Guide Rapide

sorties Vod, Dvd, Blu‑Ray

COLLECTE pour le site
Bonjour, si vous aimez ce site, alors je vous propose de me soutenir en faisant un don.
Remarque: vous pouvez m'aider aussi en faisant un lien vers ce site si vous-même avez un blog...

Sortie vod, dvd: Locataires

(3-Iron)  Bin jip
Film réalisé en 2004, Sud-Corée-Japon, par : Kim Ki-duk
Durée: 1h30
Genre: Comédie dramatique, Romance, Policier
Tae-suk passe de maisons en maisons et laisse des prospectus sur les poignées de porte. Il revient quelques jours après et si le prospectus est encore là, il sait que la maison est vide et s'y installe. Un jour il fait une étrange rencontre.
Sortie VOD location
Sortie DVD location
Sortie Blu Ray location
: 1er janv 2006
: 27 oct 2005
: inconnue
VOD vente
DVD vente
Blu Ray vente
: 1er janv 2006
: 16 nov 2005
: inconnue
Nombre de votants: 36 528 internautes
8,1  /10
sortie dvd blu ray 3D imdb
sortie dvd blu ray 3D allocine
Nombre de votants chez IMDb:
Nombre de votants chez Allociné:
34 981
1 547
note: 8,1
note: 8,1
sortie vod, dvd Locataires
© Wild Side Video
< >
vod
dvd
dvd blu ray occasion chez Price Minister
dvd blu ray Cdiscount
Vous pouvez louer des dvd (envoyés par la poste) chez: dvd blu ray location chez CineHome
Ou bien Glowria: dvd blu ray location Video Futur

ou encore:
dvd blu ray location Hollystar
Voir toutes les vidéos en qualité normale
ou éventuellement en HD, Dailymotion
  Youtube
La répartition des votes des internautes (Allocine + IMDb)
45%
ont adoré
sortie vod, dvd 3D
(notes: 9 et 10)
44%
aiment vraiment
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 7 et 8)
7%
aiment moyen
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 5 et 6)
2%
n'aiment pas
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 3 et 4)
2%
détestent
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 1 et 2)
Aperçu des critiques de la presse Internet (sortie vod, dvd Locataires):

"Kim Ki-duk confirme ses dons de magicien dans cette oeuvre subtile, symbolique, envoûtante, drôle, sensuelle."
Avoir Alire

"La poésie du départ peut légitimement laisser perplexe tant elle a tendance à s'embourber dans la mièvrerie la plus ringarde... Rassurons-nous : passée une première partie volontairement naïve, la suite, violente et cruelle, tendue et métaphorique, contredit la fausse innocuité du ton."
Avoir Alire

"Tandis que la relation avec le mari symbolise les rapports de force et l'agressivité au sein du couple, la relation qui l'unit à Tae-suk est presque platonique, caractérisée par de chastes baisers et par une grande douceur."
Critikat

"Le Coréen Kim Ki-duk, parfois paresseusement taxé de misogynie, trouve l'occasion de peindre un beau personnage féminin, véritable clef d'un film qui se pose sur son épaule rêveuse."
Film de Culte

"Le réalisateur crée angoisse, apaisements et moments de flottement, qu'un traitement parfait de la photo renforce dans sa singularité. On ressort du film plein d'espoir d'un bonheur simple, loin des contingences matérielles, d'un paisible absolu. Etrange."
Abus de Cine

"Cette histoire d'amour tournée sous forme de fantaisie poétique surréaliste retrouve la magie et l'esprit de Printemps, Eté, Automne, Hiver... et Printemps."
L'Oeil sur l'Ecran - Elle

"Le film se déroule sans paroles pour sa plus grande partie. On finit par adhérer à ces personnages et à cette histoire qui flirte avec les limites du réel."
L'Oeil sur l'Ecran - Lui
Synopsis usuel:

Tae-suk arpente les rues à moto. Il laisse des prospectus sur les poignées de porte des maisons. Quand il revient quelques jours après, il est sait ainsi lesquelles sont désertées. Il y pénètre alors et occupe les lieux inhabités, sans jamais rien y voler. Il va même jusqu’à laver le linge et réparer les objets cassés qui l’entourent. Un jour, il s’installe dans une maison aisée où habite Sun-houa, une femme maltraitée par son mari. Dès qu’il découvre sa présence, il quitte les lieux. Pourtant, ne pouvant l’oublier, il revient sur ses pas pour l’emmener avec lui…
Sortie ciné : 13 avril 2005
Box office France: 149 538 entrées cinéma
La critique sur Avoir Alire
La critique sur Critikat
La critique sur Film de Culte
La critique sur Abus de Cine
La critique sur L'Oeil sur l'Ecran