Guide Rapide

sorties Vod, Dvd, Blu‑Ray

(pub) MANGEONS NATURE
Une formation par internet pour réapprendre l'alimentation naturelle ( crue ! ).
Vidéos d'apprentissage par modules, webinar, soutien personnalisé, soutien de groupe
Je connais le formateur depuis 20 ans, et c'est une personne sérieuse et très expérimentée.

Sortie vod, dvd et blu-ray: The Strangers

Goksung
Film réalisé en 2016, Corée du Sud, par : Na Hong-jin
Durée: 2h36
Genre: Thriller, Policier, Drame, Fantastique, Horreur
Un policier doit enquêter sur une série de meurtres dans un petit village isolé en Corée du Sud. Les habitants soupçonnent un vieil ermite venu s'installer dans les bois près du village il y a peu de temps. Ils pensent qu'il s'agit d'une malédiction.
Film interdit aux moins de 12 ans.
Sortie VOD location
Sortie DVD location
Sortie Blu Ray location
: 9 janv 2017
: inconnue
: inconnue
VOD vente
DVD vente
Blu Ray vente
: 9 janv 2017
: 9 janv 2017
: 9 janv 2017
Nombre de votants: 9 906 internautes
7,5  /10
sortie dvd blu ray 3D imdb
sortie dvd blu ray 3D allocine
Nombre de votants chez IMDb:
Nombre de votants chez Allociné:
9 049
857
note: 7,5
note: 8
sortie vod, dvd et blu-ray The Strangers
© Metropolitan
< >
vod
dvd blu-ray
Téléchargez légalement en location vod sur itunes
location:3.99 €HD 4.99 €
vente:13.99 €HD 16.99 €
Voir toutes les vidéos en qualité normale
ou éventuellement en HD, Dailymotion
  Youtube
Trouver le film en VOD
grâce au SERVICE PROPOSÉ PAR LE
La répartition des votes des internautes (Allocine + IMDb)
27%
ont adoré
sortie vod, dvd et blu-ray 3D
(notes: 9 et 10)
53%
aiment vraiment
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 7 et 8)
14%
aiment moyen
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 5 et 6)
4%
n'aiment pas
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 3 et 4)
2%
détestent
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 1 et 2)
Aperçu des critiques de la presse Internet (sortie vod, dvd et blu-ray The Strangers):

"Difficile de résumer l'intrigue foisonnante de The Strangers. (...) ce melting-pot surnaturel fait craindre la surchauffe. Mais Na Hong-jin ne se laisse jamais déborder par ses influences tous azimuts et son imagination délirante. Au contraire, il les canalise par une manipulation diabolique du spectateur qui, pendant près de deux heures quarante, ne sait pas à quel saint (ou, plutôt, à quel démon) se vouer."
Telerama

"(...) ce jeu de dupes égare le spectateur dans une intrigue labyrinthique où le Mal s'exhale à la manière d'un gaz toxique contaminant tout sur son passage."
Critikat

"Barré, diaboliquement iconoclaste, le dernier Na Hong Jin réinvente le cinéma d'horreur et se pose en chef d'oeuvre, étourdissant et insaisissable."
Avoir Alire

"The Strangers flirte avec un fantastique réaliste, lié aux traditions rurales locales. A son habitude, le cinéaste accouche d'un film violent, brutal, sans concession. Un choc."
Culture Box

"Les scènes de crime sont bien tordues et sanglantes comme il faut, quelque part entre Ellroy, Fincher et les riches heures du polar gore : traces de sang abondantes, odeurs, bourdonnements, rituels d'assassinats à décrypter comme des hiéroglyphes."
Les Inrocks

"Le film, conçu comme une embuscade retorse, se met en place petit à petit pour entrainer le spectateur vers une farce grotesque et onirique, naviguant entre chamanisme, christianisme et cinéma social coréen. Comme souvent dans la péninsule on retrouve un ton original qui oscille entre humour frontal et horreur radicale."
Ecran Large

"Ponctué de nombreuses ruptures de tons hilarantes, le film conjugue comme souvent dans le cinéma coréen, le pur film de genres sérieux et des minuscules phases de comique, des excroissances aussi brèves qu'efficaces. On rigole surtout de la perversité du réalisateur, n'hésitant pas à foncer dans le grotesque ou l'humour macabre, à l'image de ce raccord hilarant où on passe en un cut d'un plan sur un cadavre à un autre sur de la viande grillée."
Le Blog du Cinéma

"Mais l'humour est loin d'être dominant dans cette enquête qui fait la part belle au Mal et mènera les protagonistes du film à la frontière entre le réel et le surnaturel et à revoir leur jugement sur leurs propres croyances."
Abus de Ciné - Mathieu Payan

"Présenté Hors-Compétition au dernier Festival de Cannes, le nouveau film de Na Hong-jin a mis tout le monde d'accord. Avec son enchevêtrement des genres, les amateurs de thrillers poisseux et de fantastique horrifique en ont eu pour leurs mirettes, tant le film s'est avéré être un choc cinématographique incomparable, véritable uppercut envoyé à tout un parterre de journalistes endormis par une sélection cannoise inégale, entre bons moments et oeuvres mollassonnes."
Ciné Séries Mag

"Entre démons, zombies et autres chamans, le film souffre d'être trop ésotérique donc loin de la compréhension du commun des mortels. Il est regrettable que The Strangers s'éparpille dans cette tambouille d'esprits, le film n'avait pas besoin de ça pour être plus palpitant et nous mettre K.O., ce qu'il est et fait admirablement."
Abus de Ciné - Mathieu Payan

"Malheureusement, Hong-jin Na se perd dans le dédale viscéral de son film. À trop vouloir nous balancer à la tronche un film-monde postmoderne brassant 40 ans d'histoire du cinéma de genre et mixant psychokiller, zombies, épidémie et exorcisme ( ! ! ! ), il plonge paradoxalement The Strangers dans l'ennui... Profond, très profond l'ennui... À force d'étirer jusqu'à la folie son intrigue minimaliste, la puissance viscérale et l'originalité de The Strangers se vaporisent dans les décors délicieusement oppressants et les cris hystériques d'un chaman taré."
Daily Mars - Docteur No
Synopsis usuel:

La vie d’un village coréen est bouleversée par une série de meurtres, aussi sauvages qu’inexpliqués, qui frappe au hasard la petite communauté rurale. La présence, récente, d’un vieil étranger qui vit en ermite dans les bois attise rumeurs et superstitions. Face à l’incompétence de la police pour trouver l’assassin ou une explication sensée, certains villageois demandent l’aide d’un chaman. Pour Jong-gu aussi, un policier dont la famille est directement menacée, il est de plus en plus évident que ces crimes ont un fondement surnaturel…
Sortie ciné : 6 juillet 2016