Guide Rapide

sorties Vod, Dvd, Blu‑Ray

(pub) MANGEONS NATURE
Une formation par internet pour réapprendre l'alimentation naturelle ( crue ! ).
Vidéos d'apprentissage par modules, webinar, soutien personnalisé, soutien de groupe
Je connais le formateur depuis 20 ans, et c'est une personne sérieuse et très expérimentée.

Sortie vod, dvd: Carte des sons de Tokyo

Map of the Sounds of Tokyo
Film réalisé en 2009, Espagne, par : Isabel Coixet
Durée: 1h49
Genre: Drame, Romance, Thriller
Ryu a une apparence fragile. Elle pratique un métier qui ne lui ressemble pas: tueur à gages. Sa future cible est David, un occidental dont la compagne japonaise s'est suicidée. Le père de la jeune femme veut que David meurt.
Sortie VOD location
Sortie DVD location
Sortie Blu Ray location
: 3 juil 2013
: inconnue
: inconnue
VOD vente
DVD vente
Blu Ray vente
: 3 juil 2013
: 15 juin 2011
: inconnue
Nombre de votants: 1 671 internautes
6,1  /10
sortie dvd blu ray 3D imdb
sortie dvd blu ray 3D allocine
Nombre de votants chez IMDb:
Nombre de votants chez Allociné:
1 628
43
note: 6,1
note: 5
sortie vod, dvd Carte des sons de Tokyo
© Bodega Films
< >
vod
dvd
dvd blu ray occasion chez Price Minister
dvd blu ray Cdiscount
Vous pouvez louer des dvd (envoyés par la poste) chez: dvd blu ray location chez CineHome
Ou bien Glowria: dvd blu ray location Video Futur

ou encore:
dvd blu ray location Hollystar
Voir toutes les vidéos en qualité normale
ou éventuellement en HD, Dailymotion
  Youtube
La répartition des votes des internautes (Allocine + IMDb)
12%
ont adoré
sortie vod, dvd 3D
(notes: 9 et 10)
33%
aiment vraiment
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 7 et 8)
36%
aiment moyen
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 5 et 6)
13%
n'aiment pas
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 3 et 4)
6%
détestent
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 1 et 2)
Aperçu des critiques de la presse Internet (sortie vod, dvd Carte des sons de Tokyo):

"Les scènes d'amour sont magnifiquement filmées. À la fois pleines de grâce, audacieuses et sensuelles, elles ont le mérite de prendre leur temps."
Clap ! Mag

"Le caractère passionnel de cette liaison détonne. (...) Tokyo apparaît ici comme le troisième personnage d'un trio (...). La ville définit la relation, donne à interpréter grâce à ses couleurs, ses ambiances ternes ou colorées. La réalisatrice choisit un Tokyo ambigu, alternant des plans aériens vertigineux et ses ruelles étroites suffocantes."
Clap ! Mag

"En plus de dérouter sérieusement celui qui s'y aventure, ce film mérite amplement son statut de curiosité."
Courte Focale

"A vrai dire, si l'on aura facilement deviné durant le film que l'atmosphère spécifique de Tokyo aura été déterminante pour Coixet, c'est en fait la somme des éléments présents au coeur de la capitale nippone (couleurs, bruits, lumières, gestes, etc…) qui, en s'immisçant dans le cortex de la cinéaste, aura façonné à elle seule l'intrigue du film. Le film serait-il donc une énième oeuvre de sensations pures ? La réponse est oui."
Courte Focale

"Sergi López s'exporte au Japon, pour un thriller sentimental aussi crédible qu'un sushi au boeuf. (...) Cette Nikita nippone, interprétée par la gracile Rinko Kikuchi, est à l'image de ce film éclairé aux néons : chic et factice. La passion qui fissure son masque impassible semble bien artificielle."
Telerama
Synopsis usuel:

Ryu est une fille solitaire dont l'air fragile contraste avec la double vie qu'elle mène: la nuit elle travaille dans la Halle à Marée de Tokyo et occasionnellement elle est recrutée comme tueuse à gages.
Mr Nagara est un entrepreneur puissant, affligé par la mort de sa fille Midori qui s'est suicidée. Il en rend responsable David, un homme d'origine espagnole qui tient un commerce de vins à Tokyo. Ishida, un employé de Mr Nagara qui aimait Midori en silence, engage Ryu pour tuer David...
Un ingénieur du son, obsédé par les bruits de la ville japonaise et fasciné par Ryu, est le témoin muet de cette histoire d'amour qui s'infiltre dans les ombres de l'âme humaine là où seul le silence est éloquent.
Sortie ciné : 26 janvier 2011
Box office France: 3 575 entrées cinéma
La critique sur Clapmag
La critique sur Courte-focale
La critique sur Telerama