Guide Rapide

sorties Vod, Dvd, Blu‑Ray

(pub) MANGEONS NATURE
Une formation par internet pour réapprendre l'alimentation naturelle ( crue ! ).
Vidéos d'apprentissage par modules, webinar, soutien personnalisé, soutien de groupe
Je connais le formateur depuis 20 ans, et c'est une personne sérieuse et très expérimentée.

Sortie vod, dvd et blu-ray: Grave

Film réalisé en 2016, France-Belgique, par : Julia Ducournau
Durée: 1h38
Genre: Horreur, Drame
Justine, une végétarienne de 16 ans, intègre précocement une école vétérinaire, où sa soeur est déjà élève. Pendant le bizutage par les anciens, elle est forcée de manger de la viande crue. Cette expérience va bouleverser sa vie.
Film interdit aux moins de 16 ans.
Sortie VOD location
Sortie DVD location
Sortie Blu Ray location
: 19 juil 2017
: inconnue
: inconnue
VOD vente
DVD vente
Blu Ray vente
: 19 juil 2017
: 19 juil 2017
: 19 juil 2017
Nombre de votants: 12 691 internautes
7,3  /10
sortie dvd blu ray 3D imdb
sortie dvd blu ray 3D allocine
Nombre de votants chez IMDb:
Nombre de votants chez Allociné:
10 650
2 041
note: 7,2
note: 7,6
sortie vod, dvd et blu-ray Grave
© Petit Film - Rouge International
< >
vod
dvd blu-ray
dvd blu ray occasion chez Price Minister
dvd blu ray Cdiscount
Vous pouvez louer des dvd (envoyés par la poste) chez: dvd blu ray location chez CineHome
Ou bien Glowria: dvd blu ray location Video Futur

ou encore:
dvd blu ray location Hollystar
Voir toutes les vidéos en qualité normale
ou éventuellement en HD, Dailymotion
  Youtube
La répartition des votes des internautes (IMDb)
23%
ont adoré
sortie vod, dvd et blu-ray 3D
(notes: 9 et 10)
54%
aiment vraiment
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 7 et 8)
17%
aiment moyen
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 5 et 6)
3%
n'aiment pas
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 3 et 4)
3%
détestent
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 1 et 2)
Aperçu des critiques de la presse Internet (sortie vod, dvd et blu-ray Grave):

"Grave est un excellent divertissement : drôle, effrayant et imprévisible."
Le Blog du Cinéma

"Les Français savent aussi faire des films d'horreur ! "
Abus de Ciné - Christophe Brangé

"Grave, film ultra-gore et multiprimé, surprend par sa crudité et sa liberté de ton… (...) Le film est si graphique que des spectateurs se seraient évanouis pendant sa projection au Festival de Toronto ! "
20 minutes

"Pour son premier long métrage, Julia Ducournau n'y est pas allée de main morte."
Culture Box

"Certains se cachaient les yeux, ratatinés dans leurs sièges. Certains, emportés, ont applaudi follement dès la première ligne du générique de fin. Souvent, c'étaient les mêmes. A la Semaine de la critique, au dernier festival de Cannes, la jeune cinéaste française Julia Ducournau a fait sensation et remporté une brassée de prix, avec ce premier long métrage qui bouscule tout, nos habitudes de spectateurs autant que les codes du cinéma."
Telerama - Cécile Mury

"Avec une architecture déroutante, dans ses décors déliquescents, une psychologie oppressante, dans son approche fébrile de la jeunesse... Julia Ducournau dissèque le passage à l'âge adulte, de façon troublante, s'insinuant dans les frustrations de l'outsider en pleine mutation dans un environnement où dominateurs et dominés basculent dans la folie et pervertissent les règles sociales dans une symbolique glaçante."
Avoir Alire

"Le cinéma français s'offre de la chair fraîche (...). Voici comment Ducournau, avec un beau sens aiguisé de la mise en scène (hérité de maîtres comme Cronenberg cité en référence du film), règle le problème du passage à l'âge adulte : il faut “tuer” - mieux : absorber et assimiler en soi - pour survivre."
Les Inrocks

"Cannes, Rio de Janeiro, Toronto, Londres, Strasbourg, Sitges, Paris, Sundance, Angers, Gérardmer. Dans tous les festivals où il passe depuis mai dernier, Grave fait l'événement. Pourquoi ? Parce que Julia Ducournau a imaginé une histoire décapante. (...) Parce qu'elle va au bout de son imaginaire, sur le fond comme sur la forme."
Bande à Part

"Si l'univers est aussi envoûtant que dérangeant, le film souffre malheureusement un peu de ses dialogues relativement pauvres et de son manque de vraisemblances (on a du mal à comprendre comment le comportement des filles pourrait entraîner si peu de conséquences)."
Abus de Ciné - Christophe Brangé

"Grave n'est pas vraiment un film « d'horreur », et je suis la première surprise de la décision du CNC de l'avoir frappé d'une interdiction aux moins de 16 ans. (...) Grave n'est ni horrible ni gore (...). Grave est un film de genre, plutôt qu'un film d'horreur."
MadMoiZelle

"Grave est une imposture, un truc malin pour choquer le gogo, une machine à buzz pas vraiment sincère (...), un gros prout arty. (...) Grave n'est pas Cannibal Holocaust. (...) Il faut se farcir d'interminables scènes de campus, de bizutage, de discussions débiles entre étudiants. À l'arrivée, on se retrouve avec un film vide, débile, gonflé aux scènes transgressives à deux balles, une œuvre prétentieuse, qui semble seulement guidée par le désir de choquer. (...) Sur le plan de la mise en scène, Grave est vraiment une horreur ! L'image (...) est atroce, la bande-son ratée, les faux raccords innombrables, la direction des acteurs pour le moins approximative… Bref, ça pique les yeux."
Daily Mars - Marc Godin

"On peut reprocher au scénario de Grave d'être beaucoup trop arbitraire, presque bâclé : comme s'il suffisait d'appuyer sur un interrupteur, les personnages y changent radicalement de comportement d'une scène à l'autre, agissent sans nuance ni logique."
Film de Culte
Synopsis usuel:

Dans la famille de Justine tout le monde est vétérinaire et végétarien. À 16 ans, elle est une adolescente surdouée sur le point d’intégrer l’école véto où sa soeur ainée est également élève. Mais, à peine installés, le bizutage commence pour les premières années. On force Justine à manger de la viande crue. C’est la première fois de sa vie. Les conséquences ne se font pas attendre. Justine découvre sa vraie nature.
Sortie ciné : 15 mars 2017
Box office France: 149 239 entrées cinéma