Guide Rapide

sorties Vod, Dvd, Blu‑Ray

Bonjour, ce site présente les films qui sortent en dvd, mais j'ai créé aussi un autre site qui permet de savoir quels sont les films qui passent à la télé.Il me serait très utile par exemple que vous me disiez si le site ne vous intéresse pas et ne vous intéressera jamais, ou bien s'il pourrait vous intéresser mais uniquement à la condition qu'il soit présenté autrement, ou qu'il ait d'autres fonctionnalités. Cordialement.
formulaire de contact

Sortie vod, dvd: Prendre le Large

Film réalisé en 2017, France, par : Gaël Morel
Durée: 1h43
Genre: Drame
Edith, ouvrière, est licenciée lorsque l'usine de textile où elle travaille en France délocalise sa production. L'entreprise lui donne néanmoins la possibilité d'aller travailler au Maroc, sur le nouveau lieu de production. Elle accepte de s'expatrier.
Sortie VOD location et vente
Sortie DVD location et vente
Sortie Blu Ray location et vente
: 8 mars 2018
: 8 mars 2018
: inconnue
Nombre de votants: 299 internautes
7,4  /10
sortie dvd blu ray 3D imdb
sortie dvd blu ray 3D allocine
Nombre de votants chez IMDb:
Nombre de votants chez Allociné:
46
253
note: 6,3
note: 7,6
sortie vod, dvd Prendre le Large
© Les Films du Losange - TS Productions
< >
vod
dvd
Téléchargez légalement en location vod sur itunes
location:4.99 €HD 4.99 €
vente:9.99 €HD 9.99 €
Voir toutes les vidéos en qualité normale
ou éventuellement en HD, Dailymotion
  Youtube
Trouver le film en VOD
grâce au SERVICE PROPOSÉ PAR LE
La répartition des votes des internautes (IMDb)
25%
ont adoré
sortie vod, dvd 3D
(notes: 9 et 10)
61%
aiment vraiment
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 7 et 8)
7%
aiment moyen
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 5 et 6)
1%
n'aiment pas
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 3 et 4)
1%
détestent
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 1 et 2)
Aperçu des critiques de la presse Internet (sortie vod, dvd Prendre le Large):

"Chronique de la fin de la classe ouvrière et des ravages de la mondialisation, le dernier film de Gaël Morel est surtout un magnifique portrait de femme. Il offre à Sandrine Bonnaire l'un de ses meilleurs rôles."
La Croix

"Entre l'agonie de la classe ouvrière française et l'exploitation de celle du Maroc, une femme cherche les conditions de sa réinvention. Un très beau portrait, illuminé par une Sandrine Bonnaire retrouvée."
Les Inrocks

"Entre chronique sociale et drame intimiste, Gaël Morel et Sandrine Bonnaire unissent leurs talents et nous proposent une histoire optimiste sur fond de délocalisation."
Avoir Alire

"Prendre le Large est un petit morceau d'espoir, dur et sensible, social mais romanesque, sur l'exil et la place d'une femme qui vieillit mais refuse de baisser les bras."
Paris Match - Karelle Fitoussi

"Voilà un beau personnage, à mi-chemin entre le cinéma social et le romanesque. En prenant le large, l'ouvrière recommence une vie et trouve, peut-être, la famille qu'elle n'a pas réussi à former avec son fils. Mais elle reste aussi rivée, jusqu'à la dureté la plus impressionnante, à son obsession : le travail à tout prix."
Telerama - Frédéric Strauss

"Tout en dépeignant la violence du capitalisme mondialisé, le film explore avec acuité et finesse la société marocaine, partagée entre modernité et archaïsme."
Europe 1

"Le récit, s'accommodant de coïncidences bien trop faciles, s'achemine vers une résolution aussi prévisible que lourdement symbolique."
Critikat

"Dans ce récit qui se veut initiatique, on ne croit pas à grand chose malheureusement tant chaque scène semble être un faire valoir à un scénario mal ficelé et téléphoné. (...) Peu importe la véracité, les clichés nombreux véhiculés, les invraisemblances, Sandrine Bonnaire n'est là que pour incarner un personnage et non pour emmener le spectateur avec elle. (...) Pourquoi Edith se bat-elle au Maroc et ne parait pas comprendre la peur de perdre son emploi qui lie toutes les ouvrières, là où elle-même est restée dans le silence au moment des grèves ? "
Le Blog du Cinéma
Synopsis usuel:

La vie d’Edith est bouleversée par un plan social. L’usine dans laquelle elle travaille depuis toujours est délocalisée à Tanger. Pour les ouvriers, l’unique alternative au chômage est d’accepter un reclassement au Maroc. Edith, sans attache, avec un fils travaillant au loin, est la seule à faire ce choix. Même si les premiers pas dans cette nouvelle usine et ce pays inconnu sont difficiles, Edith se lie d’amitié avec Mina, qui tient la pension où elle loge. Grâce à cette amitié, sa vie prend un nouveau tournant.
Sortie ciné : 8 novembre 2017
Box office France: 75 264 entrées cinéma