Guide Rapide

sorties Vod, Dvd, Blu‑Ray

(pub) MANGEONS NATURE
Une formation par internet pour réapprendre l'alimentation naturelle ( crue ! ).
Vidéos d'apprentissage par modules, webinar, soutien personnalisé, soutien de groupe
Je connais le formateur depuis 20 ans, et c'est une personne sérieuse et très expérimentée.

Sortie vod, dvd et blu-ray: Constantine

Film réalisé en 2005, USA, par : Francis Lawrence
Durée: 2h01
Genre: Fantastique, Drame
John Constantine est un exorciste. Il a fait une expérience surnaturelle: il est mort quelques instants et a vu l'enfer. Depuis son retour, il a des pouvoirs médiumniques et voit les démons. Il a pour mission de défendre la Terre des forces sataniques.
Film interdit aux moins de 12 ans.
Sortie VOD location et vente
Sortie DVD location et vente
Sortie Blu Ray location et vente
: 1er janv 2006
: 31 aout 2005
: 29 oct 2008
Nombre de votants: 223 497 internautes
6,9  /10
sortie dvd blu ray 3D imdb
sortie dvd blu ray 3D allocine
Nombre de votants chez IMDb:
Nombre de votants chez Allociné:
209 505
13 992
note: 6,9
note: 6,6
sortie vod, dvd et blu-ray Constantine
© Warner Bros.
< >
vod
dvd blu-ray
dvd blu ray occasion chez Price Minister
dvd blu ray Cdiscount
Vous pouvez louer des dvd (envoyés par la poste) chez: dvd blu ray location chez CineHome
Ou bien Glowria: dvd blu ray location Video Futur

ou encore:
dvd blu ray location Hollystar
Voir toutes les vidéos en qualité normale
ou éventuellement en HD, Dailymotion
  Youtube
La répartition des votes des internautes (Allocine + IMDb)
19%
ont adoré
sortie vod, dvd et blu-ray 3D
(notes: 9 et 10)
47%
aiment vraiment
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 7 et 8)
23%
aiment moyen
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 5 et 6)
7%
n'aiment pas
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 3 et 4)
4%
détestent
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 1 et 2)
Aperçu des critiques de la presse Internet (sortie vod, dvd et blu-ray Constantine):

"Ici les personnages ont des visions, sentent des choses, des démons et des anges approcher (...) Cette découverte d'un univers inconnu, ou plutôt des dessous du monde sensible, des règles qui régissent le jeu, et des acteurs et arbitres qui y prennent par, est la force de ce film, visuellement très réussi."
Abus de Cine

"Effets spéciaux et photographie rivalisent de qualité, à l'image d'une peinture des enfers proprement apocalyptique, de superbes plans tout droit tirés de l'imagination d'illustrateurs talentueux."
Krinein

"La seconde partie est beaucoup moins anticonformiste. Si Constantine nous apparaît vite comme un marginal très compétent doué de pouvoirs occultes, son personnage s'adoucit au fur et à mesure pour devenir un fac-similé de héros classique prêt à tout pour la justice et le salut d'autrui."
Krinein

"C'est un peu le prototype du film qui rentre par une oreille et ressort par l'autre. Le résultat manque tellement de substance et de passion qu'il donne au spectateur la sensation d'avoir vu un spectacle volatile et sans âme."
Avoir Alire
Synopsis usuel:

John Constantine, extralucide anticonformiste, qui a littéralement fait un aller-retour aux enfers, doit aider Katelin Dodson, une femme policier incrédule, à lever le voile sur le suicide mystérieux de sa soeur jumelle. Cette enquête leur fera découvrir l'univers d'anges et de démons qui hantent les sous-sols de Los Angeles d'aujourd'hui.
Sortie ciné : 16 février 2005
Box office France: 1 228 248 entrées cinéma


- - - - -

Malheureusement les producteurs demandèrent à Lawrence de retourner certaines scènes pour alléger le côté sombre du film. La touche personnelle du réalisateur s'en retrouve noyée dans une suite de scènes à la fois linéaires dans leur narration, mais déstructurées dans les émotions qu'elles dégagent.
Un certain Akiva Goldsman est en effet passé par là, retouchant le scénario comme il a si bien su le faire avec I, Robot par exemple, c'est à dire atténuant la noirceur par des gags ou gimmicks un peu lourdingues.
Le résultat amène entre autres quelques problèmes de raccord bien visibles dans le montage, par exemple enchaînant un plan où un personnage est sérieux, le second rapproché où il rit, et le troisième à nouveau large où il semble soudainement tirer la gueule. On trouve aussi quelques personnages qui ne servent à rien, comme l'assistant de Constantine, une jeune tête à claque interprétée par Shia LeBeouf que l'on trouvait justement déjà comme faire valoir gratuit dans I, Robot aux côtés de Will Smith.
(Excessif)
La critique sur Abus de Cine
La critique sur Krinein
La critique sur Avoir Alire