Guide Rapide

sorties Vod, Dvd, Blu‑Ray

COLLECTE pour le site
Bonjour, si vous aimez ce site, alors je vous propose de me soutenir en faisant un don.
Remarque: vous pouvez m'aider aussi en faisant un lien vers ce site si vous-même avez un blog...

Sortie vod, dvd: L'Enfant

Film réalisé en 2005, France-Belgique, par : Jean-Pierre Dardenne, Luc Dardenne
Durée: 1h35
Genre: Drame, Policier, Romance
Bruno a 20 ans, Sonia 18. Ils vivent de peu et ont du mal à joindre les deux bouts. Bruno commet quelques larcins. Et lorsque Sonia accouche de son enfant, il ne cherche pas d'emploi stable, il augmente seulement le nombre de ses vols.
Sortie VOD location et vente
Sortie DVD location et vente
Sortie Blu Ray location et vente
: 19 avril 2006
: 19 avril 2006
: inconnue
Nombre de votants: 82 907 internautes
4  /10
sortie dvd blu ray 3D imdb
sortie dvd blu ray 3D allocine
Nombre de votants chez IMDb:
Nombre de votants chez Allociné:
13 033
69 874
note: 7,5
note: 3,3
sortie vod, dvd L'Enfant
© Blaq Out
< >
vod
dvd
dvd blu ray occasion chez Price Minister
dvd blu ray Cdiscount
Vous pouvez louer des dvd (envoyés par la poste) chez: dvd blu ray location chez CineHome
Ou bien Glowria: dvd blu ray location Video Futur

ou encore:
dvd blu ray location Hollystar
Voir toutes les vidéos en qualité normale
ou éventuellement en HD, Dailymotion
  Youtube
La répartition des votes des internautes (Allocine + IMDb)
8%
ont adoré
sortie vod, dvd 3D
(notes: 9 et 10)
9%
aiment vraiment
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 7 et 8)
16%
aiment moyen
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 5 et 6)
33%
n'aiment pas
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 3 et 4)
34%
détestent
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 1 et 2)
Aperçu des critiques de la presse Internet (sortie vod, dvd L'Enfant):

"L'Enfant est un film réaliste, un film social, un film-vérité poignant en même temps que révoltant qui évite l'écueil du misérabilisme."
Evene

"Les Dardenne ont réalisé leur fiction comme un documentaire, un film pulsionnel sur un certain état du monde. (...) La fin de film, superbe, libère une émotion soutenue par le rythme rapide d'un film mené sur le tempo d'un thriller."
Cinergie

"Les Dardenne osent prôner le pardon, sans jamais tomber dans l'angélisme bien-pensant de la leçon de catéchisme. Plus hirondelles de clocher que grenouilles de bénitier, ils aspirent à un ciel pur et n'ont pas le culte de la noirceur."
Telerama

"L'Enfant est une déception. Bien entendu, on y retrouve la forme exemplaire à laquelle les deux cinéastes belges nous avaient habitués : perfection des plans-séquences, caméra à l'épaule renforçant la véracité des personnages, authenticité de l'interprétation. Mais la force qui était celle des frères Dardenne manque à ce nouvel opus, malgré une construction crescendo qui confine malgré tout, dans ses dernières scènes, au génie."
Film de Culte

"Les Dardenne ne font ici pas réellement preuve d'originalité, reprenant un thème qui leur est cher : la misère humaine et sociale. (...) L'Enfant a bien du mal à émouvoir tant il est conventionnel. (...) Ce n'est peut être pas tant ce film que l'on critique, car bien qu'ennuyeux, il n'est pas mauvais, mais plutôt le choix de donner une seconde Palme d'Or à ces réalisateurs pour un film qui n'est finalement qu'une pâle suite du troublant Rosetta. Palme d'un consensus par défaut, ou palme de la bonne conscience, là est réellement la question."
Abus de Cine
Synopsis usuel:

Bruno, 20 ans, et Sonia, 18 ans, vivent de l'allocation perçue par la jeune fille et des larcins commis par le garçon et sa bande. Sonia vient de donner naissance à Jimmy, leur enfant. L'insouciant Bruno doit alors apprendre à devenir père, lui qui jusqu'alors ne se préoccupait que de l'instant présent.
Sortie ciné : 19 octobre 2005
Box office France: 376 245 entrées cinéma

L'Enfant a reçu la Palme d'Or au festival de Cannes en 2005.





- - - - - -

Aperçu des critiques des internautes sur le web (sortie vod, dvd L'Enfant) :

"L'Enfant, fils du cinéma belge social, est un film beau, poignant, touchant. A voir absolument, quelques soient les critiques."

"Le personnage principal est fort antipathique, mais très justement incarné par Jérémie Renier. Cette interprétation est le point fort de L'Enfant."

"L'Enfant est un film plein d'émotions, dont les personnages nous sont proches et nous touchent."

"Ce film peut nous porter à réfléchir sur la misère sociale, mais c'est avant tout un scénario très intelligent, tout en tension."

"Même si L'Enfant s'intéresse à la détresse humaine, il n'est pas larmoyant ni dénonciateur."

"L'Enfant est un film remarquablement mis en scène. C'est simple, beau, juste, captivant et même bouleversant. Magistral."

"L'Enfant nous tient en haleine jusqu'au bout, c'est vraiment intense et très réaliste. Remarquons au passage que c'est un film sans musique. Très réussi."

"L'Enfant est un portrait remarquable et dur sur le désarroi d'un couple qui peut susciter des émotions contradictoires comme le dégoût, le mépris, ou la compassion."

"L'Enfant est un film au rythme rapide, tendu, avec de la caméra à l'épaule, c'est vraiment un très beau travail de réalisation, donc le fond et la forme sont tous deux géniaux. La fin m'a fait fondre en larme."



Avis contre :

"Les personnages m'ont déplu, je les aurais giflés (...) C'est nul, il ne se passe rien, c'est aussi chiant qu'un documentaire sur Arte. (...) C'est lourdingue de pathos, on veut nous faire pleurer avec de l'horrible, de l'affeux, c'est tire-larme. (...) C'est pourri de chez pourri. On attend qu'il se passe quelque chose et il ne se passe rien. (...) C'est déprimant. (...) L'Enfant est un film mortellement ennuyeux. (...) On voit un film sur un type qui ne fait rien, tout ça dans un décor réaliste donc sans intérêt, tout cela n'a aucun sens. Alors pourquoi cette Palme d'Or ? Cela reste un mystère. (...) L'Enfant était un film calibré pour la Palme d'Or : chiant, mou du genou, long et triste. (...) L'Enfant n'est pas un film, c'est un documentaire secrètement financé par le parti socialiste. (...) Super, avec le film L'Enfant, j'ai appris en regardant le héros ce qu'il faut faire quand on s'emmerde : notamment s'occuper de la poussière, de ses ongles... (...) Tous ces intellectuels cannois se pâment devant le spectacle de la pauvreté, c'est lamentable. Moi la pauvreté je connais, je vis en plein dedans, et je ne vois aucun intérêt à la retrouver à l'écran dans un film somnifère."
La critique sur Evene
La critique sur Cinergie
La critique sur Telerama
La critique sur Film de Culte
La critique sur Abus de Cine