Guide Rapide

sorties Vod, Dvd, Blu‑Ray

COLLECTE pour le site
Bonjour, si vous aimez ce site, alors je vous propose de me soutenir en faisant un don.
Remarque: vous pouvez m'aider aussi en faisant un lien vers ce site si vous-même avez un blog...

Sortie dvd et blu-ray: Au revoir là-haut

Film réalisé en 2017, France, par : Albert Dupontel
Durée: 1h57
Genre: Comédie dramatique, Historique
Après la première guerre mondiale, Albert s'occupe de son compagnon d'arme Edouard, qui a eu la mâchoire inférieure arrachée. Edouard se fabrique des masques pour cacher son visage atrocement défiguré.
Sortie VOD location et vente
Sortie DVD location et vente
Sortie Blu Ray location et vente
: inconnue
: 28 fev 2018
: 28 fev 2018
Nombre de votants: 7 531 internautes
8,8  /10
sortie dvd blu ray 3D imdb
sortie dvd blu ray 3D allocine
Nombre de votants chez IMDb:
Nombre de votants chez Allociné:
1 203
6 328
note: 7,7
note: 9
sortie dvd et blu-ray Au revoir là-haut
© Gaumont
< >
vod
dvd blu-ray
Voir toutes les vidéos en qualité normale
ou éventuellement en HD, Dailymotion
  Youtube
Trouver le film en VOD
grâce au SERVICE PROPOSÉ PAR LE
La répartition des votes des internautes (IMDb)
65%
ont adoré
sortie dvd et blu-ray 3D
(notes: 9 et 10)
33%
aiment vraiment
sortie dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 7 et 8)
1%
aiment moyen
sortie dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 5 et 6)
1%
n'aiment pas
sortie dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 3 et 4)
1%
détestent
sortie dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 1 et 2)
Aperçu des critiques de la presse Internet (sortie dvd et blu-ray Au revoir là-haut):

"Avec un travail pictural qui renvoie au cinéma des années 1920, Albert Dupontel livre un brûlot anticapitaliste qui pourrait tout aussi bien avoir lieu de nos jours. L’effervescence d’après-guerre n’en reste pas moins le théâtre d’un mélodrame poignant et magistralement reconstitué."
Avoir Alire

"Vu le succès du livre (450.000 exemplaires), le défi était de taille. Albert Dupontel le relève avec panache. C'est un film enthousiasmant, spectaculaire (...)."
L'Obs

"Au revoir là-haut est une féérie colorisée, hargneuse et grotesque qui fait mouche."
Sud Ouest

"Rares sont, en France, les scénarios et les réalisations hautement inventifs. Dans Au revoir là-haut, tout respire la réflexion, la créativité, la recherche, en deux mots : le travail d’ampleur et la créativité sans bornes. La mise en scène frôle la virtuosité tout au long du film et le montage offre un rythme soutenu, sans jamais sombrer dans l’hystérie."
Bande à Part

"Pour Albert Dupontel, l’adaptation d’Au revoir là-haut constituait un pari risqué. Question de budget, d’abord : la reconstitution de la Première Guerre mondiale puis des Années folles est, en terme de logistique, sans commune mesure avec les comédies contemporaines qu'il a réalisées jusqu’alors. (...) Paris risqué mais gagné. Il n’y a qu’une scène de combat, mais c’est l’une des plus impressionnantes jamais vues sur les tranchées. La richesse et la beauté des décors et des costumes ne figent jamais le film."
Telerama

"C'est la direction artistique qui séduit la rétine et marque de façon indélébile, notamment par la poésie (...)."
Film de Culte

"Albert Dupontel livre ici son film le plus poétique et abouti visuellement."
Ecran Large

"Derrière l’aspect enchanteur de cette fringante reconstitution d’époque et de cette direction artistique d’une beauté à se damner, dont la réalisation fait parfois furieusement penser à du Jean Pierre Jeunet version Le Fabuleux Destin D’Amélie Poulain, Albert Dupontel n’en oublie pas de parler de ceux dont on ne parle jamais : ces oubliés, ces petites gens qui ont tenu la France pendant la Guerre, ces invisibles diplômés qui ont donné leur vie à la Guerre et qui se retrouvent bredouilles lors de leur retour du front."
Ciné Séries Mag

"Au revoir là-haut, adapté du roman éponyme de Pierre Lemaître (Prix Goncourt 2013), est aussi une dénonciation en règle des profiteurs de guerre, qu’ils soient soldats sanguinaires ou hommes d’affaire peu scrupuleux."
Abus de Ciné - Olivier Bachelard

"En s’appropriant le roman, Albert Dupontel a fait mieux que l’incarner, il lui a donné une intense charge d’émotions qui déborde les effets visuels de son cinéma (...)."
Sud Ouest

"On est aussi en droit de ne pas adhérer à cette façon d’allumer tous les signaux du chef-d’œuvre patrimonial obligatoire, à cette mise en scène ultravoyante à coups de travellings dans tous les sens, de vues de drone ou de grue, et de décors ultrachargés. Le plus n’est pas toujours l’ami du bon, à l’exemple de ce plan aérien d’un grand trou de chantier dans Paris qui n’a aucune utilité dramaturgique, si ce n’est celle d’une démonstration de force visuelle."
Les Inrocks

"Encore trop arrimé aux conventions de la farce socio-cartoon dont il reste le cador hexagonal, Albert Dupontel s’est contenté de subordonner le roman de Pierre Lemaître aux conventions de son style - l’inverse aurait été largement préférable."
Abus de Ciné - Guillaume Gas

"La pesanteur illustrative cloue le film à son destin d’album surchargé et inutile."
Libération
Synopsis usuel:

Novembre 1919. Deux rescapés des tranchées, l’un dessinateur de génie, l’autre modeste comptable, décident de monter une arnaque aux monuments aux morts. Dans la France des années folles, l’entreprise va se révéler aussi dangereuse que spectaculaire…
Sortie ciné : 25 octobre 2017
Box office France: 1 992 887 entrées cinéma