Guide Rapide

sorties Vod, Dvd, Blu‑Ray

Les publicités sont discrètes sur ce site, mais nécessaires à son financement.
Si vous aimez Guide rapide, pensez à faire une exception sur votre bloqueur de pub !

Sortie vod, dvd et blu-ray: Dark Places

Film réalisé en 2015, France, par : Gilles Paquet-Brenner
Durée: 1h53
Genre: Thriller, Drame, Policier
En 1985, la mère et les soeurs de Libby sont assassinées. Libby a 8 ans et son témoignage désigne Ben, son frère, comme étant le meurtrier. Ben va en prison. 30 ans plus tard, un club d'enquêteurs amateurs remet sa culpabilité en question.
Film interdit aux moins de 12 ans.
Sortie VOD location et vente
Sortie DVD location et vente
Sortie Blu Ray location et vente
: 19 aout 2015
: 19 aout 2015
: 19 aout 2015
Nombre de votants: 2 717 internautes
6,7  /10
sortie dvd blu ray 3D imdb
sortie dvd blu ray 3D allocine
Nombre de votants chez IMDb:
Nombre de votants chez Allociné:
1 533
1 184
note: 6,5
note: 7
sortie vod, dvd et blu-ray Dark Places
© Mars Distribution
< >
vod
dvd blu-ray
Voir toutes les vidéos en qualité normale
ou éventuellement en HD, Dailymotion
  Youtube
Aperçu des critiques de la presse Internet (sortie vod, dvd et blu-ray Dark Places):

"Dark Places est un thriller efficace dans la lignée de Gone Girl, les deux films étant adaptés de romans de Gillian Flynn. Même univers, même ambiance. (...) Le film est entrecoupé judicieusement de l'enquête moderne et des flashbacks de la journée du massacre, particulièrement efficaces."
Le Blog du Cinéma

"Entre polar et angoisse, ce film de genre est plutôt bien mené."
Telerama

"Le film ne se contente pas d'explorer une intrigue à suspense, il réussit à dépeindre l'Amérique des gens pauvres de la campagne avec beaucoup de justesse. Son visage perpétuellement renfrogné, dépouillé de tout maquillage, une casquette vissée sur la tête, Charlize Theron campe magnifiquement cette femme hantée par son passé mais bouleversée dans ses certitudes."
Le Parisien

"Le principal atout de ce Dark Places est, sans conteste, Charlize Theron. L'actrice sud-africaine, à l'histoire personnelle étrangement proche de celle de Libby (sa mère a tué son père parce qu'il la battait), porte le film. Son jeu nuancé prouve, une fois de plus qu'elle n'est pas un simple mannequin qui joue la comédie."
Cinéphilia

"Les protagonistes sont animés par de sombres intentions. Et cette maladie de l'âme, au coeur de l'oeuvre de Gillian Flynn, est visuellement bien transposée."
Ciné Chronicle

"Ce film repose sur pas mal de secrets, de non-dits, comme tout bon thriller mais va bien plus loin en explorant des thèmes assez violents, capables de détruire une vie, tels que (...) le sentiment de n'être rien, (...) le sentiment de culpabilité, bref toute une palette de sentiments capables de vous détruire, de vous pousser à vivre dans le mensonge, le déni mais aussi vous empêcher d'avancer."
Zickma

"Dark Places (...) est une oeuvre à la fois bankable et suffisamment tarée (...) pour plaire à un public large et combler les amateurs d'un genre codé, avec psychopathe(s), psychologies perturbées, conflits douloureux entre apparences trompeuses et personnalités diffuses, sans renier les rebondissements gonflés ou abracadabrants, à voir en fonction de sa prédisposition à avaler des couleuvres."
Avoir Alire

"Toute la complexité de l'intrigue de Dark Places est qu'elle faite d'allers retours constants entre présent et passé. Fort heureusement, Gilles Pacquet-Brenner a particulièrement soigné le montage pour ne jamais perdre le spectateur dans les époques et les nombreux personnages. Le début de cette histoire se montre captivant mais un détail dévoilé bien trop tôt dans l'histoire permettra aux spectateurs de comprendre trop vite une bonne partie du mystère."
Xav-B.log

"L'intrigue est solide, mais la narration est bancale. (...) la narration, limitée à une suite d'allers-retours entre deux plages temporelles (un passé glauque d'un côté, une enquête délicate de l'autre), n'arrive pas à intégrer chaque flash-back (...). Chaque retour en arrière surgit sans prévenir au milieu d'une scène, sans le moindre plan ou champ qui installerait une rupture. Difficile de passer outre un tel détail, mais si l'on accepte de se contenter d'une intrigue qui tient en haleine, Paquet-Brenner fait le taf avec soin. C'est toujours ça."
Abus de Ciné - Guillaume Gas

"Dark Places est un thriller pas vraiment honteux mais nigaud. (...) Dark Places s'avère assez aberrant. (...) et le jeu de Charlize Theron précipite le film dans un défilé de face-à-face chichiteux, à la gravité surjouée."
Les Inrocks

"Dark Places est digne d'un épisode d'une quelconque série policière. On ne s'ennuie pas mais rien est assez fouillé pour qu'on s'y intéresse vraiment. Le grand écran ne rend pas une seconde justice au talent ahurissant de Gillian Flynn [auteur du roman]. Une mini-série aurait été préférable au grand écran afin de développer au mieux tous les personnages fascinants de ce roman captivant."
ScreenReview

"Une voix off sentencieuse qui sert jamais à rien, des flash backs ridicules qui flinguent le rythme, des acteurs laissés à l'abandon (jamais Charlize Theron n'aura été aussi inconsistante et Chloë Grace Moretz aussi horripilante) et, histoire d'enfoncer le clou, une mise en scène insipide indigne d'un DTV moldave... C'est le grand chelem du rien ! Comme le mode d'emploi du navet ultime, du thriller psychologico-traumato-bidule-avec-twists-mongolos incorporés déjà vu un bon zillion de fois ! "
Daily Mars - Docteur No
Synopsis usuel:

1985. Libby Day a huit ans lorsqu’elle assiste au meurtre de sa mère et de ses soeurs dans la ferme familiale. Son témoignage accablant désigne son frère Ben, alors âgé de seize ans, comme le meurtrier. 30 ans plus tard, un groupe d’enquêteurs amateurs appelé le Kill Club convainc Libby de se replonger dans le souvenir de cette nuit cauchemardesque. De nouvelles vérités vont émerger, remettant en cause son témoignage clé dans la condamnation de son frère.
Sortie ciné : 8 avril 2015
Box office France: 239 160 entrées cinéma
La répartition des votes des internautes (Allocine + IMDb)
15%
ont adoré
sortie vod, dvd et blu-ray 3D
(notes: 9 et 10)
43%
aiment vraiment
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 7 et 8)
32%
aiment moyen
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 5 et 6)
7%
n'aiment pas
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 3 et 4)
3%
détestent
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 1 et 2)