Guide Rapide

sorties Vod, Dvd, Blu‑Ray

(pub) MANGEONS NATURE
Une formation par internet pour réapprendre l'alimentation naturelle ( crue ! ).
Vidéos d'apprentissage par modules, webinar, soutien personnalisé, soutien de groupe
Je connais le formateur depuis 20 ans, et c'est une personne sérieuse et très expérimentée.

Sortie vod, dvd: La Pecora nera

Film réalisé en 2010, Italie, par : Ascanio Celestini
Durée: 1h33
Genre: Comédie dramatique
Avant d'être interné en asile psychiatrique, Nicola a eu une enfance difficile. Il était bonnet d'âne de sa classe, méprisé par ses proches et son entourage et a dû vivre l'absence de sa mère. Mais il aimait une petite fille, Marinella.
Sortie VOD location
Sortie DVD location
Sortie Blu Ray location
: 7 sept 2011
: inconnue
: inconnue
VOD vente
DVD vente
Blu Ray vente
: 7 sept 2011
: 7 sept 2011
: inconnue
Nombre de votants: 298 internautes
6,6  /10
sortie dvd blu ray 3D imdb
sortie dvd blu ray 3D allocine
Nombre de votants chez IMDb:
Nombre de votants chez Allociné:
262
36
note: 6,7
note: 6,2
sortie vod, dvd La Pecora nera
© FTD France Télévisions Distribution
< >
vod
dvd
dvd blu ray occasion chez Price Minister
dvd blu ray Cdiscount
Vous pouvez louer des dvd (envoyés par la poste) chez: dvd blu ray location chez CineHome
Ou bien Glowria: dvd blu ray location Video Futur

ou encore:
dvd blu ray location Hollystar
Voir toutes les vidéos en qualité normale
ou éventuellement en HD, Dailymotion
  Youtube
La répartition des votes des internautes (Allocine + IMDb)
11%
ont adoré
sortie vod, dvd 3D
(notes: 9 et 10)
53%
aiment vraiment
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 7 et 8)
22%
aiment moyen
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 5 et 6)
7%
n'aiment pas
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 3 et 4)
7%
détestent
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 1 et 2)
Aperçu des critiques de la presse Internet (sortie vod, dvd La Pecora nera):

"La Pecora Nera est un film d'une poésie déjantée et touchante, évoquant folie, sainteté et supermarché."
Abus de Cine

"La Pecora Nera, petit bijou de folie, tour à tour ironique et pathétique, est un film déroutant en forme de rêve-cauchemar ou les bonnes soeurs deviennent des sorcières, les médecins des tortionnaires, et les patients de l'asile de pauvres dormeurs-rêveurs."
Avoir Alire

"Celestini ausculte un traumatisme profond. Cela donne un film étrange, pas évident à appréhender, parfois maladroit mais essentiel. (...) Une nostalgie pessimiste terrible conclut ce film, étrange sur le coup, bouleversant après."
Plan C


"Il est relativement agréable de constater que certaines productions échappent encore à cette règle de consommation intellectuelle immédiate qui impose que l'on comprenne facilement tous les tenants et les aboutissants d'un film et qu'en sortant d'une séance on puisse dire avec certitude j'ai aimé, je n'ai pas aimé."
Cinema is not dead

"Celestini évite de façon louable le piège d'une surenchère démonstrative de la violence de l'asile – les traitements électriques subis par Nicola sont à peine évoqués – mais la dimension contestataire ne ressort par conséquent que de cette parole débitée à la mitraillette par son personnage. (...) cette logorrhée ininterrompue finit paradoxalement par l'enfermer dans un babil creux."
Critikat
Synopsis usuel:

"L'asile est le lieu où se concentrent le plus grand nombre de saints. Saints sont les pauvres fous qui dorment sous des draps chinois, suaires de fabrication industrielle. Sainte est aussi la soeur qui, à coté de la petite lumière qui illumine sa table de chevet, brille comme un ex-voto. Mais le saint des saints c'est le docteur, il est Jésus Christ." C'est dans ces termes que Nicola nous raconte ces 35 ans "d'asile électrique". Dans son cerveau disloqué la réalité et la fiction entrent en collision et génèrent des illuminations imprévisibles. Nicola est né dans les années 60 "les fabuleuses années 60", et le monde qu'il voit à l'intérieur de l'institut psychiatrique n'est pas très diffèrent de la réalité que vivent les gens à l'extérieur. Un monde toujours plus vorace, où la seule chose qui semble ne pas pouvoir se consommer, est la peur.
Sortie ciné : 20 avril 2011


- - - - -

La Pecora Nera est tirée d'une histoire vraie. Les journaux intimes de Nicola, pensionnaire d'un asile psychiatrique, ont servi au réalisateur Ascanio Celestini comme base pour l'écriture d'une pièce de théâtre du même nom. Ce film en est l'adaptation cinématographique.
La critique sur Abus de Cine
La critique sur Avoir Alire
La critique sur Plan-c
La critique sur Cinema is not Dead
La critique sur Critikat