Guide Rapide

sorties Vod, Dvd, Blu‑Ray

Ils jouent dans des films, ce soir à la télé :
22h50
Matthew McConaughey
Matthew McConaughey
22h50
Jennifer Garner
Jennifer Garner
22h50
Jared Leto
Jared Leto
22h45
Angelina Jolie
Angelina Jolie

Sortie vod, dvd et blu-ray: Nerve

Film réalisé en 2016, USA, par : Ariel Schulman, Henry Joost
Durée: 1h37
Genre: Thriller, Aventure, Policier
Nerve est un jeu où, pour une somme d'argent, les joueurs relèvent des défis, qui sont filmés et mis sur internet. Par exemple, le premier défi de Vee, une adolescente, est d'embrasser un inconnu pendant 5 secondes.
Sortie VOD location
Sortie DVD location
Sortie Blu Ray location
: 9 janv 2017
: inconnue
: inconnue
VOD vente
DVD vente
Blu Ray vente
: 9 janv 2017
: 9 janv 2017
: 9 janv 2017
Nombre de votants: 50 274 internautes
6,8  /10
sortie dvd blu ray 3D imdb
sortie dvd blu ray 3D allocine
Nombre de votants chez IMDb:
Nombre de votants chez Allociné:
46 747
3 527
note: 6,7
note: 7,8
sortie vod, dvd et blu-ray Nerve
© Metropolitan - Lionsgate
< >
vod
dvd blu-ray
Téléchargez légalement en location vod sur itunes
location:3.99 €HD 4.99 €
vente:11.99 €HD 13.99 €
Voir toutes les vidéos en qualité normale
ou éventuellement en HD, Dailymotion
  Youtube
Trouver le film en VOD
grâce au SERVICE PROPOSÉ PAR LE
La répartition des votes des internautes (Allocine + IMDb)
15%
ont adoré
sortie vod, dvd et blu-ray 3D
(notes: 9 et 10)
47%
aiment vraiment
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 7 et 8)
29%
aiment moyen
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 5 et 6)
6%
n'aiment pas
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 3 et 4)
3%
détestent
sortie vod, dvd et blu-ray 3D barre pourcentage
(notes: 1 et 2)
Aperçu des critiques de la presse Internet (sortie vod, dvd et blu-ray Nerve):

"Ce film analyse avec justesse la montée du voyeurisme dans un monde hyper-connecté ! "
MadMoiZelle

"La mort en direct à l'heure des réseaux sociaux : Nerve, innocent film pour ados en apparence, est en réalité un thriller captivant qui met le doigt sur les dangers de notre vie numérique."
Le Parisien

"On se souvient du Prix du Danger d'Yves Boisset en 1983, où le participant à un jeu télévisé voyait sa vie mise en péril par les épreuves qui lui sont soumises sous les yeux de téléspectateurs de plus en plus avides de sensations. Le film prédisait les programmes de téléréalité 13 ans avant l'heure. Nerve reprend un sujet semblable électrisé par les réseaux sociaux."
Culture Box

"Nerve est un teen-movie 2.0 intelligent (...). La réalisation moderne ne fait que soutenir le message. On entre ainsi littéralement dans l'ordinateur et le téléphone de Vee, notamment lorsqu'elle s'inscrit sur Nerve. Des pop-up apparaissent sur grand écran et l'on observe, impuissants, ses informations personnelles aspirées dans les serveurs du jeu. De ses goûts musicaux à ses secrets les plus intimes : les voyeurs vont désormais pouvoir se servir de ses faiblesses pour lui lancer les défis les plus sournois."
Elle

"Portrait sans fard d'une jeunesse désabusée et biberonnée aux réseaux sociaux, Nerve (...) se veut comme étant l'oeuvre (ultime) sur la génération 2.0. [Il est ici question de] dresser un discours, pour ne pas dire pamphlet, adressé à tous ces réseaux [sociaux sur internet], qui cristallisent à eux seuls la déchéance d'une génération toute entière, réduit désormais à un troupeau de zombies lobotomisés pour qui popularité est aujourd'hui synonyme de succès."
Ciné Séries Mag

"Le teen movie d'Ariel Schulman et Henry Joost met mal à l'aise parce qu'il raconte les travers numériques de notre époque. « Tout le monde devient producteur de son propre contenu aujourd'hui », explique Vanessa Lalo, psychologue spécialiste des usages numériques qui était avec nous pour voir le long-métrage. « On est acteur et voyeur. Ce film, c'est un peu la caricature de ce qu'on observe dans notre société. Tous les éléments sont réunis aujourd'hui pour que ces types de jeu et de média existent. »"
Le Point

"A l'heure du phénomène Pokémon go, qui mêle réalité et virtualité, l'intrigue, tirée d'Addict, le roman jeunesse de Jeanne Ryan, semble assez vraisemblable pour donner le frisson... Si le message sur la nocivité des effets de groupe et le pillage des données sur le Net pèse des tonnes, la mise en scène bourrée d'adrénaline s'avère, elle, redoutablement efficace."
Telerama - Mathilde Blottière

"Malheureusement, au lieu de creuser finement la problématique passionnante de cette jeunesse lobotomisée par la quête de notoriété, la trame se contente de dérouler ses péripéties avec une mécanique clippesque qui congédie toute réflexion. Et qui, en fin de course, rend l'entreprise effroyablement et bêtement stérile."
Lci

"Succès adolescent surprise de l'été 2016, Nerve ne manque pas de rythme dans ses procédés narratifs 2.0, mais côté cran, il reste bien trop léger."
Avoir Alire

"Cette prétendue satire de la folie du monde virtuel est un teen movie assez traditionnel dont l'habileté réside dans un emballage extrêmement soigné façon jeu vidéo (filmage, design, montage). Les comptes à rebours, injonctions aux personnages et diverses infographies s'inscrivent en surimpression sur l'écran."
Les Inrocks

"Au départ, on sent le concept bien trouvé et la mise en scène relativement astucieuse. (...) C'est du moins ce qui se produit pendant une bonne heure, assez astucieuse pour toucher du doigt quelque chose d'évident sur les effets pervers du Web (violence, jalousies, obsessions, appât du gain, attitudes intrusives...) et suffisamment nerveuse pour maintenir l'attention. Et voilà qu'en une scène finale joyeusement hypocrite, Nerve s'effondre d'un coup sec (...). Comme si, au final, le film voulait nous alerter tout en nous incitant à continuer de savourer les effets pervers du truc - difficile de faire plus contradictoire. L'analogie avec la télé-réalité s'impose à nouveau : je sais que c'est nul (ben oui ! ) et que c'est dangereux (pour la santé mentale, surtout ! ) mais je regarde quand même."
Abus de Ciné - Guillaume Gas

"La meilleure solution pour ne pas trop subir ce produit calibré est de se laisser porter par le rythme infernal, de ne pas trop réfléchir et d'attendre que tout cela se termine sans trop de casse. Si on est une lycéenne, on s'empressera de twitter sa kiffanse et de coller des hashtags dithyrambiques sur le film. Si on est un trentenaire, un ancêtre à l'heure numérique, on se dira qu'on est trop vieux pour ses conneries et on passera vite sur ce film qui, s'il n'est pas fait pour nous, ne s'avère au final pas si pénible que ça. Une oeuvre instantanée et éphémère, vite vue vite oubliée, comme un statut twitter finalement, ou un hashtag."
Cinéma Fantastique
Synopsis usuel:

En participant à NERVE, un jeu qui diffuse en direct sur Internet des défis filmés, Vee et Ian décident de s’associer pour relever des challenges de plus en plus risqués et gagner toujours plus d’argent. Mais bientôt les deux « Joueurs » s’aperçoivent que leurs moindres mouvements sont manipulés par une communauté anonyme de « Voyeurs ». Le jeu vire au cauchemar. Impossible d’arrêter…
Sortie ciné : 24 aout 2016
Box office France: 750 201 entrées cinéma