Guide Rapide

sorties Vod, Dvd, Blu‑Ray

COLLECTE pour le site
Bonjour, si vous aimez ce site, alors je vous propose de me soutenir en faisant un don.
Remarque: vous pouvez m'aider aussi en faisant un lien vers ce site si vous-même avez un blog...

Sortie vod, dvd et blu-ray: Detroit

Film réalisé en 2017, USA, par : Kathryn Bigelow
Durée: 2h14
Genre: Policier, Drame, Thriller, Historique
A Détroit, en 1967, sur fond de tensions raciales, le climat est insurrectionnel. Un coup de feu retentit dans un hôtel. Bafouant toutes les procédures, les policiers se livrent à un interrogatoire brutal.
Film interdit aux moins de 12 ans.
Sortie VOD location et vente
Sortie DVD location et vente
Sortie Blu Ray location et vente
: 20 fev 2018
: 20 fev 2018
: 20 fev 2018
Nombre de votants: 24 261 internautes
7,5  /10
sortie dvd blu ray 3D imdb
sortie dvd blu ray 3D allocine
Nombre de votants chez IMDb:
Nombre de votants chez Allociné:
21 988
2 273
note: 7,4
note: 8,4
sortie vod, dvd et blu-ray Detroit
© Mars Distribution
< >
vod
dvd blu-ray
Téléchargez légalement en location vod sur itunes
location:4.99 €HD 4.99 €
vente:11.99 €HD 13.99 €
Voir toutes les vidéos en qualité normale
ou éventuellement en HD, Dailymotion
  Youtube
Trouver le film en VOD
grâce au SERVICE PROPOSÉ PAR LE
La répartition des votes des internautes (IMDb)
22%
ont adoré
sortie vod, dvd et blu-ray 3D
(notes: 9 et 10)
62%
aiment vraiment
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 7 et 8)
12%
aiment moyen
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 5 et 6)
1%
n'aiment pas
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 3 et 4)
2%
détestent
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 1 et 2)
Aperçu des critiques de la presse Internet (sortie vod, dvd et blu-ray Detroit):

"Bigelow s'adresse d'abord aux tripes du spectateur. Son intention est de lui faire éprouver le ressenti des Noirs : vivre sous la menace d'une action arbitraire et brutale de la police."
Les Inrocks

"Detroit est un film choc à la réalisation implacable et d'une terrible actualité."
Le Blog du Cinéma

"La réalisatrice dépasse le simple constat de l'injustice pour explorer les ressorts du racisme, de la haine, du sadisme, mais aussi de la survie."
Telerama

"L'expérience de Detroit est intense et assoit un peu plus sa réalisatrice comme une grande portraitiste de l'Amérique contemporaine."
Film de Culte

"En racontant par le menu cette nuit de cauchemar (la réalisatrice et son scénariste ont retrouvé certains protagonistes), Detroit devient un film d'horreur, distillant les relents d'une implacable violence aveugle, d'une justice à deux vitesses, d'une suprématie insoutenable. C'est fort et juste, jamais complaisant, sans doute en dessous de la réalité. C'est prenant à hurler."
Bande à Part

"Sans surprise, Detroit a suscité une levée de boucliers aux Etats-Unis, preuve que leur ségrégationnisme latent reste un sujet sensible. Dommage, le film de Kathryn Bigelow est une claque... au meilleur sens du terme ! "
Avoir Alire

"Contrairement à ses deux précédents films, Démineurs et Zero Dark Thirty, caractérisés par des scènes d'action sans relâche, Detroit connaît quelques respirations qui installent les personnages noirs dans leur quotidien : leur travail, les fêtes, la Motown, la bonhomie générale des protagonistes qui ne masquent pas non plus leur partie sombre (des activités illégales suggérées ici et la prison que beaucoup ont connu). Ce souci de leur donner un vrai relief, une vraie humanité est la seule manière de montrer la nature profondément injuste des exactions dont ils sont les victimes."
Ciné Séries Mag

"(...) Le métrage se transforme alors en huis clos saisissant, où l'angoisse grandit de seconde en seconde, où le moindre geste cramponne au siège, parce que l'impression qu'une seule parole peut tout faire exploser est tangible. Si cette partie centrale captive de bout en bout, l'épilogue offert par la suite annihile grandement cette tension. La faute à une conclusion plus mélodramatique, où les conséquences de cette nuit tourne au thriller juridique mollasson, parsemé de dialogues peu inspirés."
Abus de Ciné - Christophe Brangé

"Il faut remonter à American Sniper ou à Zero Dark Thirty, déjà de Kathryn Bigelow, pour trouver trace d'un film hollywoodien provoquant une levée de boucliers comparable à celle qui se dresse face à Detroit. Que reproche-t-on exactement au film ? Dans un article pour le New Yorker, Richard Brody évoque une « faute morale » à propos d'un long-métrage qui porterait non seulement un « regard blanc » sur les événements décrits mais tomberait surtout dans l'abjection en fictionnalisant l'horreur d'un événement tragique - reproche peu ou prou identique à celui intenté à La Liste de Schindler, que Brody rapproche d'ailleurs de Detroit."
Critikat
Synopsis usuel:

Été 1967. Les États-Unis connaissent une vague d’émeutes sans précédent. La guerre du Vietnam, vécue comme une intervention néocoloniale, et la ségrégation raciale nourrissent la contestation. À Detroit, alors que le climat est insurrectionnel depuis deux jours, des coups de feu sont entendus en pleine nuit à proximité d’une base de la Garde nationale. Les forces de l’ordre encerclent l’Algiers Motel d’où semblent provenir les détonations. Bafouant toute procédure, les policiers soumettent une poignée de clients de l’hôtel à un interrogatoire sadique pour extorquer leurs aveux. Le bilan sera très lourd : trois hommes, non armés, seront abattus à bout portant, et plusieurs autres blessés…
Sortie ciné : 11 octobre 2017
Box office France: 328 040 entrées cinéma