Guide Rapide

sorties Vod, Dvd, Blu‑Ray

(pub) MANGEONS NATURE
Une formation par internet pour réapprendre l'alimentation naturelle ( crue ! ).
Vidéos d'apprentissage par modules, webinar, soutien personnalisé, soutien de groupe
Je connais le formateur depuis 20 ans, et c'est une personne sérieuse et très expérimentée.

Sortie vod, dvd et blu-ray: Les 7 Mercenaires

(Les sept Mercenaires)  The Magnificent Seven
Film réalisé en 2016, USA, par : Antoine Fuqua
Durée: 2h13
Genre: Western, Action, Aventure
Un petite ville de l'Ouest américain subit la tyrannie d'un homme d'affaires. Terrorisés, les habitants font appel à un chasseur de primes pour les protéger. Celui-ci accepte de les aider contre rémunération. Il recrute six autres hommes.
Sortie VOD location et vente
Sortie DVD location et vente
Sortie Blu Ray location et vente
: 1er fev 2017
: 1er fev 2017
: 1er fev 2017
Nombre de votants: 95 613 internautes
7  /10
sortie dvd blu ray 3D imdb
sortie dvd blu ray 3D allocine
Nombre de votants chez IMDb:
Nombre de votants chez Allociné:
92 522
3 091
note: 7
note: 7,8
sortie vod, dvd et blu-ray Les 7 Mercenaires
© MGM - Columbia
< >
vod
dvd blu-ray
Téléchargez légalement en vente vod sur itunes
vente:13.99 €HD 13.99 €
Voir toutes les vidéos en qualité normale
ou éventuellement en HD, Dailymotion
  Youtube
Trouver le film en VOD
grâce au SERVICE PROPOSÉ PAR LE
La répartition des votes des internautes (Allocine + IMDb)
14%
ont adoré
sortie vod, dvd et blu-ray 3D
(notes: 9 et 10)
57%
aiment vraiment
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 7 et 8)
23%
aiment moyen
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 5 et 6)
4%
n'aiment pas
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 3 et 4)
2%
détestent
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 1 et 2)
Aperçu des critiques de la presse Internet (sortie vod, dvd et blu-ray Les 7 Mercenaires):

"On n'aurait pas parié un penny sur ce remake du classique de John Sturges (lui-même remake des Sept Samouraïs, de Kurosawa) confié au très inégal Antoine Fuqua. Surprise : on savoure cette version ultra violente (multipliez par dix le nombre de cadavres)."
Telerama

"Si la relecture proposée par Antoine Fuqua n'innove pas franchement côté scénario, son traitement visuel est un vrai tour de force. Soucieux du détail (costumes, décors baignés de lumière, atmosphère poussiéreuse propre au genre...), le réalisateur soigne ses plans et le rythme global du film. Il ponctue le récit de séquences spectaculaires (...)."
Télé 2 semaines

"Si l'intrigue est forcément connue, c'est donc le traitement calibré pour les esprits contemporains, notamment le rythme, qui affirme la différence. En cela l'oeuvre réussit plutôt bien son pari, accélérant la trame (...)."
Avoir Alire

"Les 7 Mercenaires est un remake efficace, préférant la noirceur au glamour."
Abus de Ciné

"Ce remake d'un western culte, lui-même remake d'un film de sabre culte, ne deviendra sans doute pas culte lui-même, mais mérite le détour tant par son casting que par sa réalisation punchy. Et puis, ce n'est pas tous les jours qu'on nous sert un bon film de cowboys..."
Paris Match

"Ce divertissement (...) dégaine et pétarade sec, avec scènes d'action spectaculaires, second degré réjouissant et une belle équipe de comédiens très à cheval."
Femme actuelle

"L'atout majeur du film de Sturges, outre le fait de s'inspirer du chef-d'oeuvre de Akira Kurosawa, Le sept Samouraïs (1954), résidait dans son casting flamboyant (...). Antoine Fuqua renouvelle l'exploit avec des acteurs au diapason (...)."
Culturebox

"Si Ethan Hawke est à sa place, c'est aussi parce qu'une alchimie indéniable le lie aux autres comédiens. « Le secret est de ne pas se la jouer perso, affirme-t-il. Dans un film choral comme celui-ci, on ne peut exister que si l'on ne tire pas trop la couverture à soi. C'est de l'ensemble que naît la cohérence du film. Tous semblent l'avoir compris. »"
20 minutes

"Entre des ralentis immondes, dont le rendu baveux laisse entendre qu'ils ont été improvisés en post-production, des inserts numériques cracra et une absence criante de chorégraphie lors des nombreux affrontements, les amateurs de westerns risquent de se rayer le cristallin devant les 2h13 du métrage. Seule satisfaction, le metteur en scène n'a rien perdu de son goût pour le sadisme et l'iconisation de la mort. Ici, à défaut de nous narrer quoi que ce soit, on sait mourir. L'agonie est toujours découpée et amenée avec un certain brio et permet au film de retrouver un peu de puissance dramatique dans ses ultimes minutes."
Ecran Large - Simon Riaux

"Même si quelques coups de feu ont été tirés avant cela, il aura fallu attendre une heure pour voir la première véritable scène d'action d'envergure. (...) Après cela il va encore falloir attendre une quarantaine de minutes pour en arriver à ce climax tant attendu de l'attaque du village. Un passage éminemment dynamique, à tel point qu'il pourrait presque faire oublier les longueurs qui l'ont précédé s'il n'était pas gâché par une illisibilité totale. Entre les héros qui changent de lieu d'un plan à l'autre et un nombre d'ennemis qui semblent croître au fur et à mesure qu'ils sont tués, le surdécoupage qui caractérise le cinéma de Fuqua se révèle n'être qu'un vulgaire cache-misère."
Ciné Séries Mag

"Le film a évidemment le droit de n'être qu'un western de série B classique faisant la part belle à l'action au détriment d'une discussion sur les mythes de l'Amérique, sur l'évolution du western, sur les conflits intérieurs du héros, etc. Mais alors que vient tout juste de sortir Comancheria de David MacKenzie, Les 7 Mercenaires de Fuqua apparaît bien trop léger et frivole pour être considéré autrement que comme un western de série B, jovial certes, mais extrêmement naïf."
Le Blog du Cinéma
Synopsis usuel:

L’industriel Bartholomew Bogue règne en maître sur la petite ville de Rose Creek. Pour mettre fin au despotisme de l’homme d’affaires, les habitants, désespérés, engagent sept hors-la-loi, chasseurs de primes, joueurs et tueurs à gages - Sam Chisolm, Josh Farraday, Goodnight Robicheaux, Jack Horne, Billy Rocks, Vasquez, et Red Harvest. Alors qu’ils se préparent pour ce qui s’annonce comme une confrontation sans pitié, ces sept mercenaires prennent conscience qu’ils se battent pour bien autre chose que l’argent…
Sortie ciné : 28 septembre 2016
Box office France: 631 947 entrées cinéma