Guide Rapide

sorties Vod, Dvd, Blu‑Ray

(pub) MANGEONS NATURE
Une formation par internet pour réapprendre l'alimentation naturelle ( crue ! ).
Vidéos d'apprentissage par modules, webinar, soutien personnalisé, soutien de groupe
Je connais le formateur depuis 20 ans, et c'est une personne sérieuse et très expérimentée.

Sortie vod, dvd: Gentlemen Broncos

Film réalisé en 2009, USA, par : Jared Hess
Durée: 1h29
Genre: Comédie
Benjamin, le paria d'un lycée, participe à un stage d'écriture parrainé par son idole: l'auteur de science-fiction Ronald Chevalier. Ce dernier lit le roman écrit par Benjamin, et, en panne d'inspiration, s'en sert pour écrire son propre roman.
Sortie VOD location et vente
Sortie DVD location et vente
Sortie Blu Ray location et vente
: 5 janv 2011
: 5 janv 2011
: inconnue
Nombre de votants: 8 083 internautes
6,1  /10
sortie dvd blu ray 3D imdb
sortie dvd blu ray 3D allocine
Nombre de votants chez IMDb:
Nombre de votants chez Allociné:
8 011
72
note: 6,1
note: 5,2
sortie vod, dvd Gentlemen Broncos
© 20th Century Fox
< >
vod
dvd
dvd blu ray occasion chez Price Minister
dvd blu ray Cdiscount
Vous pouvez louer des dvd (envoyés par la poste) chez: dvd blu ray location chez CineHome
Ou bien Glowria: dvd blu ray location Video Futur

ou encore:
dvd blu ray location Hollystar
Voir toutes les vidéos en qualité normale
ou éventuellement en HD, Dailymotion
  Youtube
La répartition des votes des internautes (Allocine + IMDb)
16%
ont adoré
sortie vod, dvd 3D
(notes: 9 et 10)
32%
aiment vraiment
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 7 et 8)
28%
aiment moyen
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 5 et 6)
14%
n'aiment pas
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 3 et 4)
10%
détestent
sortie vod, dvd 3D barre pourcentage
(notes: 1 et 2)
Aperçu des critiques de la presse Internet (sortie vod, dvd Gentlemen Broncos):

"Un film rempli de personnages surréalistes. Hess s'attaque à la communauté des fans de Science-Fiction et brosse le portrait d'une galerie impressionnante de clichés hilarants sur les nerds."
Shunrize

"C'est purement régressif mais au moins ça ouvre une réflexion - même ténue - sur l'adaptation, la création, la déontologie avec (...) un art du surplace et du gag à répétition."
Excessif

"Ce film hors normes, réjouissant mais parfois embarrassant à force de blagues foireuses, s'adresse à un public d'initiés : les « nerds » repentis, ceux qui dans leur prime jeunesse ont connu l'exclusion, se barricadant dans leurs petits univers peuplés de créatures fantastiques, de guerriers intergalactiques, de trolls, de cyclopes (...)."
Moncinema.cyberpresse.ca

"Passant de la farce grasse, du film pour ados attardés, de la parodie du cinéma fantastique au vague commentaire social, Gentlemen Broncos est à la fois un sac à surprises et un fourre-tout."
Moncinema.cyberpresse.ca
Synopsis usuel:

Benjamin, 17 ans, n’a pas d’autre atout que son imagination débridée. Il adore écrire des histoires qui l’entraînent loin de sa petite vie morne. Quand il apprend que son idole, le légendaire auteur de science-fiction Ronald Chevalier, donnera un cours au Cletus Festival, il y voit la chance de sa vie. Il emporte son meilleur manuscrit, "Yeast Lords : The Bronco Years" et part à la rencontre de son destin. Sur place, Benjamin fait la connaissance d’autres originaux comme lui, dont la jeune romancière Tabatha, et Lonnie, un cinéaste adolescent qui a déjà plus de 80 "films" à son actif.
Ces rencontres vont bouleverser la vie du jeune homme : Lonnie lui achète les droits de son roman pour en faire un long métrage à budget minuscule, et le célébrissime Ronald Chevalier est tellement impressionné par son travail qu’il n’hésite pas à plagier son manuscrit et le publier sous son nom...
L’histoire de Bronco se raconte alors selon trois points de vue : le roman original de Benjamin, la version "bâtarde" de Chevalier et la version "cinéma" de Lonnie. Ces trois visions rendent un hommage très spécial au monde des films de science-fiction cultes tout en racontant l’histoire à peine moins incroyable de leurs trois auteurs...
Sortie ciné : 25 aout 2010
La critique sur Shunrize
La critique sur Tf1
La critique sur Mon Cinema