Guide Rapide

sorties Vod, Dvd, Blu‑Ray

(pub) MANGEONS NATURE
Une formation par internet pour réapprendre l'alimentation naturelle ( crue ! ).
Vidéos d'apprentissage par modules, webinar, soutien personnalisé, soutien de groupe
Je connais le formateur depuis 20 ans, et c'est une personne sérieuse et très expérimentée.

Sortie vod, dvd: The Last Winter

Film DTV, 2006, USA-Islande, de Larry Fessenden
Durée: 1h41
Genre: Horreur
Une équipe de scientifiques fait des analyses en Alaska, en vue d'une exploitation pétrolière. Des évènements étranges ont lieu: un membre de la mission est retrouvé mort, nu et gelé et l'équipe semble souffrir d'hallucinations.
Sortie VOD location et vente
Sortie DVD location et vente
Sortie Blu Ray location et vente
: 26 oct 2011
: 26 oct 2011
: inconnue
Nombre de votants: 6 798 internautes
5,6  /10
sortie dvd blu ray 3D imdb
sortie dvd blu ray 3D allocine
Nombre de votants chez IMDb:
Nombre de votants chez Allociné:
6 662
136
note: 5,6
note: 3,5
sortie vod, dvd The Last Winter
© Pathé
< >
vod
dvd
dvd blu ray occasion chez Price Minister
dvd blu ray Cdiscount
Vous pouvez louer des dvd (envoyés par la poste) chez: dvd blu ray location chez CineHome
Ou bien Glowria: dvd blu ray location Video Futur

ou encore:
dvd blu ray location Hollystar
Voir toutes les vidéos en qualité normale
ou éventuellement en HD, Dailymotion
  Youtube
La répartition des votes des internautes (Allocine + IMDb)
7%
ont adoré
sortie vod, dvd 3D
(notes: 9 et 10)
27%
aiment vraiment
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 7 et 8)
39%
aiment moyen
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 5 et 6)
17%
n'aiment pas
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 3 et 4)
10%
détestent
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 1 et 2)
Aperçu des critiques de la presse Internet (sortie vod, dvd The Last Winter):

"L'horreur s'installe lentement, l'ambiance anxiogène s'épaissit au fil du métrage pour acculer au mieux les personnages dans une situation cauchemardesque dans laquelle ils se seront en fin de compte glissés seuls."
Cinema Fantastique

"Le film, très accrocheur, se présente comme un petit conte fantastique, interrogeant son époque (les préoccupations écologiques du réalisateur sont explicites) avec une puissance d'évocation peu commune."
Ecran Large

"Fessenden film a la perfection le grand nord. (...) l'horreur pure arrive a trouvé sa place et elle est servie sans facilité. (...) Le final est renversant avec des effets spéciaux réussis."
Avenue de l'Horreur

"L'un des personnages est un environnementaliste pur et dur, alors que l'autre est persuadé que de vider la terre de son pétrole est le meilleur moyen de servir l'humanité. Cette confrontation entre deux pensées populaires de notre génération est faite avec intelligence et sans mauvais goût."
Horreur-Web

"On trouve ici une réflexion intéressante sur notre équilibre économie/écologie. Un équilibre schizophrène dans lequel on demande aux entreprises de faire du profit, et en même temps de respecter l'écologie. Cette symbiose semble impossible."
Sueurs Froides

"Visuellement impeccable et narrativement intéressant, The last winter séduit également par la qualité de son interprétation et la maîtrise cinématographique du réalisateur (...). Sans ses longueurs ennuyeuses et ses personnages convenus, le métrage aurait mérité des salves d'applaudissements."
Cinema Fantastique
Synopsis usuel:

Alaska, mine de Kink.
Isolée depuis plusieurs mois, une petite équipe de scientifiques est chargée d’étudier et d’analyser une future zone d’exploitation pétrolière. Très vite, des événements troublants viennent perturber la vie de la station. La climat, anormalement hostile, semble se retourner contre les habitants.
Hallucinations, démence, paranoïa… La folie semble s’emparer petit à petit de la base. Et si ces maux étaient les symptômes d’un mal plus grand ? Et si quelque chose en était à l’origine ? Et s’ils étaient en train de vivre leur dernier hiver ?
 
La critique sur Cinema fantastique
La critique sur Ecran Large
La critique sur Avenue de l'Horreur
La critique sur Horreur-web
La critique sur Sueurs froides