chroniques de Cliffhanger & Co

"Les films sur la puissance des cartels, sur cette zone frontalière entre le Mexique et les Etats-Unis, porte ouverte au « non-droit », ne manquent pas. A commencer par Traffic, de Steven Soderbergh, qui, en prenant le sujet à bras-le-corps, croisait enjeux géopolitiques, sociaux et législatifs. Denis Villeneuve est plus modeste. Son film est, avant tout, un thriller dont l'atout est cette femme-flic de choc idéaliste, qui doute et tremble."
Telerama

"Sicario ne parle pas que de trafic de drogues, c'est aussi un film pour la cause féministe. Le réalisateur s'est battu avec le studio pour imposer que le premier rôle soit tenu par une femme."
Xav-B.log

"En très peu de scènes, le réalisateur (...) affirme ce qu'il avait déjà dit au Festival de Cannes : Sicario n'est pas un film sur les cartels. (...) la véritable vocation de Sicario réside dans son souhait de dépeindre la lente décrépitude du monde et de sa population, pour qui la notion de morale est devenue illusoire. (...) les protagonistes semblent un temps du bon côté de la ligne, et l'autre en train de s'adonner aux pires méfaits. (...) Sicario ne semble être aux yeux de son auteur qu'un gigantesque conflit de morale."
Ciné Séries Mag

"Sous ses airs de thriller, la mécanique de Sicario est celle du film d'horreur : au moyen d'une mise en scène du secret, de l'entraperçu, Villeneuve alimente méthodiquement le tabou policier qui entoure les agissements des forces d'élite jusqu'à en faire une inconnue vertigineuse, une sorte de monstre tapi sous le film ou alors une grotte, un inframonde dévoué à une barbarie primitive et rituelle, tenu à l'abri des regards par des hommes qui, indifféremment du camp où ils se situent, s'y retrouvent pour se délecter secrètement de leur violence."
Les Inrocks - Théo Ribeton

"A vrai dire, le scénario de Sicario est pour le moins confus. On sait par avance que la lutte contre la drogue est un combat sans fin voir perdu d'avance et la traque d'un soi disant gros trafiquant ne fera rien pour arrêter cette situation. Du coup, on a du mal à se prendre au jeu de cette mission mais c'est surtout parce que ces personnages cachent chacun une grosse part de mystère pas vraiment eclairci qu'on ne comprend pas franchement l'intérêt de ce long métrage."
Xav-B.log

"Sur le plan de la mise en scène et de l'interprétation, Sicario est formidablement maîtrisé. Son scénario, en revanche, n'offre pas beaucoup de consistance psychologique aux personnages, pions, cavaliers ou roi de ce jeu d'échecs impitoyable."
Paris Match

"Si les qualités formelles et plastiques sont indéniables, le scénario souffre d'une linéarité trop évidente (...). En choisissant de suivre le personnage d'Emily Blunt, le métrage perd en efficacité, se perdant à vouloir arpenter les chemins déjà trop piétinés de la jeune ingénue qui découvre les liens inexorables entre le bien et le mal. Rapidement agaçante, elle représente un discours moralisateur qui n'a pas sa place dans ce polar où l'absence de repères et de compromis constituaient les fers de lance. Sans l'aura de Benicio Del Toro, dont le personnage s'impose comme le moteur du film au fil des minutes, Sicario aurait même pu voir sa tension s'effriter. Heureusement, l'efficacité et le suspense ont bien été sauvés."
Abus de Ciné - Christophe Brangé
Synopsis usuel:

La zone frontalière s'étendant entre les Etats-Unis et le Mexique est un territoire de non-droit où les trafiquants de drogues internationaux imposent leur pouvoir. Un agent du FBI idéaliste découvre ce monde brutal en assistant les membres d'un groupe d'intervention du gouvernement qui l'ont enrôlée dans leur plan pour provoquer la chute d'un des patrons des cartels mexicain.
Sortie ciné : 7 octobre 2015
Box office France: 443 157 entrées cinéma
La répartition des votes des internautes (IMDb)
30%
ont adoré
sortie vod, dvd et blu-ray 3D
(notes: 9 et 10)
57%
aiment vraiment
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 7 et 8)
10%
aiment moyen
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 5 et 6)
2%
n'aiment pas
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 3 et 4)
1%
détestent
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 1 et 2)