Guide Rapide

sorties Vod, Dvd, Blu‑Ray

(pub) MANGEONS NATURE
Une formation par internet pour réapprendre l'alimentation naturelle ( crue ! ).
Vidéos d'apprentissage par modules, webinar, soutien personnalisé, soutien de groupe
Je connais le formateur depuis 20 ans, et c'est une personne sérieuse et très expérimentée.

Sortie vod, dvd et blu-ray: Les Sentiers de la perdition

Road to Perdition
Film réalisé en 2002, USA, par : Sam Mendes
Durée: 2h05
Genre: Drame, Policier, Thriller
Michael Sullivan est à l'insu de sa famille un homme à tout faire d'un parrain de la mafia. Un jour le fils de Sullivan découvre le véritable métier de son père. Le fils du parrain veut alors liquider toute la famille Sullivan.
Sortie VOD location
Sortie DVD location
Sortie Blu Ray location
: 16 juin 2010
: 12 mars 2003
: incertaine
VOD vente
DVD vente
Blu Ray vente
: 16 juin 2010
: 12 mars 2003
: 16 juin 2010
Nombre de votants: 192 346 internautes
7,7  /10
sortie dvd blu ray 3D imdb
sortie dvd blu ray 3D allocine
Nombre de votants chez IMDb:
Nombre de votants chez Allociné:
182 600
9 746
note: 7,7
note: 8,1
sortie vod, dvd et blu-ray Les Sentiers de la perdition
© 20th Century Fox
< >
vod
dvd blu-ray
dvd blu ray occasion chez Price Minister
dvd blu ray Cdiscount
Vous pouvez louer des dvd (envoyés par la poste) chez: dvd blu ray location chez CineHome
Ou bien Glowria: dvd blu ray location Video Futur

ou encore:
dvd blu ray location Hollystar
Voir toutes les vidéos en qualité normale
ou éventuellement en HD, Dailymotion
  Youtube
La répartition des votes des internautes (Allocine + IMDb)
28%
ont adoré
sortie vod, dvd et blu-ray 3D
(notes: 9 et 10)
58%
aiment vraiment
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 7 et 8)
11%
aiment moyen
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 5 et 6)
2%
n'aiment pas
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 3 et 4)
1%
détestent
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 1 et 2)
Aperçu des critiques de la presse Internet (sortie vod, dvd et blu-ray Les Sentiers de la perdition):

"Somptueux film noir doté d'une photographie incroyablement subtile, Les sentiers de la perdition met en scène un crescendo dramatique intense."
Le Point

" Un affrontement psychologique raffiné entre des fils et des pères qui sentent vaciller les fondements de leur identité et de leur morale."
Le Point
Synopsis usuel:

En 1930, deux pères : Michael Sullivan, un tueur professionnel au service de la mafia irlandaise dans le Chicago de la Dépression, et Mr. John Rooney, son patron et mentor, qui l'a élevé comme son fils. Deux fils : Michael Sullivan junior et Connor Rooney, qui font chacun des efforts désespérés pour s'attirer l'estime et l'amour de leurs géniteurs.
La jalousie et l'esprit de compétition les plongent dans une spirale de violence aveugle dont les premières victimes sont la femme de Sullivan et son fils cadet Peter.
Un long voyage commence alors pour Michael Sullivan et son fils survivant. Au bout de cette route, la promesse d'une vengeance et l'espoir de conjurer l'enfer. Et peut-être l'aube d'un sentiment nouveau entre un père et son fils.
Sortie ciné : 11 septembre 2002
Box office France: 758 319 entrées cinéma

Academy Awards 2003 : Oscar de la Meilleure photographie.





- - - - - -

Aperçu des critiques des internautes sur le web (sortie vod, dvd et blu-ray Les Sentiers de la perdition) :

"Les Sentiers de la Perdition est un excellent film qui nous plonge dans la Mafia Irlandaise des années 30. Tom Hanks est magistral et touchant de sincérité."

"Avec un scénario incroyablement bien écrit, on se laisse emporter par cette cavale initiatique d'un père et de son fils qui veulent venger la mort de leur proches."

"Une bonne interprétation de Jude Law, qui prend des airs de tueur à gage dérangé (...) un salopard vicieux à souhait."

"Des séquences émotions, qui donnent les larmes aux yeux."

"Le duo formé par le père et le fils bouleverse et surprend."

"Un film excellent, mais la fin est vraiment trop triste ! "



Avis Contre :

"D'un ennui mortel. (...) sortez les violons (...) ce film manque de finesse, de sobriété et de justesse."

"On pouvait s'attendre à de l'action et de la violence, mais non, le film est d'une platitude sans nom. Un film trop long où il ne se passe pas grand chose."
La critique sur Lepoint