Guide Rapide

sorties Vod, Dvd, Blu‑Ray

(pub) MANGEONS NATURE
Une formation par internet pour réapprendre l'alimentation naturelle ( crue ! ).
Vidéos d'apprentissage par modules, webinar, soutien personnalisé, soutien de groupe
Je connais le formateur depuis 20 ans, et c'est une personne sérieuse et très expérimentée.

Sortie vod, dvd: Pusher

Film réalisé en 1996, Danemark-Suède, par : Nicolas Winding Refn
Durée: 1h45
Genre: Thriller, Policier
Franck est dealer à Copenhague. Il doit de l'argent à Milo, un trafiquant de drogue serbe. Il espère rembourser ses dettes et monte un gros coup. Mais c'est une catastrophe: la police intervient et il perd tout, drogue et argent.
Film interdit aux moins de 16 ans.
Sortie VOD location et vente
Sortie DVD location et vente
Sortie Blu Ray location et vente
: 6 oct 2011
: 6 juin 2007
: inconnue
Nombre de votants: 24 573 internautes
7,5  /10
sortie dvd blu ray 3D imdb
sortie dvd blu ray 3D allocine
Nombre de votants chez IMDb:
Nombre de votants chez Allociné:
22 676
1 897
note: 7,4
note: 8,1
sortie vod, dvd Pusher
© Pathé
< >
vod
dvd
dvd blu ray occasion chez Price Minister
dvd blu ray Cdiscount
Vous pouvez louer des dvd (envoyés par la poste) chez: dvd blu ray location chez CineHome
Ou bien Glowria: dvd blu ray location Video Futur

ou encore:
dvd blu ray location Hollystar
Voir toutes les vidéos en qualité normale
ou éventuellement en HD, Dailymotion
  Youtube
La répartition des votes des internautes (Allocine + IMDb)
24%
ont adoré
sortie vod, dvd 3D
(notes: 9 et 10)
59%
aiment vraiment
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 7 et 8)
13%
aiment moyen
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 5 et 6)
2%
n'aiment pas
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 3 et 4)
2%
détestent
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 1 et 2)
Aperçu des critiques de la presse Internet (sortie vod, dvd Pusher):

"Pusher nous entraîne sur un rythme délirant dans une histoire de violence et de peur."
Avoir Alire

"Pusher est un film dur, noir, sans concession. Une peinture d'un milieu glauque et violent qui évite le piège de la glorification d'un gangster pour en faire une véritable descente aux enfers, une course contre la mort dans laquelle l'urgence devient presque insupportable."
Filmosphere

"Un principe de la trilogie Pusher est de faire de chaque volet un portrait autour duquel tout gravite. Frank, le dealer ombrageux du premier volet, cache des malheurs d'écorché vif derrière une attitude de pro."
Telerama

"OVNI cinématographique, la trilogie Pusher n'a pourtant pas bénéficié d'une sortie en salles digne de sa réussite. C'est sans doute le coffret DVD qui permettra à ces oeuvres étonnantes de conforter leur statut culte déjà bien installé. Le premier Pusher, tourné en 1996 avec des moyens dérisoires et des acteurs quasi inconnus, demeure relativement classique dans son histoire et son déroulement."
Ecran Large

"Le spectateur est happé dans un milieu insalubre et malsain, qu'une musique rock très prononcée vient appuyer, jusqu'à une extrême stylisation, quelquefois à la limite de la faute de goût."
Une Semaine un Chapitre
Synopsis usuel:

A Copenhague, Frank vend de l'héroïne et fréquente le milieu de la petite
criminalité. Sa dette envers le trafiquant serbe Milo l'incite à tenter un gros
coup. Mais la police fait irruption pendant la transaction, et au cours de la
poursuite qui s'ensuit, Frank perd à la fois la marchandise et l'argent. De
rage, Frank expédie à l'hôpital son acolyte Tonny. Mais Milo commence à s'impatienter
et se fait menaçant. L'urgence de rassembler une importante somme
d'argent pousse Frank à multiplier les imprudences. Il va jusqu'à solliciter
quelques couronnes auprès de sa mère qu'il n'a pas vue depuis longtemps.
En désespoir de cause, il achète une arme, et blesse l'homme de main de
Milo avant de s'enfuir. Désormais en grave danger, il convainc son amie de
l'aider à monter une ultime arnaque qui devrait lui permettre de quitter le pays
dans les heures qui suivent...
Sortie ciné : 26 juillet 2006
La critique sur Avoir Alire
La critique sur Film O Sphere
La critique sur Telerama
La critique sur Ecran Large
La critique sur Unesemaine-unchapitre