Guide Rapide

sorties Vod, Dvd, Blu‑Ray

COLLECTE pour le site
Bonjour, si vous aimez ce site, alors je vous propose de me soutenir en faisant un don.
Remarque: vous pouvez m'aider aussi en faisant un lien vers ce site si vous-même avez un blog...

Sortie vod, dvd et blu-ray: Rocky 4

Rocky IV
Film réalisé en 1985, USA, par : Sylvester Stallone
Durée: 1h31
Genre: Action, Drame, Sport
Apollo Creed est devenu l'ami de Rocky. Ivan Drago, un boxeur russe sur-puissant, tue Apollo pendant un match. Rocky, culpabilisé par ce décès, défie alors Drago en Russie. Pendant que Drago se dope aux stéroïdes, Rocky s'entraîne en Sibérie.
Sortie VOD location et vente
Sortie DVD location et vente
Sortie Blu Ray location et vente
: 3 fev 2010
: 17 juin 2003
: 3 fev 2010
Nombre de votants: 114 505 internautes
6,7  /10
sortie dvd blu ray 3D imdb
sortie dvd blu ray 3D allocine
Nombre de votants chez IMDb:
Nombre de votants chez Allociné:
108 889
5 616
note: 6,7
note: 6,4
sortie vod, dvd et blu-ray Rocky 4
© MGM / United Artists
< >
vod
dvd blu-ray
dvd blu ray occasion chez Price Minister
dvd blu ray Cdiscount
Vous pouvez louer des dvd (envoyés par la poste) chez: dvd blu ray location chez CineHome
Ou bien Glowria: dvd blu ray location Video Futur

ou encore:
dvd blu ray location Hollystar
Voir toutes les vidéos en qualité normale
ou éventuellement en HD, Dailymotion
  Youtube
La répartition des votes des internautes (Allocine + IMDb)
19%
ont adoré
sortie vod, dvd et blu-ray 3D
(notes: 9 et 10)
38%
aiment vraiment
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 7 et 8)
29%
aiment moyen
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 5 et 6)
9%
n'aiment pas
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 3 et 4)
5%
détestent
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 1 et 2)
Aperçu des critiques de la presse Internet (sortie vod, dvd et blu-ray Rocky 4):

"Sommet de la saga au box office, Rocky IV restera comme un segment inutile, exploitant à outrance les tics visuels du clip vidéo et le nationalisme réactionnaire de l'Amérique reaganienne."
Avoir Alire

"Rocky IV peut prendre des allures de spectacle décérébré où le savoir-faire visuel de Stallone permet de faire naître un sentiment de pure jubilation éphémère. À l'image de l'affrontement final titanesque, véritable quintessence du style Rocky."
Ecran Large

"Surenchère oblige, il fallait dans cet épisode un méchant encore pire que dans les précédents. Or, pour l'Américain moyen, qu'y a t-il de plus méchant qu'un Noir (filon copieusement exploité dans les trois premiers) ? Je vous le donne en mille : un ignoble Russe, communiste de surcroît..."
Nanarland

"Rocky 4, avec un scénario qui tient sur un ticket de tram, a pourtant quelque chose de plus que ses prédecesseurs : une bande son des plus enivrantes. Là où les autres épisodes nous avaient déjà séduits, celui-ci comble toutes nos attentes musicalement parlant."
Film Critik

"Nous regretterons quand même le message patriotique affligeant."
Film Critik

"Totalement désincarné, ce quatrième opus semble aligner les passages obligés afin de respecter à la lettre une recette qui a fait ses preuves."
Avoir Alire

"Rocky IV revient sur son propre mythe, revisite son histoire lors d'une séquence plus clipesque que jamais (comme l'intégralité du film, pleine de tubes inécoutables), où des images des précédents épisodes se succèdent alors que Rocky traverse sa plus forte période de doutes."
Fluctuat

"Rocky III avait déjà fait bifurquer l'adversaire de Rocky vers une forme de violence plus froide et machiniste. Rocky IV en est l'aboutissement, une sorte de stade terminal (...)."
Fluctuat
Synopsis usuel:

Apollo Creed, ancien adversaire et dorénavant ami de Rocky Balboa, est tué sur le ring par le boxeur russe Ivan Drago. Se reprochant de n'avoir pu sauver son camarade à temps, Rocky va demander un combat contre Ivan Drago afin de le venger. Une confrontation qui se déroulera sur le sol russe.
Sortie ciné : 22 janvier 1986
Box office France: 4 986 705 entrées cinéma
La critique sur Avoir Alire
La critique sur Ecran Large
La critique sur Nanarland
La critique sur Film-critik
La critique sur Fluctuat