Guide Rapide

sorties Vod, Dvd, Blu‑Ray

COLLECTE pour le site
Bonjour, si vous aimez ce site, alors je vous propose de me soutenir en faisant un don.
Remarque: vous pouvez m'aider aussi en faisant un lien vers ce site si vous-même avez un blog...

Sortie dvd et blu-ray: Brazil

Film réalisé en 1985, UK, par : Terry Gilliam
Durée: 2h25
Genre: Comédie dramatique, Science-fiction, Fantastique
Sam Lowry mène une existence médiocre au sein de l'univers étriqué du Ministère de l'Information, où il est un fonctionnaire sans éclat. Mais la nuit, échappant au contrôle étatique, il rencontre en rêve une femme fascinante au visage d'ange.
Sortie VOD location et vente
Sortie DVD location
Sortie Blu Ray location
: inconnue
: 6 mai 1999
: incertaine

DVD vente
Blu Ray vente

: 6 mai 1999
: 15 fev 2012
Nombre de votants: 147 683 internautes
8  /10
sortie dvd blu ray 3D imdb
sortie dvd blu ray 3D allocine
Nombre de votants chez IMDb:
Nombre de votants chez Allociné:
138 848
8 835
note: 8
note: 8,5
sortie dvd et blu-ray Brazil
© 20th Century Fox
< >
vod
dvd blu-ray
dvd blu ray occasion chez Price Minister
dvd blu ray Cdiscount
Vous pouvez louer des dvd (envoyés par la poste) chez: dvd blu ray location chez CineHome
Ou bien Glowria: dvd blu ray location Video Futur

ou encore:
dvd blu ray location Hollystar
Voir toutes les vidéos en qualité normale
ou éventuellement en HD, Dailymotion
  Youtube
La répartition des votes des internautes (Allocine + IMDb)
48%
ont adoré
sortie dvd et blu-ray 3D
(notes: 9 et 10)
38%
aiment vraiment
sortie dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 7 et 8)
10%
aiment moyen
sortie dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 5 et 6)
2%
n'aiment pas
sortie dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 3 et 4)
2%
détestent
sortie dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 1 et 2)
Aperçu des critiques de la presse Internet (sortie dvd et blu-ray Brazil):

"Brazil est un film inclassable, unique, une vision pessimiste et loufoque de notre monde envahi par le totalitarisme bureaucratique."
Film de Culte

"Terry Gilliam a bâti un univers à la fois réaliste et complètement absurde. Histoire romantique, délire kafkaïen, critique de la société surinformée et bureaucratisée; Brazil est l'oeuvre d'un visionnaire."
Film de Culte

"A l'origine de l'inspiration de Terry Gilliam pour cette dystopie [ anti-utopie ], il y a bien entendu le 1984 de George Orwell ( Brazil devait d'ailleurs au départ se nommer 1984 1/2 ). Nous nous retrouvons donc dans un système totalitaire gouverné non pas par un grand despote mais par une bureaucratie extrême."
My Screens

"L'humour qui préside au déroulement du film ne fait qu'accentuer le côté désespéré de "Brazil". Des effets spéciaux superbes, des mouvements de caméra et des plans comme on ne sait plus en faire sont aussi de la fête, ce qui ne gâche rien. Ce film est d'une telle intensité visuelle et émotionnelle qu'il en est devenu mythique."
Scifi-Universe

"Aujourd'hui, le film est devenu culte (...). Brazil reste une époustouflante comédie fantastique, à l'humour très noir et volontiers absurde, peinture d'une société du futur très - trop ? - proche de la nôtre... (...) Une oeuvre visionnaire, irrésistiblement drôle et terriblement effrayante."
Telerama

"Dieu sait qu'on a apprécié cette musique entêtante, les trouvailles visuelles de Terry Gilliam, cette dénonciation de la bureaucratie et la maladresse de Jonathan Pryce associée au charisme de Robert de Niro. Malgré cela, le film n'a pas passé l'épreuve du temps. Quinze années de cinéma et de vidéo clips (ah, la lumière bleutée...) ont suffi à reléguer Brazil au rayon des films ringards."
Avoir Alire
Synopsis usuel:

Sam Lowry, fonctionnaire modèle d'une mégapole étrange, à la fois d'hier, beaucoup d'aujourd'hui et tout à fait de demain, a des problèmes avec sa maman et avec l'Etat, tout puissant. Pour couronner le tout, des songes bizarres l'entraînent chaque nuit sur les ailes d'Icare, à la recherche d'une jeune femme blonde, évanescente, inaccessible. Chaque fois qu'il est sur le point de l'atteindre, leurs trajectoires se séparent et le songe s'interrompt cruellement.
Pourtant une nuit, la belle Jill Layton entre dans sa vie... Par le biais d'une erreur dans la machinerie fantastique qui préside à l'organisation de la vie quotidienne des citoyens de cette ville étrange, l'Ordinateur suprême a désigné le brave Buttle à la place de l'escroc Tuttle, activement recherché. Après le décès fâcheux du pauvre Buttle, Saw Lowry, jusque là employé rampant, est promu au Service des Recherches, très brigué... pour dédommager la veuve du défunt. La belle Jill habite au dessus de l'infortunée famille... En fait de recherches, Sam va passer son temps à retrouver la femme de ses rêves.
Sa maman, elle, a des soucis beaucoup plus terre-à-terre. Elle surveille fébrilement les résultats des multiples interventions de chirurgie plastique réalisées par une sorte de Grand-Maître d'une secte étrange dans cet univers incroyable. Et son cher garçon suit attentivement les évolutions du visage et du corps de sa mère, ainsi que celles, nettement plus catastrophiques, de sa tante, soumise aux mêmes supplices vécus avec délice, comme une règle de vie impérative là-bas : rester jeune.
Tout cela dans un univers de tuyaux, de pompes géantes, une sorte de ville-poumon gigantesque d'où Sam sortira amplement vainqueur de toutes les embûches pour retrouver sa belle. Mais à quel prix...
Sortie ciné : 20 février 1985
Box office France: 1 019 132 entrées cinéma

Terry Gilliam est entré en conflit avec Universal qui a produit le film, c'est pourquoi Brazil est sorti en différentes versions. L'Europe a immédiatement bénéficié de la version intégrale voulue par l'auteur.
(Wikipedia)





- - - - - -

Aperçu des critiques des internautes sur le web (sortie dvd et blu-ray Brazil) :

"Brazil est une satire d'un monde gouverné par les bureaucrates, une peinture mordante, ironique, extrêmement talentueuse. Terrry Gilliam crée un univers complexe, crédible et absurde."

"Brazil offre la vision très riche d'un univers très typé, une vision unique, qui marque, qui reste dans nos mémoires."

"Brazil décrit un monde kafkaien qui s'oppose à l'univers poétique du héros, à sa soif profonde d'amour et de transcendance."

"On navigue entre plaisir de la découverte de ce monde bizarre, absurde, étonnament drôle, et l'effroi absolu d'une vie presque concentrationnaire, névrosée, morte, sous l'oeil morne et violemment castrateur d'un état bureaucratique tout-puissant."

"Les décors ont été vraiment pensés. La peinture de la bourgeoisie est cruelle. Le film est moins sombre que 1984, il y a de l'humour, de la poésie, une aspiration amoureuse du héros, une ambiance kafkaienne, c'est un film très dense, très riche, un vrai chef d'oeuvre en fait."

"Les acteurs sont géniaux, au service d'un film étonnant, entre rêve et réalité, folie, cauchemar, onirisme, critique de la société... J'adore. Un grand classique que je regarde régulièrement."

"Brazil est un film anti-conformiste, qui sort tout droit de l'imaginaire de Terry Gilliam, sans avoir été formaté par l'industrie cinématographique, il est hors standards, hors tout, unique, dérangeant, poilant, politiquement incorrect, démoralisant, énervant, jouissif, génial, baroque, écoeurant, bouillonnant, émouvant, fascinant, c'est du grand cinéma."



Avis Contre :

"Je déteste Terry Gilliam et son univers. Impossible pour moi d'y rentrer. Je trouve ce film complètement débile, lourd, long, ennuyeux. (...) Brazil est un film complètement loufoque, ça ne me plaît pas du tout. (...) De Niro a un second rôle qui ne lui ressemble pas, et j'ai trouvé le film super bizarre, et tout à fait ridicule. (...) Je n'ai absolument rien compris au film, pour moi c'est sans queue ni tête. (...) Brazil est un film long et ennuyeux. C'est bien trop loufoque pour moi, je ne peux pas accrocher. (...) Les acteurs sont mauvais, l'esthétique du film est ignoble, l'ambiance générale déprimante. (...) Le film a mal vieilli. C'est censé être futuriste, mais c'est juste dépassé."
La critique sur Film de Culte
La critique sur Myscreens
La critique sur Scifi-universe
La critique sur Telerama
La critique sur Avoir Alire