Guide Rapide

sorties Vod, Dvd, Blu‑Ray

COLLECTE pour le site
Bonjour, si vous aimez ce site, alors je vous propose de me soutenir en faisant un don.
Remarque: vous pouvez m'aider aussi en faisant un lien vers ce site si vous-même avez un blog...

Sortie dvd et blu-ray: Dunkerque

Dunkirk
Film réalisé en 2017, USA-France-UK-Pays-Bas, par : Christopher Nolan
Durée: 1h47
Genre: Guerre, Historique, Action, Drame, Thriller
En 1940, pendant la débâcle face à l'armée allemande, les armées anglaises tentent de revenir sur le sol britannique en évacuant à partir de Dunkerque. Ils sont encerclés et pilonnés par les allemands.
Sortie VOD location et vente
Sortie DVD location
Sortie Blu Ray location
: inconnue
: inconnue
: inconnue

DVD vente
Blu Ray vente

: 18 déc 2017
: 18 déc 2017
Nombre de votants: 243 221 internautes
8,3  /10
sortie dvd blu ray 3D imdb
sortie dvd blu ray 3D allocine
Nombre de votants chez IMDb:
Nombre de votants chez Allociné:
233 467
9 754
note: 8,3
note: 8,2
sortie dvd et blu-ray Dunkerque
© Warner Bros
< >
vod
dvd blu-ray
Voir toutes les vidéos en qualité normale
ou éventuellement en HD, Dailymotion
  Youtube
Trouver le film en VOD
grâce au SERVICE PROPOSÉ PAR LE
La répartition des votes des internautes (IMDb)
53%
ont adoré
sortie dvd et blu-ray 3D
(notes: 9 et 10)
40%
aiment vraiment
sortie dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 7 et 8)
4%
aiment moyen
sortie dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 5 et 6)
1%
n'aiment pas
sortie dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 3 et 4)
1%
détestent
sortie dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 1 et 2)
Aperçu des critiques de la presse Internet (sortie dvd et blu-ray Dunkerque):

"Pour la presse française, le réalisateur Christopher Nolan s'est sublimé pour retracer de manière immersive, expérimentale et grandiose cet épisode de la Seconde Guerre mondiale. Sans doute sa plus grande œuvre à ce jour."
Le Figaro

"Christopher Nolan, délesté de ses tics formels et de ses pesanteurs idéologiques, signe son film le plus intense."
Les Inrocks

"Pour Christopher Nolan comme pour ses compatrio­tes britanniques, le nom de Dunkerque évoque un sentiment de fierté nationale. Là s'est écrite une page héroïque de leur histoire, même s'il s'agit d'une évacuation."
Telerama

"Dunkerque est non seulement un spectacle magnifique, d’une force incroyable, mais également une date dans l’histoire du blockbuster."
Abus de Ciné - David Chappat

"Dunkerque est un véritable « war-opéra », qui nous plonge littéralement (au sens figuré comme au sens propre) au cœur de la guerre. Ce type de qualificatif est presque systématiquement employé pour parler de tous les films de guerre, mais en réalité seul peu de films le méritent véritablement. En effet nous ne sommes généralement pas « plongés au cœur de la guerre », mais au cœur du destin d’un ou de plusieurs personnages qui se trouvent, eux, au cœur de la guerre. Ici l’affirmation n’est pas usurpée car Nolan ne s’intéresse pas aux protagonistes, en tant qu’individualités prises au piège d’un contexte qui les dépasse, mais bien au théâtre d’opération lui-même et au spectacle dont il est l’objet. Il y est certes exposé un épisode de la vie de trois personnalités phares, mais contrairement aux apparences le film n’est pas réellement mené par leurs aventures personnelles, ce qui va à l’encontre de la spécificité historique du système narratif du cinéma américain qui consiste à permettre une identification totale avec les protagonistes pour créer de l’empathie. Cela nécessite une évocation de leur histoire propre, et des passages se focalisant sur leur ressenti, ce qui ne sera jamais esquissé dans le cas présent. Ici les personnages centraux ne jouent pas leur rôle de leader, ils resteront en réalité de simples points de repère accordés aux spectateurs."
Abus de Ciné - David Chappat

"Dans Dunkerque, les personnages ne sont pas définis par leur passé mais par leur présent. On est plus dans la mémoire, comme pour les précédents films de Nolan, on est dans l'immédiat. On n'est plus dans le passé qui hante le présent. Le souvenir, c'est le film entier. La mémoire est dans l'éclatement chronologique et de points de vue, comme une peinture impressionniste de l’évacuation, composée de plusieurs micro-séquences."
Film de Culte - Robert Hospyan

"Christopher Nolan nous plonge dans le cauchemar de la guerre avec sa maestria habituelle, malgré une narration éclatée qui laisse dubitatif. De nombreux moments de bravoure font de ce drame épique l’une de ses meilleures oeuvres."
Avoir Alire

"La plus belle réussite de Dunkerque, outre sa patte esthétique, est bien d’incorporer tous les fondements du film de guerre en son sein, sans paradoxalement jamais en être un. Cela peut sembler clairement absurde de lire ça (...) mais la guerre n’est donc qu’un prétexte, un artifice, une illusion pour ce qui est le véritable objet du film : la survie. Débarrassé de sa veine historique et réduit à un seul mot -la fuite-, l’intrigue tend alors à la pure abstraction. A l’épure. L’ennemi est omniprésent mais on ne le verra (quasi) jamais. Les dialogues sont réduits au strict minimum - les regards des soldats apeurés suffisent - le sang ne jaillira presque pas. De quoi lui permettre d’emballer avec la précision d’un orfèvre une leçon de survie, de cinéma, de maîtrise, de tension (...)."
Ciné Séries Mag

"Nolan célèbre l’humain face à la machine de guerre dans un film brut de décoffrage. Il y a un bien un moment où le réalisateur s’emmêle les pinceaux dans son scénario, voulant surement trop en dire, flirtant au deux tiers du film avec un ton pompier qui vient un peu gâcher la force de son propos. Une baisse de régime heureusement rattrapée par cette scène finale avec Tom Hardy, d’une simplicité biblique mais d’une force incroyable."
Paris Match

"Les attaques ennemies survenant par intermittence, les personnages se retrouvent à nager entre deux eaux : d’abord l’attente puis la fuite ou bien la riposte dans les airs. Le schéma se répétant encore et toujours, on en vient à s’en lasser plutôt rapidement, l’ennui commençant même à pointer au milieu du métrage."
Le Blog du Cinéma

"Le film de Christopher Nolan laisse pantois quelques historiens. Le Monde, dans sa critique du long-métrage, déplore ainsi l’absence à l’écran des soldats français et dénonce un certain tropisme anglo-saxon. (...) Nolan aurait complètement zappé les forces françaises qui, pendant l’évacuation, ont assuré la défense de la zone."
20 minutes

"Si Nolan n’a jamais été aussi maître de ses effets, il n’a également jamais été aussi rachitique, contradictoire et insuffisant en matière de narration. L’éclatement temporel renforce l’immersion mais rend souvent confuse la progression dramatique du récit. Si les dialogues se font heureusement plus rares que dans les derniers films du réalisateur, le récit s’embourbe dès que les protagonistes ouvrent la bouche. À force de dialogues sur-signifiants et de métaphores pataudes, on ne sait trop si les héros de Dunkerque composent un plaidoyer contre la lobotomie ou se présentent à un concours de mirliton de la RATP."
Ecran Large - Simon Riaux
Synopsis usuel:

Des centaines de milliers de soldats anglais et alliés sont encerclés par les forces ennemies. Ils sont bientôt pris en étau entre la mer et les Allemands… L’histoire se déroule sur terre, en mer et dans les airs. Des avions Spitfire de la Royal Air Force prennent en chasse l’ennemi, tentant de protéger les hommes sans défense, coincés sur la plage. Entre-temps, des centaines de petites embarcations pilotées par des civils et des militaires cherchent à rejoindre Dunkerque pour sauver les soldats. Une opération à haut risque et une véritable course contre la montre…
Sortie ciné : 19 juillet 2017
Box office France: 2 525 630 entrées cinéma