Guide Rapide

sorties Vod, Dvd, Blu‑Ray

Ils jouent dans des films, demain soir à la télé :
21h00
Matt Damon
Matt Damon
21h05
Tom Cruise
Tom Cruise
21h05
Christian Bale
Christian Bale
21h00
Ben Stiller
Ben Stiller

Sortie vod, dvd: Les Nouveaux chiens de garde

Film réalisé en 2011, France, par : Gilles Balbastre, Yannick Kergoat
Durée: 1h44
Genre: Documentaire
Ce documentaire s'attaque à la question de l'indépendance des médias vis-à-vis du pouvoir et à leurs liens avec les grands groupes comme Bouygues, Dassault ou Bolloré...
Sortie VOD location
Sortie DVD location
Sortie Blu Ray location
: 30 aout 2012
: 4 déc 2012
: inconnue
VOD vente
DVD vente
Blu Ray vente
: 30 aout 2012
: 10 déc 2012
: inconnue
Nombre de votants: 1 305 internautes
8,5  /10
sortie dvd blu ray 3D imdb
sortie dvd blu ray 3D allocine
Nombre de votants chez IMDb:
Nombre de votants chez Allociné:
221
1 084
note: 7,4
note: 8,7
sortie vod, dvd Les Nouveaux chiens de garde
© Epicentre
< >
vod
dvd
Téléchargez légalement en location vod sur itunes
location:3.99 €HD 3.99 €
vente:7.99 €HD 7.99 €
CANAL(VF)
location:4.99 €
vente:13.99 €
Voir toutes les vidéos en qualité normale
ou éventuellement en HD, Dailymotion
  Youtube
Trouver le film en VOD
grâce au SERVICE PROPOSÉ PAR LE
La répartition des votes des internautes (Allocine + IMDb)
62%
ont adoré
sortie vod, dvd 3D
(notes: 9 et 10)
29%
aiment vraiment
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 7 et 8)
6%
aiment moyen
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 5 et 6)
2%
n'aiment pas
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 3 et 4)
1%
détestent
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 1 et 2)
Aperçu des critiques de la presse Internet (sortie vod, dvd Les Nouveaux chiens de garde):

"Les Nouveaux Chiens de Garde aborde le thème fondamental du pouvoir journalistique. Le message est puissant et percutant."
Critique Film

"Le film s'autorise de vrais tours de force, entre esprit potache (Jean-Pierre Elkabbach faisant un éloge gênant de son patron Arnaud Lagardère...) et pure déconstruction analytique (la critique implacable par l'économiste Frédéric Lordon de l'incompétence des experts célébrant depuis des années les vertus des marchés financiers)."
Les Inrocks

"Les deux auteurs préviennent : leur film ne fait pas dans la dentelle, c'est une charge qui s'assume, questionne, et préfère dézinguer que donner des solutions. (...) Les deux hommes ont fait un tri colossal dans des images d'archives, pour prouver ce dont ils sont intimement convaincus : la liberté des médias est non seulement une douce utopie, mais n'existe pas."
Abus de Cine

"Depuis Guy Debord et Pierre Bourdieu, la critique des médias est un exercice presque banal, mais ce film lui redonne un sacré coup de fouet. Le montage, rythmé, alterne analyses corsées d'économistes et archives savoureuses."
Telerama

"Le directeur de la rédaction du Nouvel Observateur a critiqué ce film à charge contre les médias qu'il juge plein de « clichés et d'amalgames ». « Le film est insultant pour la profession de journalistes et ne mérite pas que l'on s'appesantisse, car c'est là le signe d'une méconnaissance totale de ce métier et de ses rouages »."
L'Express - interview de Laurent Joffrin
Synopsis usuel:

Les médias se proclament "contre-pouvoir". Pourtant, la grande majorité des journaux, des radios et des chaînes de télévision appartiennent à des groupes industriels ou financiers intimement liés au pouvoir. Au sein d’un périmètre idéologique minuscule se multiplient les informations pré-mâchées, les intervenants permanents, les notoriétés indues, les affrontements factices et les renvois d'ascenseur. En 1932, l'écrivain Paul Nizan publiait Les chiens de garde pour dénoncer les philosophes et les écrivains de son époque qui, sous couvert de neutralité intellectuelle, s'imposaient en véritables gardiens de l’ordre établi. Aujourd'hui, les chiens de garde sont journalistes, éditorialistes, experts médiatiques, ouvertement devenus évangélistes du marché et gardiens de l'ordre social. Sur le mode sardonique, LES NOUVEAUX CHIENS DE GARDE dénonce cette presse qui, se revendiquant indépendante, objective et pluraliste, se prétend contre-pouvoir démocratique. Avec force et précision, le film pointe la menace croissante d'une information produite par des grands groupes industriels du Cac40 et pervertie en marchandise.
Sortie ciné : 11 janvier 2012
Box office France: 216 957 entrées cinéma
La critique sur Critique-film
La critique sur Les Inrocks
La critique sur Abus de Cine
La critique sur Telerama
La critique sur L'Express