Guide Rapide

sorties Vod, Dvd, Blu‑Ray

COLLECTE pour le site
Bonjour, si vous aimez ce site, alors je vous propose de me soutenir en faisant un don.
Remarque: vous pouvez m'aider aussi en faisant un lien vers ce site si vous-même avez un blog...

Sortie dvd et blu-ray: Blade Runner 2049

Film réalisé en 2017, USA, par : Denis Villeneuve
Durée: 2h44
Genre: Science-fiction, Thriller, Drame
En 2049, les humains ont des esclaves créés par bio-ingénierie. L'officier K est un blade runner, chargé de ramener dans le droit chemin les esclaves récalcitrants. Mais l'officier K découvre un secret qu'il n'aurait pas dû découvrir.
Version Blu-Ray 3D: 14 février 2018
Sortie VOD location et vente
Sortie DVD location et vente
Sortie Blu Ray location et vente
: inconnue
: 14 fev 2018
: 14 fev 2018
Nombre de votants: 205 540 internautes
8,3  /10
sortie dvd blu ray 3D imdb
sortie dvd blu ray 3D allocine
Nombre de votants chez IMDb:
Nombre de votants chez Allociné:
199 014
6 526
note: 8,3
note: 7,4
sortie dvd et blu-ray Blade Runner 2049
© Columbia
< >
vod
dvd blu-ray
Voir toutes les vidéos en qualité normale
ou éventuellement en HD, Dailymotion
  Youtube
Trouver le film en VOD
grâce au SERVICE PROPOSÉ PAR LE
La répartition des votes des internautes (IMDb)
53%
ont adoré
sortie dvd et blu-ray 3D
(notes: 9 et 10)
38%
aiment vraiment
sortie dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 7 et 8)
6%
aiment moyen
sortie dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 5 et 6)
1%
n'aiment pas
sortie dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 3 et 4)
1%
détestent
sortie dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 1 et 2)
Aperçu des critiques de la presse Internet (sortie dvd et blu-ray Blade Runner 2049):

"Blade Runner 2049 est une splendeur visuelle dans laquelle les visions sont au service d’amples questionnements existentiels et politiques."
Les Inrocks

"En utilisant à bon escient le numérique, en construisant en dur au maximum les décors, le cinéaste se fait bon élève et va aussi loin que possible pour créer un décorum époustouflant avec des atmosphères visuelles qui resteront longtemps gravées sur les rétines."
Avoir Alire - Romain Dubois

"Le nouveau Blade Runner est hypnotique."
Telerama - Jacques Morice

"ll a fallu attendre trente-cinq ans pour voir un deuxième Blade Runner. Un laps de temps considérable, mais justifié par le fait que le film de Ridley Scott se suffisait à lui-même. La bonne nouvelle, c’est qu’il en va de même pour celui-ci."
Telerama - Jacques Morice

"Cette suite d’une écrasante puissance mêle parfaitement le contemplatif au narratif."
Cinéma Teaser

"Avec Blade Runner 2049, le cinéaste canadien reste fidèle à l’esprit du film d’origine, sur le fond comme sur la forme."
Lci

"Refonder le mythe de Blade Runner tout en le perpétuant, semblait un pari impossible. Il est tenu haut la main dans un polar existentiel qui questionne douloureusement et viscéralement la condition humaine."
Télé Loisir

"Si le novice de l’univers Blade Runner pourra largement apprécier le spectacle, à condition de ne pas s’attendre à un film d’action spectaculaire, ce qu’il n’est pas, les fans seront gâtés, tant le film va bien plus loin que d’offrir de simples clins d’œils. L’histoire développée 30 ans après les événements opposant la Tyrell Corporation aux Nexus 6 s’étant rebellés, est ici prolongée sous un angle bien plus intime et sensible, jouant sur la fibre émotionnelle des personnages et la nostalgie des spectateurs."
Le Blog du Cinéma

"Il y a 35 ans, Ridley Scott nous parlait, entre autres choses, de mortalité et de déshumanisation. Face à la mort, les réplicants, "more human than human", faisaient preuve d'émotion là où Rick Deckard, le blade runner chargé de "retirer" les réplicants, n'en montrait pas. Réplicant ou pas, passer sa vie à tuer des êtres vivants l'avait délesté de son humanité. Thématiquement, cette suite s'avère à la fois la continuation et l'antithèse de son prédécesseur. Il n'est plus question de déshumanisation, désormais avérée 30 ans après, mais d'humanisation. Loin de la suite vénale et nostalgique, Blade Runner 2049 a l'intelligence de ne pas faire dans la redite, s'articulant autour d'une quête d'amour et une quête identitaire et ajoutant au trouble philosophique sur l'humanité et l'âme une introspection intime typique de son auteur, Denis Villeneuve."
Film de Culte

"Denis Villeneuve rejoue la partie mythique inaugurée par Ridley Scott : il le fait avec une virtuosité formelle éblouissante, créant un monde sépulcral et métaphysique à fort pouvoir hypnotique, mais où l’impassibilité de Ryan Gosling et la lenteur du rythme ne prêtent pas spécialement à l’émotion."
Allociné - Le Dauphiné Libéré, Jean Serroy

"Avec 91,5 millions de dollars récoltés aux Etats-Unis et au Canada, Blade Runner 2049 est un échec clair. (...) Avec sa durée, son rythme, sa quasi absence d'action, ses thématiques profondes et son positionnement exigeant pour le spectateur habitué au pop-corn confortable, la suite ne pouvait qu'être rejetée. Et ne pourra qu'être sauvée et considérée à sa juste valeur dans les années à venir."
Ecran Large - Geoffrey Crété

"Alors oui, Blade Runner 2049 est un très bon film de science-fiction, intelligent et racé. Mais non, il n’arrive pas à la cheville de l’original, de sa furie rentrée, de son désespoir charnel et de ses explosions visuelles. Finalement, le grand intérêt de Blade Runner 2049 est de ne pas être une simple suite mais un bel hommage. Avec ses moments de grâce et ses limites."
Paris Match - Fabrice Leclerc

"C'est toujours la même arnaque avec la bande-annonce. Vous avez l'impression qu'il y a Harrison Ford alors qu'il arrive au bout d'une heure cinquante et que le film dure deux heures quarante. Vous avez l'impression que ça bouge, que c'est un film d'action, alors que c'est ultracontemplatif, etc."
Directeur adjoint du Figaro Magazine

"Le travail fait sur les images, et en particulier les excellentes incrustations d’hologrammes, est tout simplement irréprochable, et pourtant on regrette de ne rien y retrouver de l’ambiance sordide ni, moins encore, l’imagerie organique, qui rendait l’œuvre de Ridley Scott si dissemblable des productions classiques. Le visuel léché et édulcoré proposé ici semble même, par moments, n’être qu’un recopiage sans âme des images originales. "
Avoir Alire - Julien Dugois
Synopsis usuel:

En 2049, la société est fragilisée par les nombreuses tensions entre les humains et leurs esclaves créés par bioingénierie. L’officier K est un Blade Runner : il fait partie d’une force d’intervention d’élite chargée de trouver et d’éliminer ceux qui n’obéissent pas aux ordres des humains. Lorsqu’il découvre un secret enfoui depuis longtemps et capable de changer le monde, les plus hautes instances décident que c’est à son tour d’être traqué et éliminé. Son seul espoir est de retrouver Rick Deckard, un ancien Blade Runner qui a disparu depuis des décennies…
Sortie ciné : 4 octobre 2017
Box office France: 1 226 492 entrées cinéma