Guide Rapide

sorties Vod, Dvd, Blu‑Ray

(pub) MANGEONS NATURE
Une formation par internet pour réapprendre l'alimentation naturelle ( crue ! ).
Vidéos d'apprentissage par modules, webinar, soutien personnalisé, soutien de groupe
Je connais le formateur depuis 20 ans, et c'est une personne sérieuse et très expérimentée.

Sortie vod, dvd: Il Divo

Film réalisé en 2008, Italie, par : Paolo Sorrentino
Durée: 1h58
Genre: Drame, Biographie
Ce film est la biographie d'un homme politique italien emblématique: Giulio Andreotti, surnommé "El divo". Il fut jugé en 1992 pour ses liens supposés avec la mafia. Il incarne la collusion entre l'état, la mafia et le Vatican.
Sortie VOD location et vente
Sortie DVD location et vente
Sortie Blu Ray location et vente
: 1er juil 2009
: 1er juil 2009
: inconnue
Nombre de votants: 10 333 internautes
7,3  /10
sortie dvd blu ray 3D imdb
sortie dvd blu ray 3D allocine
Nombre de votants chez IMDb:
Nombre de votants chez Allociné:
9 638
695
note: 7,3
note: 6,6
sortie vod, dvd Il Divo
© StudioCanal
< >
vod
dvd
dvd blu ray occasion chez Price Minister
dvd blu ray Cdiscount
Vous pouvez louer des dvd (envoyés par la poste) chez: dvd blu ray location chez CineHome
Ou bien Glowria: dvd blu ray location Video Futur

ou encore:
dvd blu ray location Hollystar
Voir toutes les vidéos en qualité normale
ou éventuellement en HD, Dailymotion
  Youtube
La répartition des votes des internautes (Allocine + IMDb)
23%
ont adoré
sortie vod, dvd 3D
(notes: 9 et 10)
54%
aiment vraiment
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 7 et 8)
16%
aiment moyen
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 5 et 6)
5%
n'aiment pas
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 3 et 4)
2%
détestent
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 1 et 2)
Aperçu des critiques de la presse Internet (sortie vod, dvd Il Divo):

"Le génie artistique d'un cinéaste au commande d'un biopic grandiose sur une personnalité trouble et mythique de la vie politique italienne. Un joyau à conseiller à tous ceux pour qui les recherches esthétiques et techniques ne sont pas des chichis."
Avoir Alire

"Sorrentino dénonce : il dénonce les collusions entre les pouvoirs officiels, les loges maçonniques, la mafia et le Vatican. (...) tous sont liés par l'argent et le sang de la corruption. Il accuse Andreotti des morts du banquier Sindona, du juge Falcone, du journalise Pecorelli et de bien d'autres. Il dénonce la toute-puissance vaticane, responsable en dernier ressort de toute cette boue."
Critikat

"Il Divo semble avoir surtout séduit ceux de nos riverains qui connaissent parfaitement l'Italie et les méandres de sa politique intérieure depuis les années 70."
Rue89
Synopsis usuel:

A Rome, à l'aube, quand tout le monde dort, il y a un homme qui ne dort pas. Cet homme s'appelle Giulio Andreotti. Il ne dort pas, car il doit travailler, écrire des livres, mener une vie mondaine et en dernière analyse, prier. Calme, sournois, impénétrable, Andreotti est le pouvoir en Italie depuis quatre décennies. Au début des années quatre-vingt-dix, sans arrogance et sans humilité, immobile et susurrant, ambigu et rassurant, il avance inexorablement vers son septième mandat de Président du Conseil.
A bientôt 70 ans, Andreotti est un gérontocrate qui, à l'instar de Dieu, ne craint personne et ne sait pas ce qu'est la crainte obséquieuse. Habitué comme il l'est à voir cette crainte peinte sur le visage de tous ses interlocuteurs. Sa satisfaction est froide et impalpable. Sa satisfaction, c'est le pouvoir. Avec lequel il vit en symbiose. Un pouvoir comme il l'aime, figé et immuable depuis toujours. Où tout, les batailles électorales, les attentats terroristes, les accusations infamantes, glisse sur lui au fil des ans sans laisser de trace.
Il reste insensible et égal à lui-même face à tout. Jusqu'à ce que le contre-pouvoir le plus fort de ce pays, la Mafia, décide de lui déclarer la guerre. Alors, les choses changent. Peut-être même aussi pour l'inoxydable et énigmatique Andreotti. Mais, et c'est là la question, les choses changent ou n'est-ce qu'une apparence ? Une chose est certaine : il est difficile d'égratigner Andreotti, l'homme qui mieux que nous tous, sait se mouvoir dans le monde.
Sortie ciné : 31 décembre 2008
Box office France: 119 183 entrées cinéma

Il Divo a remporté en 2008 le Prix du Jury au Festival de Cannes.





- - - - - -

Aperçu des critiques des internautes sur le web (sortie vod, dvd Il Divo) :

"Il Divo est un film de mafia d'une intelligence fascinante."

"Il Divo, c'est du très grand cinéma, avec une réalisation admirable d'inventivité."

"La mise en scène de Il Divo est incroyable."

"La bande originale de Il Divo, en total décalage avec son sujet, est géniale. L'acteur principal signe une performance exceptionnelle."

"Même moi qui ne connaissait rien à la politique italienne, j'ai à peu près tout compris. Il Divo est un film complexe tout de même. Il vaut mieux ne pas rater les explications du début du film."

"L'histoire de Il Divo est super intéressante et m'a beaucoup touchée."

"Même moi qui ne connaissait rien à la politique italienne, j'ai à peu près tout compris. Mais Il Divo est un film complexe tout de même."

"J'ai fréquenté la classe politique française pendant des années et j'ai trouvé qu'il n'y avait pas grande différence avec la classe politique décrite dans Il Divo."



Avis contre :

"Le scénario est confus et Il Divo semble s'interesser plus à la vie privée de son personnage principal qu'à son importance politique. (...) Le montage de Il Divo est trop tarabiscoté. (...) Il Divo est un film ardu, complexe, trop fouilli pour qu'on puisse y comprendre quelque chose. D'ailleurs pour être honnête : je n'ai absolument rien compris, et c'est dommage, car la réalisation est extraordinaire. (...) Il Divo n'a pas d'histoire linéaire avec un fil conducteur solide, ç'est plutôt une succession de sketchs. (...) Ca m'a paru superficiel comme film, je me suis ennuyé. (...) On baigne dans le flou, aucun effort n'est fait pour éclairer le contexte politique. (...) Il Divo est bizarre : le sujet est sérieux, mais la musique légère. (...) Impossible de rentrer dans cette histoire sans un minimum de connaissance de l'Italie de cette époque. (...) Je n'ai rien compris, et mes voisins et moi on en a profité pour faire un somme."
La critique sur Avoir Alire
La critique sur Critikat
La critique sur Rue89