Guide Rapide

sorties Vod, Dvd, Blu‑Ray

(pub) MANGEONS NATURE
Une formation par internet pour réapprendre l'alimentation naturelle ( crue ! ).
Vidéos d'apprentissage par modules, webinar, soutien personnalisé, soutien de groupe
Je connais le formateur depuis 20 ans, et c'est une personne sérieuse et très expérimentée.

Sortie vod, dvd et blu-ray: Frozen

Film DTV, 2010, USA, de Adam Green
Durée: 1h34
Genre: Thriller, Drame, Horreur, Drame
Dans une station de ski, trois skieurs se retrouvent coincés sur un télésiège, le dimanche soir. La station ferme et ne rouvrira que le week-end d'après, et personne ne sait qu'ils sont là. Ils se retrouvent en danger de mort par le froid.
VOD et DVD location
Sortie Blu Ray location
: 13 oct 2011
: incertaine
VOD et DVD vente
Blu Ray vente
: 13 oct 2011
: 13 oct 2011
Nombre de votants: 47 337 internautes
6,2  /10
sortie dvd blu ray 3D imdb
sortie dvd blu ray 3D allocine
Nombre de votants chez IMDb:
Nombre de votants chez Allociné:
46 662
675
note: 6,2
note: 6
sortie vod, dvd et blu-ray Frozen
© Metropolitan
< >
vod
dvd blu-ray
dvd blu ray occasion chez Price Minister
dvd blu ray Cdiscount
Vous pouvez louer des dvd (envoyés par la poste) chez: dvd blu ray location chez CineHome
Ou bien Glowria: dvd blu ray location Video Futur

ou encore:
dvd blu ray location Hollystar
Voir toutes les vidéos en qualité normale
ou éventuellement en HD, Dailymotion
  Youtube
La répartition des votes des internautes (Allocine + IMDb)
11%
ont adoré
sortie vod, dvd et blu-ray 3D
(notes: 9 et 10)
37%
aiment vraiment
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 7 et 8)
35%
aiment moyen
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 5 et 6)
11%
n'aiment pas
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 3 et 4)
6%
détestent
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 1 et 2)
Aperçu des critiques de la presse Internet (sortie vod, dvd et blu-ray Frozen):

"Frozen se profile comme un des survival les plus réussis de l'année 2010, voire de ces dernières années. Un must."
Strange Movies

"Horreur brute et suggestion terrifiante, ce mélange se voit parfaitement maîtrisé de bout en bout et embarque immédiatement le spectateur (...) le sens du détail et le réalisme imposé, voilà ce qui fait que la pellicule fonctionne à plein régime."
Strange Movies

"Ce qui fonctionne avant tout, c'est la crédibilité des personnages, habilement interprétés par l'ensemble de la distribution. Ils sont tellement convaincants que l'on s'interroge sur ce que l'on ferait à leur place, tout en se demandant s'ils vont survivre dans cet environnement hostile."
Horreur.com

"Adam Green monte un suspense redoutable qui ne laissera pas indifférent même le plus blasé des fans d'horreur. Le secret de la réussite ? Un souci constant du réalisme."
Cine Geouf

"La réalisation sans prétention est dépourvue d'effets spéciaux numériques. Les acteurs ont donc dû être véritablement perchés à 50 pieds d'altitude lors du tournage, ce qui ajoute grandement à l'effet de réalisme. Les gens souffrant de vertige éprouveront assurément quelques malaises..."
Sinistre Magazine

"Fini les films débiles et ultra gore avec des tueurs sanguinaires, Adam Green revient avec une histoire très simple, un huis clos extérieur et glacial très brillant."
Shunrize

"Le film n'est pas dénué de défauts, mais il faut avouer qu'on était en droit de s'attendre à tellement pire que l'on est agréablement surpris de ne trouver que quelques minimes incohérences. Une véritable réussite inattendue."
Shunrize
Synopsis usuel:

Un dimanche alors que la nuit tombe sur une station de ski. Trois amis décident d’utiliser un télésiège pour se rendre au sommet des pistes afin de faire une dernière descente avant la fermeture de la station pour la semaine. Pensant qu’il n’y a plus personne sur les téléfériques, les gardiens de la station arrêtent les remontées et bloquent sans le savoir les 3 skieurs à 10 mètres au dessus du sol dans un froid terrible. Alors que la nuit est tombée et qu’une tempête de neige approche, les skieurs doivent absolument trouver un moyen de sortir de se piège mortel. Mais comment sortir de leur cage d’acier alors que des loups sanguinaires se rassemblent sous leurs pieds.
"Inconnu en dehors des Etats-Unis, Adam Green s'est imposé en une poignée de films comme un réalisateur à suivre de très près. Sa marque de fabrique ? Des petits films d'horreur ( Hatchet, hommage au slasher des années 80, film débile et ultra-gore; Spiral, une très intéressante plongée dans l'esprit d'un timide maladif ) qui se font remarquer de festivals en festivals, qui permettent de rembourser un budget microscopique, et qui atteignent une position de films cultes assez vite."
(Excessif)
La critique sur Strange-movies
La critique sur Horreur.com
La critique sur Cinegeouf
La critique sur Sinistremag
La critique sur Shunrize