Guide Rapide

sorties Vod, Dvd, Blu‑Ray

COLLECTE pour le site
Bonjour, si vous aimez ce site, alors je vous propose de me soutenir en faisant un don.
Remarque: vous pouvez m'aider aussi en faisant un lien vers ce site si vous-même avez un blog...

Sortie dvd et blu-ray: Magnolia

Film réalisé en 1999, USA, par : Paul Thomas Anderson
Durée: 3h04
Genre: Drame
Neuf personnages principaux s'entre-croisent le temps d'une journée: un prédicateur, un présentateur télé, un flic, un petit génie, un ex-petit-génie, un homme mourant, une cocaïnomane désespérée...
Sortie VOD location et vente
Sortie DVD location
Sortie Blu Ray location
: inconnue
: 17 janv 2001
: incertaine

DVD vente
Blu Ray vente

: 17 janv 2001
: 22 fev 2011
Nombre de votants: 228 569 internautes
8  /10
sortie dvd blu ray 3D imdb
sortie dvd blu ray 3D allocine
Nombre de votants chez IMDb:
Nombre de votants chez Allociné:
223 455
5 114
note: 8
note: 7,7
sortie dvd et blu-ray Magnolia
© Metropolitan
< >
vod
dvd blu-ray
dvd blu ray occasion chez Price Minister
dvd blu ray Cdiscount
Vous pouvez louer des dvd (envoyés par la poste) chez: dvd blu ray location chez CineHome
Ou bien Glowria: dvd blu ray location Video Futur

ou encore:
dvd blu ray location Hollystar
Voir toutes les vidéos en qualité normale
ou éventuellement en HD, Dailymotion
  Youtube
La répartition des votes des internautes (Allocine + IMDb)
46%
ont adoré
sortie dvd et blu-ray 3D
(notes: 9 et 10)
41%
aiment vraiment
sortie dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 7 et 8)
9%
aiment moyen
sortie dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 5 et 6)
2%
n'aiment pas
sortie dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 3 et 4)
2%
détestent
sortie dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 1 et 2)
Aperçu des critiques de la presse Internet (sortie dvd et blu-ray Magnolia):

"Foisonnant et audacieux, Magnolia dure trois heures, exactement comme certains grands romans font six cents pages."
Telerama

"Anderson donne avec Magnolia sa propre version de Short Cuts de Altman, plus speedée que l'original. Il y a entre Short Cuts et Magnolia une différence de degré (d'hystérie, de psychologisme, de cabotinage), mais pas de nature. Anderson rend un exposé lelouchien sur les hasards et les coïncidences, avec sa mosaïque de Californiens reliés entre eux par des liens ténus, familiaux ou amoureux."
Les Inrocks

"Constamment, on a le sentiment d'une imagination en éveil. D'un désir de surprendre, de brouiller les pistes. Ce film prouvait que Paul Thomas Anderson avait un univers et l'audace des grands."
Telerama

"Un chef d'oeuvre. La réalisation est génialissime : on passe d'un personnage à l'autre sans que cela deviennent incompréhensible pour autant. Les acteurs sont au top."
Cine Kritik

"Magnolia est un film mosaïque où chaque personnage se trouve lié à un autre qui lui même est lié à un troisième et ainsi de suite. C'est une oeuvre qui fonctionne par croisements, rapprochements, éloignements. C'est une oeuvre débordante de vie, la vie dans ses instants les plus durs, dans ses quelques minutes de quiétude, la vie dans tous ses états."
Esseclive

"Magnolia est une expérience métaphysique à part. Les personnages sont marqués, certains rongés par le cancer du remord : les deux protagonistes clés de voûte du métrage sont atteints d'un cancer en phase terminale, véritable métaphore cathartique de leur culpabilité passée, l'un à l'égard de sa fille violée, l'autre à l'égard de son fils abandonné."
Ecran Large

"Ce film boursouflé sent un peu la gonflette, ainsi ces injections forcenées de musique au cas où les grincements de la mécanique s'entendraient trop. Pas nulles, ces musiques ; mais tartinées, enchevêtrées, soulignant d'un gros trait de marqueur la cacophonie de cet échantillon d'une Amérique détraquée dont Paul Thomas Anderson veut nous conter les maux."
Telerama - contre
Synopsis usuel:

Earl Partridge, age et malade, va bientot mourir. Il demande a son fidele infirmier de retrouver le fils qu'il a jadis abandonne. Sa jeune epouse, qui convoitait sa fortune, devrait se rejouir mais n'y parvient pas. Frank Mackey, jeune gourou cathodique de la seduction masculine, s'est construit un passe et une vie. Mais combien de temps le masque peut-il resister? Toutes ces vies s'entrecroisent le temps d'une journee comme les autres sous le soleil de la Californie.
Sortie ciné : 1er mars 2000
Box office France: 319 914 entrées cinéma





- - - - - -

Aperçu des critiques des internautes sur le web (sortie dvd et blu-ray Magnolia) :

"Les personnages de Magnolia sont tragiques et passionnants. Ils sont mis en scène avec maestria."

"Le point fort de Magnolia, c'est la mise en scène et l'utilisation de la musique. Même si de nombreux personnages sont en jeu, il reste une sensation d'unité et que tout est lié."

"Magnolia est l'occasion de découvrir Tom Cruise dans un rôle fort et qui dénote dans sa filmographie. C'est une facette inconnue de ses capacités d'acteur qui se révèle."

"Magnolia permet d'apprécier une des marques de fabrique de son réalisateur : le plan-séquence."

"Magnolia m'a profondément touchée. C'est un film qui donne envie d'aimer la vie."

"Paul Thomas Anderson accomplit un délicieux assemblage de tableaux pathétiques et émouvants pour montrer la cohésion d'une histoire où le hasard est le principal protagoniste. Ce qui lie tous ces personnages, au-delà des liens familiaux ou professionnels, c'est une impression de vie ratée, gâchée, mais à laquelle ils peuvent réciproquement s'apporter du soutien et de la compassion."



Avis Contre :

"Magnolia met en scène trop de personnages en souffrance, à moitié barjos et hystériques, ou dévorés par la culpabilité. La charge dramatique est trop lourde à mon goût. Je croyais à la vue de la bande-annonce qu'il s'agissait plutôt d'une comédie dramatique que d'un drame."

"Dans la bande-annonce, il est dit que tout prend un sens à la fin. C'est mensonger. Il n'y a pas de dénouement vraiment particulier. On assiste plutôt à des tranches de vies sur des êtres en souffrance."

"Pour moi, il y a un problème insupportable dans Magnolia : il y a souvent de la musique et le volume sonore de la musique est bien plus fort que celui des voix des personnages ( j'ai vu le film en VO ). Ca donne une sensation d'éloignement par rapport à ce que vivent les personnages. On perd l'intimité avec eux, qui se retrouve réduite par une couverture musicale disproportionnée."

"Ca n'arrête pas de parler dans ce film et en plus j'ai rien compris au film. Je me demande toujours qui a tué l'homme dans le placard. C'est vraiment le foutoir cette histoire."
La critique sur Telerama
La critique sur Cinekritik
La critique sur Esseclive
La critique sur Les Inrocks
La critique sur Ecran Large