Guide Rapide

sorties Vod, Dvd, Blu‑Ray

Bonjour, ce site présente les films qui sortent en dvd, mais j'ai créé aussi un autre site qui permet de savoir quels sont les films qui passent à la télé.
Pourriez-vous me dire ce que vous en pensez ? Il me serait très utile par exemple que vous me disiez si le site ne vous intéresse pas et ne vous intéressera jamais, ou bien s'il pourrait vous intéresser mais uniquement à la condition qu'il soit présenté autrement, ou qu'il ait d'autres fonctionnalités. Cordialement.
formulaire de contact

Sortie vod, dvd et blu-ray: Carbone

Film réalisé en 2017, France, par : Olivier Marchal
Durée: 1h44
Genre: Policier, Thriller
Un chef d'entreprise ordinaire est confronté à la quasi faillite de son entreprise. Proche du dépôt de bilan, il décide de monter une combine illégale pour renflouer ses caisses. Son succès attire l'attention du grand banditisme.
Sortie VOD location et vente
Sortie DVD location et vente
Sortie Blu Ray location et vente
: 7 mars 2018
: 7 mars 2018
: 7 mars 2018
Nombre de votants: 1 961 internautes
7,9  /10
sortie dvd blu ray 3D imdb
sortie dvd blu ray 3D allocine
Nombre de votants chez IMDb:
Nombre de votants chez Allociné:
238
1 723
note: 6,8
note: 8
sortie vod, dvd et blu-ray Carbone
© EuropaCorp
< >
vod
dvd blu-ray
Téléchargez légalement en location vod sur itunes
location:4.99 €HD 4.99 €
vente:7.99 €HD 7.99 €
Voir toutes les vidéos en qualité normale
ou éventuellement en HD, Dailymotion
  Youtube
Trouver le film en VOD
grâce au SERVICE PROPOSÉ PAR LE
La répartition des votes des internautes (IMDb)
17%
ont adoré
sortie vod, dvd et blu-ray 3D
(notes: 9 et 10)
61%
aiment vraiment
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 7 et 8)
29%
aiment moyen
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 5 et 6)
2%
n'aiment pas
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 3 et 4)
1%
détestent
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 1 et 2)
Aperçu des critiques de la presse Internet (sortie vod, dvd et blu-ray Carbone):

"Le fait divers raconté par Olivier Marchal lui sert avant tout de prétexte pour ausculter à nouveau le monde des malfrats, avec toute sa noirceur habituelle. L'ensemble est efficace et bien joué, à défaut d'être original."
Avoir Alire

"L'escroquerie à la taxe carbone a fait perdre 1,6 milliards d'euros au fisc français. Olivier Marchal s'est saisi de cette affaire pour réaliser Carbone, un polar efficace."
Culture Box

"Les dialogues sont affutés, puissants, et ne versent pas dans le trop plein lourdaud qui a parfois menacé Marchal par le passé."
Ecran Large

"Benoît Magimel se montre attachant, très impliqué dans ce film à son image : un peu fatigué mais efficace."
Telerama

"Si Carbone est une réussite, c'est parce que son réalisateur a su redéfinir les contours de son scénario. Quand il arrive sur le projet, d'autres réalisateurs (Emmnuel Naccache, pour être précis) avaient préparé le terrain, travaillé un script. Olivier Marchal a apporté sa patte, on la sent notamment dans la tonalité très noire de l'ensemble. Noire, mais pas totalement désespérée, du moins pendant le laps de temps du récit, car Antoine Rocca, le personnage principal, est traité de manière assez romantique, en fin de compte. Le réalisateur cherche à nous positionner de son côté, parfois avec un peu de maladresse (on n'a rien contre le rap d'Orelsan, mais cette musique ne s'accorde pas idéalement aux images d'une telle œuvre), mais cela fonctionne globalement."
Culturellement vôtre

"Pour son 5ème long métrage, Olivier Marchal perdure dans le polar noir mais le « glamourise » : casting cinq étoiles, lumières superbes, décors élégants, Carbone séduit en tous points et c'est presque regrettable tant il met à l'honneur « l'escroquerie du siècle »."
Le Blog du Cinéma

"La finance dématérialisée se représente mal et Olivier Marchal rate son film de casse du 21ème siècle. (...) Sûrement trop compliquées à représenter, les opérations complexes et immatérielles de détournements d'argent sont peu à peu négligées au profit des règlements de comptes plus concrets mais néanmoins absurdes qui achèvent de plonger le film dans une fascination pour la violence, tout en essayant de se cacher derrière une morale trouble et simpliste expliquant que la fin (sauver l'entreprise et ses 35 salariés) peut parfois justifier les moyens (escroquer l'Etat)."
Les Inrocks - Mathieu Champalaune

"Le film donne comme une impression de déjà-vu à chaque seconde. La rage et la nervosité des situations sont annihilées par des ressorts dramatiques surannés et éculés, transformant une atmosphère poisseuse en un banal manuel d'apprentissage du polar à la française."
Abus de Ciné - Christophe Brangé

"Le programme est si balisé qu'une fois la mort du personnage de Magimel connue (dès la première scène) et l'arnaque expliquée, on devine à peu près tout ce qui suit."
L'Obs

" Marchal déroule les éternels clichés sur les antihéros solitaires et incompris, entourés de traîtres tout désignés et de maîtresses compatissantes. Bref, une copie carbone de sa filmographie."
Première
Synopsis usuel:

Menacé de perdre son entreprise, Antoine Roca, un homme ordinaire, met au point une arnaque qui deviendra le casse du siècle. Rattrapé par le grand banditisme, il lui faudra faire face aux trahisons, meurtres et règlements de compte.
Sortie ciné : 1er novembre 2017
Box office France: 711 129 entrées cinéma