Guide Rapide

sorties Vod, Dvd, Blu‑Ray

Ils jouent dans des films, après-demain soir à la télé :
21h00
Leonardo DiCaprio
Leonardo DiCaprio
21h00
Michael J. Fox
Michael J. Fox
21h00
Denzel Washington
Denzel Washington
20h55
Michel Piccoli
Michel Piccoli

Sortie vod, dvd et blu-ray: La Couleur de la victoire

Race
Film réalisé en 2016, Canada-Allemagne, par : Stephen Hopkins
Durée: 2h03
Genre: Drame, Sport, Biographie, Historique
En 1934, Jesse Owens, sprinter noir américain, a l'opportunité de travailler avec Larry Snyder à l'Université d'état de l'Ohio. La ségrégation raciale existe encore, mais pour Larry, seule la performance athlétique compte, pas la couleur de peau.
Sortie VOD location et vente
Sortie DVD location et vente
Sortie Blu Ray location et vente
: 18 janv 2017
: 18 janv 2017
: 18 janv 2017
Nombre de votants: 20 492 internautes
7,2  /10
sortie dvd blu ray 3D imdb
sortie dvd blu ray 3D allocine
Nombre de votants chez IMDb:
Nombre de votants chez Allociné:
19 506
986
note: 7,1
note: 8,2
sortie vod, dvd et blu-ray La Couleur de la victoire
© Focus Features
< >
vod
dvd blu-ray
Téléchargez légalement en location vod sur itunes
location:3.99 €HD 4.99 €
vente:11.99 €HD 13.99 €
Voir toutes les vidéos en qualité normale
ou éventuellement en HD, Dailymotion
  Youtube
Trouver le film en VOD
grâce au SERVICE PROPOSÉ PAR LE
La répartition des votes des internautes (Allocine + IMDb)
17%
ont adoré
sortie vod, dvd et blu-ray 3D
(notes: 9 et 10)
58%
aiment vraiment
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 7 et 8)
18%
aiment moyen
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 5 et 6)
6%
n'aiment pas
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 3 et 4)
1%
détestent
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 1 et 2)
Aperçu des critiques de la presse Internet (sortie vod, dvd et blu-ray La Couleur de la victoire):

"Le récit est maîtrisé et le savoir-faire du réalisateur évident, ce qui a permis au film d'éviter un scandale lors de sa sortie aux États-Unis début 2016. Car si le long-métrage s'était révélé maladroit et avait souffert d'un scénario bancal, beaucoup en aurait profité pour hurler à l'offense, outrés qu'un artiste ose comparer la Ségrégation au nazisme. Ici, il s'agit plutôt d'une réflexion intelligente sur le racisme presqu'ordinaire et sur la manière dont la notion de race a encore une quelconque importance."
Avoir Alire

"La Couleur de la Victoire parle de la haine en Europe et aux Etats-Unis. D'un côté, celle instaurée par le régime nazi en Allemagne, mais aussi celle qui règne plus insidieusement aux Etats-Unis, où la ségrégation est encore bien présente. Le réalisateur n'oublie pas l'hypocrisie avec laquelle le gouvernement américain a appréhendé les J.O. de Berlin. (...) Bref, un biopic intelligent sur un des plus grands athlètes de tous les temps."
Elle

"La Couleur de la Victoire (...) ravive sous une forme romanesque une des olympiades les plus fameuses de l'histoire."
Culture Box

"En deux heures qui passent comme un claquement de doigts, ce biopic retrace les exploits du quadruple médaillé olympique Jesse Owens aux J.O. de Berlin de 1936. En se concentrant sur les deux années de sa vie au cours desquelles il bâti sa légende (entre 19 et 21 ans, 1934-1936), Stephen Hopkins nous propulse de façon captivante dans l'atmosphère électrique de cette époque qui rend cette victoire si exceptionnelle, sur le plan sportif et politico-social. Au delà du fait de rendre enfin hommage à cet athlète incroyable, cet opus est donc particulièrement passionnant car il aborde les événements et leur impact sur plusieurs plans, tant au niveau humain qu'historique."
Le Blog du Cinéma

"La Couleur de la Victoire est la démonstration qu'un réalisateur peu réputé pour ses élans artistiques peut s'effacer derrière son sujet, du moment qu'il est porteur. Ce film est également la démonstration que le sport est un thème ô combien cinégénique, tant il est (était ? ) riche de valeurs universelles, de lien étroits avec l'Histoire (ici bien manipulée, on y reviendra) et de tout ce qui fait un film prenant : suspense, rebondissements, émotions et panache."
Ciné Séries Mag

"Scolaire dans sa forme, cette oeuvre soigne toutefois le fond et fait considérablement vibrer les coeurs."
Lci

"Le réalisateur, bon faiseur pro, se tire à peu près de la mièvrerie qu'imposent les scènes sentimentales (Jesse et sa femme). Et il réussit parfaitement, en revanche, les moments spectaculaires : l'arrivée du champion noir dans un stade hostile donne vraiment le frisson..."
Telerama - Pierre Murat

"En multipliant les points de vue, le film se perd dès les premières minutes (...). En cherchant à s'intéresser autant au parcours sportif qu'aux enjeux moraux et politiques ayant entouré la compétition (les États-Unis devaient-ils boycotter ou non cette édition tristement célèbre ? ), le réalisateur enterre son film dans une zone de transition où aucune des thématiques n'est véritablement traitée."
Abus de Ciné

"Le portrait de Jesse Owens reste bien superficiel et ce récit politique bien simpliste."
La Croix
Synopsis usuel:

Dans les années 30, Jesse Owens, jeune afro-américain issu du milieu populaire, se prépare à concourir aux Jeux d’été de 1936 à Berlin. Cependant, alors qu’Owens lutte dans sa vie personnelle contre le racisme ambiant, les Etats-Unis ne sont pas encore certains de participer à ces Jeux, organisés en Allemagne nazie. Le débat est vif entre le président du Comité Olympique Jeremiah Mahoney et le grand industriel Avery Brundage. Pourtant, la détermination de Jesse à se lancer dans la compétition est intacte…
Sortie ciné : 27 juillet 2016