Guide Rapide

sorties Vod, Dvd, Blu‑Ray

(pub) En exclusivité sur le Guide Rapide:
La premier chapitre de "Autopsie d'un divorce"
un récit autobiographique qui comblera (ou pas)
les amateurs de romans psychologiques:

Sortie dvd et blu-ray: Dalida

Film réalisé en 2016, France, par : Lisa Azuelos
Durée: 2h04
Genre: Biographie, Drame
Dalila naît en 1933 dans une famille italienne installée en Egypte. D'abord élue Miss Egypte en 1954, elle tourne ensuite dans quelques films, puis part vivre en France. Sa carrière de chanteuse connaît alors une ascension fulgurante.
Sortie VOD location et vente
Sortie DVD location et vente
Sortie Blu Ray location et vente
: inconnue
: 17 mai 2017
: 17 mai 2017
Nombre de votants: 1 879 internautes
8,1  /10
sortie dvd blu ray 3D imdb
sortie dvd blu ray 3D allocine
Nombre de votants chez IMDb:
Nombre de votants chez Allociné:
357
1 522
note: 6,9
note: 8,4
sortie dvd et blu-ray Dalida
© Pathé
< >
vod
dvd blu-ray
Voir toutes les vidéos en qualité normale
ou éventuellement en HD, Dailymotion
  Youtube
Trouver le film en VOD
grâce au SERVICE PROPOSÉ PAR LE
La répartition des votes des internautes (Allocine + IMDb)
38%
ont adoré
sortie dvd et blu-ray 3D
(notes: 9 et 10)
57%
aiment vraiment
sortie dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 7 et 8)
3%
aiment moyen
sortie dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 5 et 6)
1%
n'aiment pas
sortie dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 3 et 4)
1%
détestent
sortie dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 1 et 2)
Aperçu des critiques de la presse Internet (sortie dvd et blu-ray Dalida):

"La vision de la bande-annonce de ce biopic de la chanteuse aux deux mille chansons faisait très peur. La réplique « c'est mon poublic qui m'a faite » semblait assez ridicule. Et le premier quart d'heure du film semble confirmer ces inquiétudes (...). Et puis, surprise : même si elle obéit aux lois du genre (toute une vie hachée menu en deux heures), Lisa Azuelos nous happe, peu à peu, en assumant pleinement la tragédie, le mélo au féminin éclaboussé par les lumières de la rampe."
Telerama - Guillemette Odicino

"L'intérêt réside ici dans une mise en scène à la lisière du kaléidoscope, qui laisse briller de mille feux l'icône Dalida, diamant si rare qui ne cesse de scintiller et d'affirmer son désir d'indépendance, malgré l'ombre de la mort qui rôde autour d'elle et qui finira par faucher à peu près tous ceux qui ont peuplé son existence."
Abus de Ciné

"Dalida est un biopic virulent sur l'impossible bonheur d'une femme puissante. La réalisatrice révélée en 2008 par LOL met en scène une Dalida détruite par les hommes. Malgré un premier mouvement un peu éparpillé, un biopic lucide et virulent."
Les Inrocks

"Lisa Azuelos nous offre puissance, émotion et divertissement."
Le Blog du Cinéma

"Servi par un casting sur mesure, ce film envoûtant et bouleversant est sans doute ce que l'on a fait de mieux en France en matière de biopic."
Le Parisien

"Sveva Alviti est la révélation du film. Même si ses passages de play-back sont foncièrement ratés, et pourtant majeurs, elle parvient à interpréter les malheurs et les méandres de la chanteuse. Passant du rire aux larmes en quelques minutes, l'actrice italienne empoigne le spectateur et l'emporte avec elle. La ressemblance physique joue également en sa faveur : certaines scènes de concerts donnent cette impression d'images d'archives tellement la carrure et la tenue de la chanteuse sont respectées."
Ciné Séries Mag

"C'est du côté des seconds rôles qui viendra la surprise. De Patrick Timsit, rond et jovial dans une évocation parfaite de Bruno Coquatrix à Jean-Paul Rouve faisant de Lucien Morisse un Pygmalion jaloux mais profondément humain en passant par l'excellent Nicolas Duvauchelle, perruqué, affublé de chemises « cols pelle à tarte », de boots à talon (...) en terminant par Ricardo Scarmacio à la ressemblance troublante avec Orlando, tous apportent une vitalité chaleureuse à cette œuvre(...)."
Avoir Alire

"Malheureusement, Lisa Azuelos ne parvient pas à emballer ce récit avec la finesse et l'énergie qu'il exigeait. Son Dalida est handicapé par une structure changeante, le film s'ouvrant à la manière d'un récit choral en forme de flashbacks, avant de retrouver (...) les rails pépères du récit biographique académique."
Ecran Large - Simon Riaux

"Lisa Azuelos avance dans ce parcours sans omettre grand-chose mais sans parvenir non plus à trouver l'épaisseur nécessaire à la construction d'un personnage, aussi célèbre fut-il. On se promène à la surface des choses, les chansons illustrent les épisodes successifs et les clefs psychologiques pèsent des tonnes."
Sud Ouest

"Il ne subsiste que le sentiment d'être passé à côté de l'essentiel."
Avoir Alire

"Appliqué mais jamais vivant et encore moins électrique, en dépit de ce qu'il s'évertue à raconter, cette production a du mal à dissimuler sa nature de téléfilm surgonflé et dopé à la moumoute naphtalinée, comme en témoignent les seconds rôles, à peu près tous catastrophiques de surjeu."
Ecran Large - Simon Riaux
Synopsis usuel:

De sa naissance au Caire en 1933 à son premier Olympia en 1956, de son mariage avec Lucien Morisse, patron de la jeune radio Europe n°1, aux soirées disco, de ses voyages initiatiques en Inde au succès mondial de Gigi l’Amoroso en 1974, le film Dalida est le portrait intime d’une femme absolue, complexe et solaire… Une femme moderne à une époque qui l’était moins… Malgré son suicide en 1987, Dalida continue de rayonner de sa présence éternelle.
Sortie ciné : 11 janvier 2017
Box office France: 538 452 entrées cinéma